Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

avr. 20, 2020 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

La nouvelle chute du pétrole sape le moral des investisseurs

USD

On assiste ce matin à une nouvelle lourde chute des prix des cours du pétrole américain (indice WTI) qui cèdent plus de -20% et tombent à un plus bas depuis 1999 sous $15 sur fond d'inquiétudes à l'égard des capacités de stockage aux Etats-Unis qui approchent leur plafond. Les stocks de brut continuent d'augmenter alors que la demande globale reste amputée par les restrictions de voyage et l'arrêt temporaire de l'activité liés au Covid-19. L'indice européen (Brent) limite les pertes et perd "seulement" -3% ce matin à $27. Les devises pétrolières (CAD, NOK, RUB, MXN) cèdent du terrain face à l'euro mais plus globalement c'est l'appétit global au risque des marchés qui est heurté par ce nouveau repli des cours du pétrole.

EURO

Bien que le sujet à la mode en Europe depuis une semaine soit la question du déconfinement et que l'on observe de premières mesures de levée des restrictions (la semaine dernière en Autriche et au Danemark, depuis ce lundi en Allemagne), l'euro peine encore à séduire les investisseurs. Alors que des doutes subsistent sur la capacité de l'économie européenne à redémarrer rapidement après le choc violent subi, une réponse coordonnée et significative à l'échelle européenne face à cette crise se fait toujours attendre. Elle pourrait finalement avoir lieu cette semaine alors que les dirigeants européens se réuniront ce jeudi lors d'un Conseil européen spécial pour valider la structure et la fonctionnalité du plan de soutien de 540 Mds€ conclu au début du mois par les ministres des finances européens. Les décideurs politiques européens auront une responsabilité double sur leurs épaules, à la fois apporter une réponse économique face à cette crise sanitaire inédite mais également une réponse politique aux nombreuses interrogations qu'ont récemment suscité les divergences politiques entre les Etats. Un regain de confiance des marchés jugeant crédible la gestion de la crise en Europe pourrait offrir un peu d'air à l'euro.

CHF

Le franc suisse et le yen reste à proximité de leur plus haut niveau de l'année, respectivement à ₣1,05 et ¥117 face à l'euro. La chute des prix du pétrole prend le pas sur l'optimisme initial émanant des mesures de déconfinement évoquées ces derniers jours en Europe et aux Etats-Unis. Malgré ces annonces, il existe néanmoins toujours autant d'interrogations sur la manière dont les mesures de déconfinement vont se mettre en place et à quel rythme. Selon toute vraisemblance, cela devrait être très graduel ce qui suggère un redémarrage lent et saccadé de l'activité et un retour à la normale qui pourrait prendre plus de temps que prévu.

GBP

La livre sterling est orientée à la baisse ce matin face à l'euro (£0,8730) alors que l'on assiste ce lundi à Londres à un nouveau cycle de négociation autour du Brexit entre responsables britanniques et européens - le premier d'une série de trois rencontres programmée jusqu'à juin. Les négociations ont pris beaucoup de retard à cause de la crise du coronavirus, néanmoins le Royaume-Uni a déjà fait savoir qu'il n'entendait pas demander un prolongement de la période de transition qui encourt jusqu'à la fin de l'année, les autorités ne voulant pas ajouter davantage d'incertitudes aux entreprises qui nagent déjà en eaux trouble à cause du Covid-19. En l'absence d'accord commercial trouvé d'ici la fin d'année, le Royaume-Uni sortirait officiellement de l'union douanière européenne et verrait la réintroduction de droits de douane avec l'Union Européenne en 2021. Outre la question du Brexit, la livre sterling devra gérer un calendrier économique très chargé cette semaine avec la publication coup sur coup entre mardi et jeudi des statistiques de l'emploi (mardi), d'inflation (mercredi), des enquêtes PMI et des ventes au détail (jeudi). En manque de repères depuis une semaine, on surveillera toute nouvelle trajectoire de la devise britannique.

CNH

Le yuan tient la dragée haute à l'euro malgré les nouvelles réductions de taux opérées ce matin par la banque centrale chinoise qui viennent faire écho à la contraction historique subie par l'économie chinoise au 1er trimestre 2020 (-9,9% T/T). Le cours EUR/CNH se tient depuis deux semaines dans un couloir étroit de prix de ¥7,65-¥7,75 (+/-1,3%) car on veut croire du côté des investisseurs que la crise sanitaire est désormais derrière la Chine et qu'un redémarrage de l'activité en forme de "V" dès le T2 est envisageable. Les statistiques économiques de mars ont en effet montré une atténuation de la contraction de la production industrielle et des ventes au détail au mois de mars.

ZAR

Sur les marchés émergents, c'est toujours la soupe à la grimace. Outre les devises liées au pétrole, le rand sud-africain ou encore les devises d'Europe de l'Est sont sur la défensive ce lundi.


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.