Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

mars 11, 2020 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

La Banque d'Angleterre imite la Fed et baisse ses taux, la BCE semble confirmer des capacités restreintes

  • La principale nouvelle de ce matin est l'annonce juste avant l'ouverture des marchés européens du choix de la Banque d'Angleterre de procéder à une baisse de taux d'urgence de 50 pbs (0,75% ► 0,25%) pour soutenir l'économie britannique face aux dommages collatéraux provoqués par le coronavirus sur l'activité.
  • Alors que l'on recense moins de cas en Chine (+29 nouveaux cas confirmés), le virus continue de se propager à grande vitesse en Europe et aux Etats-Unis où on a dépassé hier le cap symbolique des 1000 cas confirmés de contamination. En Italie, malgré la mise en quarantaine intégrale du pays annoncée lundi par le premier ministre G. Conté, le nombre de personnes infectées par le virus dépasse les 10 000.
  • Les investisseurs restent très inquiets de cette situation et soufflent le chaud et le froid face aux mesures de soutien prises par les responsables politiques et monétaires. Echaudés hier par l'absence d'annonces aux Etats-Unis alors que Donald Trump avait promis qu'il présenterait lui-même de nouvelles mesures d'aide aux entreprises, les investisseurs se rassurent ce matin après l'annonce de la Banque d'Angleterre. Les bourses européennes ouvrent dans le vert dont le CAC 40 qui rebondit de +2% après avoir subi une perte cumulée de -15% sur les 4 dernières séances.

Le point de vue du jour de votre analyste

❝ Comme la Fed la semaine dernière, la Banque d'Angleterre a décidé de prendre des mesures d'urgence et d'opérer une baisse de taux préventive face aux risques économiques que causent le coronavirus. Si on peut louer cette prise de considération de la part des banquiers centraux qui confirment leur rôle de "pompier" de l'économie mondiale, les observateurs les plus pessimistes y verront la confirmation d'une situation inédite et de la menace d'un choc économique qui pourrait être similaire à celui entrevu en 2008 pour paraphraser les propos tenus ce matin par Christine Lagarde, la présidente de la Banque Centrale Européenne. Le timing de la décision prise à l'unanimité par les banquiers centraux britanniques n'est pas anodin et intervient peu avant le dévoilement par le gouvernement britannique de son nouveau programme budgétaire. On peut y voir la confirmation que le salut de l'économie mondiale viendra par une action coordonnée et significative de la part des responsables monétaires et politiques. Les déclarations de Lagarde ce matin, notamment l'appel renouvelé de cette dernière à une action rapide des responsables politiques européens, sont intéressantes dans le sens où elles interviennent à la veille d'une nouvelle réunion monétaire de la BCE et que traditionnellement les responsables monétaires opèrent une période de silence médiatique les jours précédant leur rassemblement. Faut-il y voir la confirmation de ce que tout le monde sait déjà, à savoir des capacités restreintes de la BCE à intervenir massivement pour stimuler l'économie ? Il est fort probable que la réunion de demain débouche sur peu d'annonces majeures sinon de possibles actions ciblées de soutien aux banques (nouveau programme de prêt à taux réduit /TLTRO ?) et aux entreprises (échelonnement de la dette ?). En attendant, l'euro reprend son ascension et remonte ce matin au-dessus de $1,13. ❞

Guillaume Dejean


USD

  • Le cours EUR/USD rebondit de +0,4% et efface une partie des pertes de la veille (-1,5%) pour remonter au-dessus du seuil de $1,13. L'appel de Christine Lagarde (BCE) à une action rapide et coordonnée des responsables politiques européens tend à confirmer une capacité restreinte de la banque centrale à intervenir pour dissiper les nuages noirs qui surplombent l'Europe.

GBP

  • Après un rebond furtif à un pic de 6 mois à plus de £0,88, le taux EUR/GBP a rapidement retracé sous £0,8750. Les marchés ont rapidement digéré cette annonce qui étaient attendues plus tard dans le mois et sont désormais focalisés sur la présentation ce mercredi du nouveau budget par le ministre des finances britannique Rishi Sunak. Un large plan de relance est anticipé néanmoins aucun chiffre n'a encore filtré.

JPY

  • Le yen reste orienté à la hausse mais limite les gains ce matin, la paire EUR/JPY se maintenant au niveau de ¥119.

CAD

  • Au lendemain d'un rebond de plus de 8-10% des cours du pétrole, cette dynamique ne se prolonge pas ce matin et les prix reculent de près de -1% ce mercredi matin (Brent à $37). Les devises pétrolières telles que le CAD, NOK et RUB restent vulnérables.

Les devises émergentes perdent du terrain face à l'euro ce matin. Le rand sud-africain cède notamment plus de -0,8% et s'échange à plus de ZAR 18,0 face à la devise européenne.


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.