Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

févr. 28, 2020 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Plus les bourses plongent et plus l’euro rayonne :  un rééquilibrage des risques & incertitudes   

  • La progression du virus aux quatre coins du monde continuent d'affecter le sentiment des marchés qui voient un risque qu'une pandémie puisse faire dérailler l'économie mondiale et finalement provoquer un nouveau ralentissement de la croissance après un creux de 10 ans déjà atteint en 2009. Le nombre de cas confrmés du coronavirus dépasse désormais le cap des 2000 personnes en Corée du Sud alors qu 'en parallèle un premier cas en Afrique sub-saharienne (Nigéria) a été recensé.
  • Au lendemain d'un repli de -4% des marchés actions américains qui sont en passe de vivre leur pire semaine depuis 2008 (contraction de -11% depuis lundi), l'ensemble des bourses en Asie ont fini ce matin dans le rouge avec d'importantes pertes : plus de -2% au Japon, à Hong Kong et en Australie et presque -4% en Chine. En retour, on assiste à une forte hausse de la demande en yen ce matin qui progresse de +0,6% face à l'euro et se replace sous le seuil de ¥120.
  • Alors que les bourses piquent du nez, l'euro continuent son avancée et profite d'un effet de réequilibrage des risques de la part des acteurs de marché. L'Europe n'est plus la seule région à risque ou abonnée aux mauvaises nouvelles, d'autant plus que les récentes publications économiques suggèrent pour le moment un impact modeste du coronavirus sur l'économie européenne.

Le point de vue du jour de votre analyste

❝ Qui l’eut cru ? Alors que l’on croyait l’euro condamné, voilà qu’il nous offre un retour en forme assez inédit auquel il nous avait plus habitué. Plus de +1,5% sur la semaine, on n’avait plus assisté à une telle performance de l’EUR/USD depuis l’été 2017. C’est assez paradoxal de voir qu’au moment où les bourses piquent du nez et enregistrent une contraction semblable à celles entrevues lors de périodes de crise (plus forte repli hebdomadaire pour les marchés US/européens depuis 2008/2011), l’euro brille et retrouve un peu d’éclat. Ce n’est pas tant la devise européenne qui s’apprécie mais plutôt ses pairs qui sous-performent vivement. Surtout on observe un effet de rééquilibrage des risques sur les autres régions du monde que l’Europe qui concentrait à elle-seule une large part des incertitudes de marché. Or on s’aperçoit aujourd’hui que les mauvaises nouvelles ne sont pas uniquement le lot de l’Europe et que le continent américain n’est pas non plus immunisé contre la montée des incertitudes globales. Devise favorite des investisseurs sur le début d’année grâce son statut de devise refuge et aux hauts rendements offerts, le dollar voit son attractivité écornée par la montée de fortes spéculations de baisse de taux cette année aux Etats-Unis. Si du côté de la banque centrale américaine on juge qu’il est trop tôt pour agir, acteurs de marché et économistes s’accordent désormais sur le fait qu’une intervention (ou plusieurs) dans les prochains mois est inévitable. À juste titre ?❞

Guillaume Dejean

USD

  • Le cours EUR/USD oscille à un pic de 3 semaines à plus de $1,10 mais surveillera attentivement les chiffres d'emploi (09h55) et d'inflation (14h00) en Allemagne qui pourraient venir enrayer la bonne dynamique actuelle de la paire de change.

GBP

  • La livre sterling poursuit sa chute et enregistre actuellement un repli de plus de 2% face à l'euro depuis mercredi (£0,8550). La devise britannique est lourdement pénalisée par le retour des craintes de rupture des liens économiques entre Londres et Bruxelles alors que B. Johnson s'est déclaré jeudi prêt à stopper les négociations en juin s'il n'obtenait pas un accord de type canadien de la part des européens.

CAD

  • Comme les marchés actions, le pétrole continue de chuter et perd près de -3% ce matin. Le rouble russe (RUB 74,0) et le dollar canadien (C$ 1,48) oscillent tous les deux à un plus bas depuis 6 mois tandis que la couronne norvégienne a atteint depuis hier un nouveau plus bas historique face à l'euro et s'échange ce matin à NOK 10,40.


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.