Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

févr. 27, 2020 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Une épidémie qui prend de plus en plus des allures de pandémie : des marchés peu rassurés   

  • L'annonce de l'OMS d'une progression plus rapide des cas de coronavirus hors de Chine que dans le pays d'origine de cette crise et la détection d'un premier cas d'infection sur le territoire américain renforcent les inquiétudes des marchés que nous sommes possiblement en présence d'une pandémie.
  • Considérés sur ce début d'année comme une zone stable où il fait bon se réfugier lors de période de turbulences, les Etats-Unis ne semblent plus totalement immunisés contre les risques externes et les actifs américains pâtissent d'une défiance naissante des investisseurs.

Le point de vue du jour de votre analyste


❝ Bien que l’OMS refuse pour le moment de parler de pandémie (une telle appellation entrainerait le déploiement d’un plan de crise de grande envergure), on ne peut nier que la multiplication rapide ces derniers jours des cas d’infections de coronavirus hors de Chine et hors d’Asie nous fait penser que nous ne sommes pas en présence d’une « simple » épidémie. C’est bien ce qui inquiète les marchés car si on est bien en présence d’une pandémie alors le choc économique pourrait être bien plus important que prévu et surtout plus durable. La découverte d’un cas d’infection du virus aux Etats-Unis ; le premier depuis le début de cette crise sanitaire ; soulève de nombreuses inquiétudes sur la vitesse de propagation du virus et ses impacts économiques potentiels. Faute de vaccins trouvés pour combattre le virus, la meilleure solution aujourd’hui pour contenir son avancée semble être une politique d’isolement et de quarantaine. Ne pas croître pour guérir, les entreprises commencent à l’intégrer et réduisent leurs projections de bénéfice, d’où des marchés actions en phase corrective. On assiste actuellement à un contre-balancement des risques, le continent nord-américain n’apparaissant plus comme une zone refuge totalement immunisée contre les risques externes. L’Europe n’est plus la seule région où se concentre les mauvaises nouvelles et partage désormais cela avec les Etats-Unis qui voient poindre quelques nuages noirs à l’horizon. L’EUR/USD en profite pour respirer un grand bol d’air frais et s’écarter de ses plus bas niveaux depuis près de 3 ans.❞

Guillaume Dejean

USD

  • Le contre-balancement des risques entre la Zone Euro et les Etats-Unis permet à l'EUR/USD de souffler et de s'écarter de ses plus bas niveaux atteints un peu plus tôt dans le mois. Le cours remonte ce matin au-dessus du seuil de $1,09 pour la 1ière fois depuis 2 semaines en amont de la publication ce matin d'indices de sentiment en Zone Euro (11h00) et cette après-midi des estimations révisées de croissance au T4 aux Etats-Unis (14h30).

GBP

  • Le cours EUR/GBP accentue son rebond et oscille à un pic de plus de 2 semaines à £0,8450. La livre sterling est pénalisée par le retour d'inquiétudes autour d'une possible impasse entre britanniques et européens dans les négociations commerciales à venir. Bruxelles a annoncé hier par l'intermédiaire de son négociateur en chef qu'elle n'accorderait pas à Londres un accord de type canadien, renforçant ainsi le risque de rupture entre les deux régions et réintroduction de droits de douane en 2021.

CAD

  • Les prix du pétrole chutent à nouveau lourdement ce matin et oscillent désormais à un plus bas depuis plus d'un an (Brent à moins de $53). Le dollar canadien recule brutalement ce matin face à l'euro (-0,5%) et s'échange à presque C$ 1,46 alors que la découverte d'un cas de coronavirus aux Etats-Unis fait craindre une propagation chez le voisin canadien.


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.