Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

févr. 13, 2020 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Un regain d'inquiétudes autour du coronavirus qui dope les devises refuges / L'euro panse ses plaies à un plus bas depuis 2017

Suite à un changement de méthode de calculs dans le décompte du nombre de personnes infectées par le coronavirus, les statistiques officielles indiquent ce matin une hausse de près de 15 000 nouveaux cas sur la journée de mercredi. L'optimisme observé hier sur les marchés des changes se dissipe et laisse place au retour d'un sentiment d'aversion au risque favorable aux devises refuges... et défavorables aux devises liées aux matières premières et émergentes. L'euro tente difficilement de panser ses plaies au lendemain de sa chute à un plus bas depuis près de 3 ans face à de nombreux pairs (USD, CAD & CHF).

Le point de vue du jour de votre analyste

❝ Jusqu’où s’arrêtera la chute de l’euro ? Hier la devise a enregistré sa 7ième séance de recul face au dollar américain sur les 8 dernières pour une perte cumulée de -2% sur cette période et de -3% sur le début d’année. Désormais la devise est valorisée à un plus bas depuis près de 3 ans face à un grand nombre de ses pairs développées (CAD –CHF – GBP – USD). Le cocktail « explosif » taux négatifs, perspectives économiques dégradées et turbulences politiques en Zone Euro a fait de sérieux dégâts ces dernières semaines étant donné le fait qu’il rend la devise vulnérable quelles que soit les conditions de marché. Lorsque l’aversion au risque domine, on lui préfèrera les devises refuges que sont le dollar, le franc et le yen (comme c’est le cas ce matin), et lorsque l’optimisme revient la faible volatilité actuelle sur les marchés des changes (niveau historiquement bas) pousse les investisseurs en recherche de rendements (stratégie de « carry ») à utiliser l’euro comme devise d’emprunt pour financer des achats de devises plus rémunératrices. On est donc dans un contexte perdant-perdant qui invite peu à l’optimisme vis-à-vis de l’euro. D’autant plus si la menace d’une récession en Europe, qui a fait son apparition hier, se renforce. Le salut de l’euro passera avant tout par un rebond de l’économie et une stabilisation politique de la région, or celle-ci pourrait prendre des mois à se matérialiser. En attendant, la devise devra serrer les dents et compter sur une contre-performance de ses pairs pour éviter de ne pas étendre sa glissade. ❞

Guillaume Dejean

USD

  • Le taux EUR/USD est tente timidement de rejoindre le seuil $1,09 au lendemain de sa chute à un plus bas depuis avril 2017 ($1,0863). L'attention se portera ce jeudi sur les chiffres d'inflation publiés en début d'après-midi aux Etats-Unis (14h30) mais aussi sur les nouvelles projections de la Commission Européenne.

GBP

  • Le taux EUR/GBP reste calé sous la barrière de £0,84 en attendant le dévoilement par Boris Johnson de sa nouvelle équipe gouvernementale. Plusieurs rumeurs font état d'un large remaniement d'effectif ce qui pourrait augurer quelques remous sur la livre.

JPY

  • Le taux EUR/JPY chute ce matin sur ses plus bas niveaux depuis 4 mois sous le seuil de ¥119,5 alors que les marchés se remettent à craindre une propagation du coronavirus. Le taux EUR/CHF reste orienté à la baisse (6ième séance consécutive de recul) sous l'impulsion d'un regain de demande des investisseurs pour les valeurs refuges et oscille à un plus bas depuis près de 3 ans à ₣1,0630.

CNH

  • Le yuan cède un peu de terrain face à l'euro et s'éloigne de son pic annuel touché la veille (¥7,5755) pour revenir à plus de ¥7,60. Le dollar australien est lui aussi impacté par le retour des peurs autour du coronavirus et glisse en direction de A$ 1,62 face à l'euro.

CAD

  • Les prix du pétrole en Europe (Brent) reculent à nouveau ce matin (-0,6% à $55) après un rebond de près de +5% en deux séances. Les devises pétrolières (CAD - NOK & RUB) effacent ce matin, plus ou moins significativement, une partie de ses gains acquis la veille face à l'euro. Retombé hier sous le seuil de C$ 1,44 pour la 1ière fois depuis avril 2017, le taux EUR/CAD s'accroche au-dessus de cette barrière.


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.