Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

déc. 20, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

  Séance du 20 décembre 2019 – Sommaire :

  • Début de séance assez calme durant lequel la livre sterling tente de panser ses plaies, le dollar fait preuve d’attentisme et les devises nordiques restent orientées à la hausse.
  • Le cours EUR/USD reste stable à hauteur de $1,1120 et voit sa volatilité réduite en amont de la publication cette après-midi des indicateurs américains : PIB, indices PCE, Michigan.
  • Après un nouveau rebond significatif la veille à £0,8550, le taux EUR/GBP corrige modestement ce matin. Les marchés surveillent les réactions des députés britanniques à la seconde version du texte de divorce soumis aujourd’hui par Boris Johnson.
  • L’inflation remonte légèrement au Japon et l’EUR/JPY subit en ce moment sa 3ième séance consécutive de repli (¥121,6).
  • La paire EUR/CAD reste stable au niveau du seuil de C$ 1,46 en attendant la publication cette après-midi des statistiques de ventes au détail au Canada (14h30).
  • Les devises nordiques restent orientées à la hausse : la couronne norvégienne oscille à un pic de plus de 2 mois sous NOK 10,0, la couronne suédoise sur ses plus hauts niveaux depuis avril à hauteur de SEK 10,45.
  • La banque centrale chinoise a maintenu ses taux d’emprunt à 1 et 5 ans à des niveaux inchangés. Le cours EUR/CNH continue de faire du sur-place au niveau du seuil de ¥7,80.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Cela fait deux séances consécutives que l’EUR/USD flirte avec le seuil de $1,11 et fait mine de retomber sous cette barrière mais finalement parvient au dernier moment à résister aux pressions baissières s’abattant sur lui et se stabiliser. Cela traduit bien l’idée que le récent rebond de 1,4% réalisé par la paire de change sur la première moitié du mois de décembre n’a pas totalement effacé la défiance des investisseurs à l’égard de l’euro, le maintien de positions vendeuses d’euro sur les marchés à terme américains à un niveau quasi stable depuis plus plusieurs semaines en est un parfait exemple (68k contrats vendeurs net d’euro face au dollar américain d’après les données hebdomadaires CFTC au 16 décembre 2019). On peut même s’étonner de la résilience démontrée cette semaine par l’euro malgré des indicateurs économiques divergents (contraction prolongée du secteur industriel européen) et un retour dans l’actualité de nouvelles inquiétudes liées au Brexit. Cette stabilité réside en partie dans le fait que les acheteurs de dollar ont fait preuve d’un certain attentisme dans leurs prises de décision, la faute à des indicateurs économiques mitigés, au lancement d’une procédure de destitution contre le président américain qui quoi qu’on le dise n’est pas en soi un évènement qui inspire la confiance, et surtout à l’absence tout au long de la semaine de nouveaux éléments et détails sur l’accord commercial annoncé la semaine dernière par Pékin et Washington. Pour le moment l’EUR/USD reste à flot mis en l’absence de catalyseurs haussiers sur l’euro, la paire de change est à tout moment sous la menace d’un réveil du dollar. Celui-ci pourrait se produire ce vendredi alors que se profile une large série d’indicateurs économiques majeurs aux Etats-Unis dont l’estimation finale du PIB au 3ième trimestre (14h30), les indices mensuels de prix PCE et l’estimation finale de l’indice Michigan mesurant la confiance des ménages américains au mois de décembre (16h00).  

Niveaux/Sentiment : L’EUR/USD est stable ce matin et oscille autour de son niveau de clôture de la veille à hauteur de $1,1120 cela malgré le recul inattendu ce matin de l’indice Gfk de confiance des ménages en Allemagne à son plus bas niveau depuis plus de 3 ans. Si la paire de change ne paraît pas réellement affecté par ce résultat, celui-ci devrait toutefois contenir dans un premier temps toute velléité de rebond au-dessus du seuil de $1,1150. La volatilité devrait à priori s’agiter dans l’après-midi à l’occasion de la publication des nombreux indicateurs économiques américains. Les marchés n’anticipent pas de révision des chiffres de croissance au T3 (cons. 2,1% T/T annualisée), ni ne voient d’accélération de la dynamique annuelle de l’indice de prix de base PCE (cons. 1,6% A/A) aussi tout résultat différent, à la hausse ou à la baisse, est susceptible de provoquer quelques remous. Au regard des récentes pressions baissières observées sur le cours de change, l’enjeu majeur pour l’EUR/USD semble de devoir résister à nouveau à toute tentative de décrochage sous $1,11 afin de convaincre les marchés que la valorisation actuelle du taux est « légitime ».

Perf 2019 = -3,08% / Moyenne 2019 = $1,1195 / Point haut 19 décembre 2019 = $1,1144 / Point bas 19 décembre 2019 = $1,1106 / Clôture 19 décembre 2019 = $1,1120


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.