Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

déc. 12, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 12 décembre 2019 – Sommaire :

  • Le dollar reste toujours sur la défensive au lendemain de la réunion de la Fed, la livre sterling surveille sereinement les élections générales qui se déroulent ce jeudi au Royaume-Uni.
  • L’EUR/USD est de retour à $1,11 depuis hier soir et la réunion de la Fed au cours de laquelle la banque américaine a indiqué une pause monétaire jusqu’en 2021. Les regards se tournent ce jeudi vers la BCE où Christine Lagarde présidera sa première réunion monétaire.
  • L’EUR/GBP reste assez stable ce matin (£0,8430) alors que les bureaux de vote seront ouverts de 7h à 22h dans les 4 pays membres du Royaume-Uni pour élire les 650 membres de la Chambre des communes. Les premiers résultats tomberont la nuit de jeudi à vendredi.
  • Le cours EUR/JPY teste le seuil de ¥121 ce matin alors que les investisseurs continuent de miser sur une annulation des taxes américaines contre la Chine. Donald Trump doit réunir ce jeudi ses conseillers pour prendre une décision finale sur cette question.
  • Léger repli de la paire EUR/CHF à ₣1,0930 après le statu quo opéré ce matin par la Banque Nationale Suisse.
  • Le cours EUR/CNH reste orienté à la hausse et s’approche tout près de ses plus hauts niveaux du mois situés à ¥7,85.
  • Le cours EUR/SEK reste stable au lendemain de sa chute à son plus bas niveau depuis avril sous SEK 10,5.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Le statu quo de la Fed n’a surpris personne néanmoins les marchés ont été quelque peu surpris de voir la banque centrale américaine s’engager aussi fermement sur une pause monétaire prolongée qui pourrait durer jusqu’à 2021 alors que nombreuses zones d’incertitudes demeurent, notamment sur le volet commercial qui n’a toujours pas livré son verdict final. Les élections américaines programmées en novembre 2020 pourraient également causer quelques turbulences qui pourraient pousser la banque centrale à reconsidérer son approche. Pour les investisseurs, après cette réunion le risque de baisse de taux reste toujours plus important que celui de resserrement monétaire et c’est ce qui explique en partie le nouveau repli du dollar mercredi soir qui a favorisé un retour de l’EUR/USD à plus de $1,11. Après la Fed, les regards se tourneront ce jeudi vers son homologue européenne, la BCE, où est vivement attendue la première conférence de presse de Christine Lagarde depuis sa prise de mandat début novembre. Les marchés n’attendent pas d’annonces majeurs aujourd’hui mais seront néanmoins curieux de voir la communication employée par l’ancienne présidente du Fonds Monétaire International (FMI) au profil bien plus politique qu’économique et notamment son sentiment sur la stratégie monétaire de la banque face à un contexte économique actuellement dégradé en Zone Euro, les critiques croissantes entendues de part et d’autre à l’égard des taux négatifs mais aussi la manière dont elle compte procéder à la première évaluation des outils et objectifs monétaires de la banque depuis 2003. Les marchés ont besoin d’être convaincu par la nouvelle présidente de la BCE qui sous la présidence de Mario Draghi a été la garante de la stabilité économique de la région malgré les multiples crises rencontrées, et seront également avides de détails sur la manière dont la banque entend poursuivre sa politique de soutien à l’économie malgré des capacités d’intervention bien plus réduites que dans le passé.

 Niveaux/Sentiment : Un discours peu convaincant de cette dernière ou des signaux laissant présager une possible nouvelle baisse de taux en 2020 pourraient faire dérailler l’euro et le renvoyer sous le seuil de $1,11. Au contraire, un discours rassurant et l’impression donnée que la banque centrale européenne est à l’aise avec la politique de soutien héritée de Mario Draghi pourraient soutenir l’ascension de l’EUR/USD en direction de son prochain objectif situé à 1,12, ou un « plafond de verre » formé au-dessus du cours depuis le mois d’août. Si la BCE occupera une grande partie de l’attentions des acteurs de marché ce jeudi, les investisseurs seront également attentifs au volet commercial alors que pourrait être prise aujourd’hui une décision à Washington sur le choix ou non d’annuler les nouvelles taxes douanières contre la Chine programmées ce dimanche. Le résultat final des élections britanniques qui se déroule ce jeudi pourrait lui aussi influencer l’EUR/USD car celui-ci aura une influence certaine sur le dénouement final du Brexit et la procédure à venir du processus de ratification de l’accord de divorce qui doit permettre au Royaume-Uni de sortir de l’Union Européenne de manière ordonnée le 31 janvier prochain.

 Perf 2019 =-2,91% / Moyenne 2019 = $1,1196 / Point haut 11 décembre 2019 = $1,1144 / Point bas 11 décembre 2019 = $1,1068 / Clôture 11 décembre 2019 = $1,1128


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.