Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

déc. 11, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 11 décembre 2019 – Sommaire :

  • En amont de la réunion de la Fed de ce soir (20h00), la volatilité est marquée par un repli de la livre et de l’euro après la publication de sondages au Royaume-Uni moins optimistes.
  • L’EUR/USD a raté hier la marche des $1,11 et se retrouve ce matin sur la défensive en attendant la Fed ce soir. À suivre cette après-midi (14h30) l’inflation aux Etats-Unis.
  • Le cours EUR/GBP remonte ce matin à hauteur de £0,8450 alors que deux sondages ont montré mardi une possible majorité plus réduite pour les conservateurs.
  • Les paires EUR/JPY (¥120,5) et EUR/CHF (₣1,0915) sont stables ce matin en attendant davantage d’informations sur le report ou non des taxes douanières américains prévus ce dimanche.
  • Mouvement correctif baissier observé sur la paire EUR/AUD après son retour la veille au niveau de A$1,63 (plafond depuis 2 mois).
  • Le yuan chinois reste stable à hauteur de ¥7,80 face à l’euro et attend des progrès concrets dans les négociations commerciales entre Pékin et Washington.
  • Le rand sud-africain (ZAR 16,35) efface une partie des importantes pertes de la veille après la publication ce matin en Afrique du Sud de chiffres d’inflation en léger recul.  

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Pourtant bien lancé par un très bon ZEW allemand et un moral est investisseurs en Allemagne qui n’avait plus été vu aussi élevé depuis 22 mois, le taux de change a raté la marche des $1,11 et n’a pas trouvé les ressorts nécessaires pour franchir cette barrière qui apparaît, si l’on en croit les fluctuations récentes, comme un cap psychologique important. Cela pourrait n’être que partie remise tant la semaine s’annonce riche en évènement, à commencer par ce mercredi la publication dans l’après-midi des nouvelles statistiques d’inflation aux Etats-Unis et le dévoilement en début de soirée des conclusions de la dernière réunion monétaire de l’année de la réserve fédérale américaine. Celle-ci ne devrait à priori pas faire l’objet d’annonces majeurs ou de réelles surprises, mais sinon confirmer le choix de la banque centrale de procéder désormais à une période de pause monétaire illimitée après les trois réductions réalisées cette année. Les regards se pencheront néanmoins sur les nouvelles anticipations économiques publiées par la banque en marge de cette réunion et la trajectoire des taux directeurs calculée à partir de la médiane des projections des différents membres de la Fed (« Dot Plot ») qui donneront aux acteurs de marché des informations précieuses sur l’agenda monétaire que la Fed compte suivre, du moins dans un premier temps, en 2020. Dans les précédentes projections publiées en septembre dernier, la banque centrale américaine ne prévoyait aucune baisse de taux en 2020, aussi il sera intéressant de voir si cette approche est maintenue inchangée ou au contraire modifiée. La conférence de presse du gouverneur central Jerome Powell (20h30) sera également un moment clé à suivre notamment à l’approche de l’activation supposée en fin de semaine d’une nouvelle vague de taxes douanières sur une série de produits chinois qui pourrait cette fois plus lourdement impacter la consommation des ménages que dans le passé. La volatilité du taux EUR/USD pourrait être principalement influencer par les mouvements de la devise américaine ce mercredi avant que les rôles s’inversent dès le lendemain à l’occasion de la réunion de la BCE.

Niveaux/Sentiment : Après avoir échoué à franchir le seuil de $1,11, le cours EUR/USD corrige légèrement ce matin. On peut y voir dans cette correction la possible influence d’un retour ce mercredi d’inquiétudes en provenance du Royaume-Uni à l’orée des élections de jeudi après la publication de sondages montrant une majorité moins confortable que prévu du camp conservateur. En cas de Parlement britannique fragmenté, c’est-à-dire sans majorité claire d’une formation politique, on pourrait alors assister à un retour dans l’actualité du spectre de « hard Brexit » que l’on avait cru voir disparaître intégralement cet automne. Si la livre sterling serait la première victime collatérale d’un retour de cette peur, l’euro n’en serait pas moins sensible lui aussi. Toutefois la priorité de la journée pour les observateurs de l’EUR/USD reste la réunion de la Fed et son approche monétaire pour 2020. Sur les marchés à terme américains, aucun ajustement de taux n’est pour le moment attendu avant la fin d’année prochaine (probabilité supérieure à 50% en novembre 2020), reste à savoir si les positions resteront identiques après la réunion de ce soir. Coincé depuis début novembre dans un couloir de $1,10-$1,11, le cours EUR/USD pourrait y prolonger son séjour au moins jusqu’à ce soir à moins que de nouveaux éléments sur le volet commercial viennent créer de nouvelles fortes turbulences sur les marchés des changes. Alors que des rumeurs de possible report des taxes américaines contre la Chine ont été relayées dans les médias, les marchés restent dans l’attente d’une annonce officielle de la Maison Blanche.

Perf 2019 = -3,38% / Moyenne 2019 = $1,1197 / Point haut 10 décembre 2019 = $1,1097 / Point bas 10 décembre 2019 = $1,1061 / Clôture 10 décembre 2019 = $1,1092


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.