Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

déc. 10, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 10 décembre 2019 – Sommaire :

  • Volatilité toujours très réduite faute à l’absence de nouveaux éléments sur le volet commercial et à un attentisme des marchés avant la Fed et la BCE. Un peu d’optimisme s’observe néanmoins après des chiffres d’inflation en Chine au-dessus des attentes (4,5% A/A vs. cons. 4,2%).
  • L’EUR/USD reste très timidement orienté à la hausse à proximité du seuil de $1,11. La devise européenne cherchera du soutien ce matin dans les indicateurs ZEW allemands (11h00) tandis que les détenteurs de dollar surveillent attentivement le volet commercial. 
  • Modeste rebond de la paire EUR/GBP à £0,8420 en amont de la publication ce matin (10h30) au Royaume-Uni d’une large série de statistiques économiques : PIB mensuel, production industrielle & balance commerciale.
  • Léger rebond de la paire EUR/JPY qui tente de s’écarter de ses plus bas niveaux depuis 2 semaines et du seuil de ¥120.
  • Le dollar australien reste stable face à l’euro à plus de A$ 1,62, tout comme le dollar canadien à hauteur C$ 1,4640.
  • Le cours EUR/CNH tente à nouveau de rejoindre le seuil de ¥7,80 ce matin.
  • Après 5 séances de hausse consécutive face à l’euro et s’être approché de ses pics de l’année, le rouble russe corrige légèrement (RUB 70,4).

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  L’EUR/USD commence la semaine très calmement et ne semble pas montrer la moindre velléité de s’agiter davantage d’ici mercredi soir et la réunion de la Fed qui est le premier évènement majeur de la semaine vers lequel tous les regards sont focalisés à l’heure actuelle. Conservant toujours pour l’heure une trajectoire ascendante en direction de $1,11, la paire de change cherchera principalement du soutien ce mardi dans les indicateurs ZEW de sentiment en Allemagne dont le consensus attend un léger rebond à un pic de 8 mois de 0,0 contre -2,1 en novembre dernier. Au regard de la déception causée la semaine dernière par les chiffres industriels allemands, il ne faut pas négliger le risque de mauvaise surprise et probable moral des investisseurs au sein de la 1ière économie européenne sachant que l’on dispose de peu de visibilité concernant le dénouement des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et que la décélération continue de la conjoncture chinoise fait craindre des répercussions globales sur l’ensemble de l’économie mondiale sur la fin d’année 2019. Du côté américain, les acheteurs de dollar font preuve d’attentisme avant la Fed et surtout surveillent attentivement les déclarations des autorités américaines et chinoises sur le commerce alors qu’un accord de dernière minute se fait toujours attendre et est très largement espéré avant l’activation en fin de semaine de nouvelles taxes douanières américaines sur une série de produits importés de Chine qui n’ont pas fait l’objet pour l’heure de surtaxe aux Etats-Unis et qui pour la première fois sont des biens de consommation courante très prisés par les consommateurs américains (ordinateurs, mobiles, produits électroniques,…). L’apparition de nouvelles tensions commerciales entre Pékin et Washington ferait craindre d’importantes répercussions, bien plus importantes que celles observées jusqu’à présent, sur l’économie américaine et donc probablement causer quelques secousses sur la devise américaine.

Niveaux/Sentiment : L’EUR/USD reste toujours orienté à la hausse et profite ce matin d’un rebond un peu plus important que prévu de la production industrielle en France (+0,4% M/M vs. cons. 0,2%) même si les pressions haussières demeurent pour l’heure très modestes faute de catalyseurs assez importants pour insuffler un nouveau rebond. Si le seuil de $1,11 reste toujours la cible première visée par la paire de change, cette dernière reste néanmoins sous la menace d’un nouveau repli en fonction du support de $1,10 en cas de nouvelle déception en provenance d’Allemagne. La volatilité reste néanmoins toujours très réduite et les positions gelées avant les réunions monétaires programmées cette semaine de la Fed et de la BCE. Une fois n’est pas coutume, le volet commercial pourrait rompre ce calme ambiant et potentiellement faire sortir la paire de change du couloir étroit de $1,10-$1,11 (+/- 0,9%) dans lequel elle est coincée depuis le début du mois de novembre. Cela présuppose qu’un premier accord entre américains et chinois se fait de plus en plus proche et apparaît imminent (biais haussier sur le dollar), ou bien que de nouvelles tensions entre les deux camps émergent sur fond de mésentente persistante (biais baissier sur le dollar).

Perf 2019 = -3,45% / Moyenne 2019 = $1,1197 / Point haut 9 décembre 2019 = $1,1078 / Point bas 9 décembre 2019 = $1,1050 / Clôture 9 décembre 2019 = $1,1062


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.