Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

nov. 28, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 28 novembre 2019 – Sommaire :

  • Dans une séance à la liquidité limitée due à l’absence des acteurs de marché américains (Thanksgiving), l’euro amorce un redressement. La livre sterling connait un nouveau « coup de chaud » alors qu’une majorité absolue des conservateurs est pronostiqué en décembre.
  • Après avoir résisté la veille aux pressions baissières tentant de l’envoyer sous $1,10, le cours EUR/USD tente de rebondir ce matin. Indices de sentiment en Zone Euro (11h00) & inflation en Allemagne (14h00) à suivre ce jeudi.
  • Le cours EUR/GBP teste ses plus bas niveaux depuis plus de 2 ans et la barrière de £0,85 alors qu’un modèle de prédiction publié hier soir au Royaume-Uni indique une confortable majorité absolue obtenue par les conservateurs au Parlement après l’élection de décembre.
  • Rebond modeste de la paire EUR/JPY à ¥120,5 alors que la ratification aux Etats-Unis du projet de loi de soutien à Hong Kong fait craindre l’émergence de nouvelles tensions entre Pékin et Washington.
  • L’atténuation de l’optimisme sur le commerce déclenche quelques mouvements correctifs des devises les plus sensibles à cet aspect : AUD (-0,3% à A$ 1,63), CNH (-0,3% à ¥7,74) & SEK (-0,2% à SEK 10,55).
  • Les devises d’Europe de l’Est restent sur la défensive : le zloty chute à un creux de 7 semaines à proximité de PLN 4,32, la couronne tchèque à un creux de 7 séances à CZK 25,56 et le forint hongrois a touché ce matin un nouveau plus bas historique à plus de HUF 337,0.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  L’EUR/USD a causé quelques sueurs froides aux acheteurs lorsque celui-ci a amorcé une tentative de repli sous la barrière de $1,10 après la publication d’une première salve de chiffres américains meilleurs que prévu. Finalement plus de peur que de mal et la paire de change a finalement tenu bon et limité les pertes, la seconde fournée d’indicateurs conjoncturels américains se révélant un peu décevante ou du moins pas assez bonne pour soutenir de nouveaux achats de dollar face à l’euro. Si l’EUR/USD a évité le pire, c’est-à-dire un nouveau décrochage en direction de ses plus bas de l’année mais aussi plus faibles valorisations depuis le printemps 2017, les indicateurs publiés mercredi montrent une image rassurante d’une économie américaine encore loin d’un état proche d’une récession et affichant une performance bien meilleure que nombreux d’autres économies développées, notamment en Zone Euro. Au regard de ces indicateurs, le choix de la réserve fédérale américaine de procéder à une pause monétaire dans les prochains mois apparaît justifié, et donc le maintien prolongé d’importantes divergences monétaires et écarts de rendement sur les produits obligataires américains et européens devrait assurer, toute chose égale par ailleurs, un potentiel très réduit pour l’EUR/USD à court et moyen terme. L’absence ce jeudi des acteurs de marché américains à l’occasion des festivités de Thanksgiving offre le champ libre aux investisseurs européens pour s’exprimer et potentiellement venir au soutien de l’euro. La plus faible liquidité attendue sur les marchés aujourd’hui, mais aussi demain (séance réduite aux Etats-Unis), pourrait donner lieu à quelques pics de volatilités intempestifs en cas d’annonces ou publication de chiffres très divergents des attentes du consensus. Ces effets pourraient néanmoins rapidement se dissiper faute d’acteurs sur les marchés pour alimenter la volatilité. Alors que les regards se sont focalisés sur les Etats-Unis sur cette première moitié de semaine, l’attention devrait désormais se tourner vers l’Europe où seront publiés lors deux prochains jours les premières estimations d’inflation au mois de novembre (ce jeudi en Allemagne et vendredi en Zone Euro). Jeudi s’observeront également en fin de matinée la publication d’indices de sentiment européen à l’aune desquels les investisseurs pourront évaluer le regain de confiance éventuels des acteurs économiques européens (entreprises & ménages). Le volet commercial reste à suivre alors que de nouvelles tensions sino-américaines sont craintes par les marchés après la signature par la Maison Blanche du projet de loi de soutien à Hong Kong. Un retour de l’aversion au risque pourrait alors favoriser les achats de dollar au détriment de l’euro et ainsi maintenir le taux de change coincé sur ses niveaux actuels.

 Niveaux/Sentiment : Le cours EUR/USD tente de se relever ce matin et remonte au-dessus de $1,10 mais la volatilité reste toujours modeste et les catalyseurs haussiers sur la paire de change aux abonnés absents. Le retour de craintes autour du volet commercial et d’une possible réponse cinglante de Pékin venant menacer la bonne conduite des négociations et la conclusion de la « Phase 1 » d’un accord avec les Etats-Unis invite les marchés à rester prudents et limite les prises de risque. Dans ce contexte, le potentiel haussier de l’EUR/USD reste réduit et un retour vers $1,11 apparaît pour l’heure hors de portée. En raison de l’absence des acteurs américains ce jeudi, la faible liquidité sur les marchés des changes pourraient donner lieu à des mouvements de marché à l’amplitude plus importante que d’habitude, à la hausse comme à la baisse. L’attention se portera en premier lieu ce jeudi sur la publication des premières estimations d’inflation en Allemagne qui donneront le ton et une première tendance avant la publication des chiffres agrégés de la Zone Euro ce vendredi. Le consensus économique table sur un rebond modeste après l’important recul des indices de prix visibles sur les derniers mois. Tout résultat différent pourrait alors rompre le lien de l’EUR/USD à la barrière de $1,10, à la hausse comme à la baisse.

 Perf 2019 =-3,96% / Moyenne 2019 = $1,1201 / Point haut 27 novembre 2019 = $1,1024 / Point bas 27 novembre 2019 = $1,0990 / Clôture 27 novembre 2019 = $1,0998


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.