Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

nov. 22, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 22 novembre 2019 – Sommaire :

  • Le calme avant la tempête ? La volatilité demeure très réduite ce matin avant la publication des premiers indicateurs PMI de novembre en Zone Euro, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.
  • L’EUR/USD fait du sur-place à $1,1060 et se voit toujours la route vers $1,11 barrée par la présence d’incertitudes globales sur le volet commercial.
  • Même dynamique pour l’EUR/GBP à £0,8560 en attendant la publication des indices préliminaires d’activité mensuelle au Royaume-Uni. La livre sera-t-elle sensible aux fondamentaux ?
  • La paire EUR/CHF tente à nouveau ce matin de s’attaquer au seuil de ₣1,10 qui fait office de « plafond de verre » depuis 3 semaines.
  • La paire EUR/JPY reste collée au seuil de ¥120 et surveille l’actualité liée aux relations sino-américaines, notamment la lecture par la Maison Blanche du texte de soutien à Hong Kong.
  • Après avoir bondi à un pic de 2 mois ½ la paire EUR/CAD souffle un peu et oscille sous le seuil de C$1,47. Chiffres de ventes au détail au Canada ce vendredi (14h30).
  • Le rand sud-africain poursuit son ascension et oscille sous le seuil de ZAR 16,20 face à l’euro. Pas d’inquiétudes observées en marge de la publication en fin de journée d’une note de crédit de Standard & Poor’s sur l’Afrique du Sud.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  L’absence de certitudes sur le volet commercial et le retour dans l’actualité du spectre d’une possible dispute entre les Etats-Unis et l’Union Européenne servent de prétexte à endiguer la tentative de redressement de l’EUR/USD au-dessus de $1,11. La paire s’y est essayé hier mais s’est cassée les dents sur ce seuil qui fait véritablement figure d’obstacle qu’il est difficile à franchir. Il y a actuellement assez de doutes pour préférer le dollar à l’euro pour les garanties que la devise américain offre mais néanmoins pas assez de risques ; les marchés continuant de voir un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis comme le scénario le plus probable ; pour raviver les inquiétudes autour de l’économie américaine et faire plier le dollar. Comme on le pressentait, les Minutes de la BCE n’ont été d’aucune aide pour l’euro, la satisfaction provoquée par l’observation d’une banque centrale unie et moins fragmentée s’est en effet rapidement dissipée et n’a pas constitué à elle seule un catalyseur assez puissant pour permettre à l’euro de combattre les pressions haussières sur le dollar alimentées par le maintien d’une forte aversion au risque sur les marchés. Depuis le début de la semaine, la volatilité de la paire de change demeure très modeste et témoigne peut-être d’un certain attentisme des investisseurs avant les échéances de vendredi, c’est-à-dire la publication en Europe des chiffres révisés de croissance au 3ième trimestre en Allemagne et des première enquêtes d’activité PMI du mois de novembre, et aux Etats-Unis de ces même indices économiques avancés. L’euro a besoin de regagner la confiance des investisseurs pour pouvoir se redresser et il en aura justement l’occasion ce vendredi à l’occasion de la publication de ces indices conjoncturels majeurs.

Niveaux/Sentiment : Ce matin, la révision des chiffres de PIB en Allemagne a bien confirmé un léger rebond de +0,1% au T3 et donc qu’une récession technique était évitée de justesse au sein de la 1ière économie européenne. Rien de nouveau, mais c’est du moins un élément à mettre au crédit de l’euro qui le place sur une bonne lancée pour tenter à nouveau de reprendre sa dynamique de redressement qui a été fortement freiné ces derniers jours par le retour dans l’actualité de vives craintes autour du volet commercial, et plus particulièrement l’évolution des négociations sino-américaines. Des signes de stabilisation de l’économie européenne et potentiellement de début de redressement pourraient venir redorer un peu l’image de l’euro et l’aider à remonter au-dessus du seuil de $1,11, ce qui n’est plus arrivé depuis le 5 novembre dernier. Attention tout de même à la douche froide et possible décrochage rapide en direction de $1,10 si d’aventure les indicateurs PMI de ce matin montraient une détérioration des perspectives de croissance en Zone Euro.

Perf 2019 = -3,59% / Moyenne 2019 = $1,1205 / Point haut 21 novembre 2019 = $1,1096 / Point bas 21 novembre 2019 = $1,1050 / Clôture 21 novembre 2019 = $1,1057


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.