Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

nov. 05, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 5 novembre 2019 – Sommaire :

  • Le vent d’optimisme sur le volet commercial s’intensifie ce matin alors que plusieurs médias révèlent ce matin que les autorités américaines se penchent sur une possible annulation de certaines taxes douanières alors que la signature d’un premier accord avec la Chine semble proche.
  • L’EUR/USD limite les pertes mais reste à l’écart du cap de $1,12 vers lequel la paire de change s’était approchée la semaine dernière. Indices PPI en Zone Euro et ISM non-manufacturier aux Etats-Unis à suivre ce mardi.
  • L’EUR/GBP reste statique dans un couloir étroit de £0,8600-£0,8650 alors que la campagne électorale bat son plein au Royaume-Uni. Quelques mouvements de volatilité pourraient s’observer ce matin en marge de la publication de l’indice PMI des services au Royaume-Uni (10h30).
  • L’optimisme commercial pousse l’EUR/JPY au-dessus de la barrière de ¥121 et aide l’EUR/CHF à remonter au-dessus du seuil de ₣1,10.
  • Le cours EUR/AUD chute de plus de -0,5% et casse le support de A$ 1,61 au-dessus duquel il oscillait depuis 6 semaines. Le mouvement haussier du dollar australien est également entretenu par le choix de statu quo de la RBA sur ses taux directeurs (0,75%).
  • Le cours EUR/CAD poursuit sa correction et entrevoit le seuil de C$ 1,46 en amont de la publication cette après-midi des statistiques commerciales au Canada (14h30).
  • Les deux devises nordiques s’apprécient face à l’euro ce matin : la paire EUR/NOK teste un support localisé à NOK 10,15 tandis que l’EUR/SEK retombe sous le seuil de SEK 10,70.
  • Le yuan enregistre un rebond de +0,5% face à l’euro et l’EUR/CNH retombe ce matin sous le seuil de ¥7,80 pour la 1ière fois en 3 semaines.
  • La paire EUR/ZAR accentue son repli (-1,8% la veille) et recule de -0,6% ce matin pour revenir sous le seuil de ZAR 16,40.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Alors que le seuil de $1,12 lui tendait les bras, le cours EUR/USD a de nouveau échoué à atteindre ce cap qui lui échappe depuis la mi-août. Cela dénote d’une certaine défiance de la part des investisseurs à reprendre des positions en euro en l’absence de garanties d’un début de redressement de la conjoncture en Zone Euro et une stabilité des gouvernances politiques dans la région. La révision à la hausse hier, très modeste il faut le reconnaître, des indices PMI manufacturiers en Zone Euro n’a pas réussi à stimuler l’euro, les investisseurs lisant dans ces chiffres la confirmation d’une nouvelle contraction du secteur (la 9ième consécutive) plutôt qu’un éventuel signe avant-coureur d’une stabilisation de l’économie européenne. Même de nouveaux résultats décevants des commandes d’usine aux Etats-Unis (-0,6% M/M vs. cons. -0,5%) n’ont pas réussi à porter l’EUR/USD, limitant ses pertes tout au plus. Le cap de $1,12 se refuse pour le moment à l’EUR/USD mais cela pourrait n’être que partie remise, surtout si les fondamentaux européens rassurent et nourrissent l’espoir d’une éclaircie dans les prochains mois. Le problème récurrent de la Zone Euro reste toujours l’inflation et l’absence de pressions haussières sur les prix. La publication en fin de matinée des indices de prix à la production (PPI) pourrait confirmer ce handicap et du coup sevrer l’euro de nouvelles pressions haussières. La volatilité sur la paire de change pourrait s’intensifier dans l’après-midi en marge de la publication aux Etats-Unis des statistiques commerciales et des résultats de l’enquête mensuelle ISM traquant l’activité dans le secteur des services. Une confirmation de répercussions des maux du secteur manufacturier, lequel a connu une nouvelle contre-performance au mois d’octobre après avoir subi sa pire performance depuis 10 ans en septembre, sur les services américains pourrait accentuer les inquiétudes à l’égard de l’économie américaine et raviver quelques craintes à l’égard d’un risque de récession dans le pays. Pour le moment, le dollar profite de l’optimisme général à l’égard d’une possible conclusion positive des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et le regain d’espoir ce matin que la signature d’une « phase 1 » d’un accord commercial entre les deux géants économiques pourrait s’accompagner d’une annulation de certaines taxes douanières américaines, notamment celles appliquées en septembre dernier (15% sur près de $110Mds de biens de consommation chinois exportés annuellement aux Etats-Unis). Le site Politico relaie que les autorités américaines réfléchissent actuellement à cette éventualité après que Pékin en ait fait officiellement la requête.

 Niveaux/Sentiment : Si le cours EUR/USD ne semble pas avoir les reins assez solide pour franchir le seuil de $1,12, il reste néanmoins solidement arrimé à plus de $1,11 et limite pour le moment ses pertes. La trajectoire actuelle reste modérément haussière du fait notamment d’une faiblesse momentanée du dollar. Les investisseurs attendent encore davantage de garanties de la part d’une dissipation des risques économiques en Zone Euro, et notamment en Allemagne où il faudra suivre dans les prochains jours les statistiques industrielles et commerciales, avant de reprendre des positions massives en euro. Une fois encore, les espoirs haussiers de la paire de change devraient globalement reposer sur une défaillance du dollar, laquelle pourrait se matérialiser en cas de l’apparition de nouvelles craquelures de l’économie américaine. Si à la hausse, le cap de $1,12 apparaît comme le seuil de résistance majeur barrant la route de l’EUR/USD, à la baisse un support s’observe au niveau de $1,1070. L’EUR/USD n’a plus oscillé sous ce niveau depuis le 16 octobre dernier, soit plus de 2 semaines.

 Perf 2019 =-2,66% / Moyenne 2019 = $1,1215 / Point haut 4 novembre 2019 = $1,1175 / Point bas 4 novembre 2019 = $1,1123 / Clôture 4 novembre 2019 = $1,1126


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.