Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 31, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 31 octobre 2019 – Sommaire :

  • Le dollar bat de l’aile au lendemain de la décision de la Fed de baisser une 3ième fois ses taux cette année. L’euro, lui, peine à accélérer alors que d’importantes craintes subsistent vis-à-vis des perspectives économiques en Zone Euro.
  • Le cours EUR/USD reste orienté à la hausse et teste ses plus hauts niveaux d’octobre ce matin ($1,1160). La dynamique reste timide et la barrière de $1,12 pour le moment hors de portée en amont de la publication ce matin des chiffres de PIB au T3 et d’inflation en Zone Euro (11h00).
  • Mouvement de repli de la paire EUR/GBP visible ce matin alors que s’ouvre la campagne électorale en vue des élections générales du 12 décembre prochain. Le cours se maintient toujours dans son couloir étroit de prix de £0,8600-£0,8650 (+/-0,6%).
  • C’est la déception qui domine ce matin chez les vendeurs de yen après le nouveau statu quo de la Banque du Japon. Le cours EUR/JPY amorce un repli vers le seuil de ¥121.
  • Le cours EUR/CAD poursuit sur sa lancée de la veille (+0,9% mercredi) et touche ce matin le seuil de C$ 1,47 pour la 1ière fois depuis le 19 septembre. Le dollar canadien est victime d’une hausse des spéculations de baisse de taux au Canada en 2020.
  • Après un rebond de presque +3% la veille, le cours EUR/ZAR engrange ce matin +0,9% et oscille sur ses plus hauts niveaux depuis août à plus de ZAR 16,80. Les inquiétudes persistent après la publication hier d’un budget sud-africain montrant une forte hausse des déficits dans le pays.
  • Tentative timide de rebond de la paire EUR/PLN après sa chute la veille à un nouveau creux de 3 mois sous PLN 4,26.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  La baisse de taux de la Fed opérée mercredi soir donne un peu de ressort à notre paire EUR/USD qui manquait clairement de vigueur depuis le début de la semaine mais néanmoins elle ne devrait pas être un catalyseur assez puissant pour entretenir durablement les pressions haussières actuellement visibles sur le cours de change. Alors qu’une pointe à $1,1170 a été observée ce matin, ce qui demeure un des plus hauts niveaux atteints par l’EUR/USD ces deux derniers mois (pic à $1,1179 atteint le 21 octobre dernier), la dynamique haussière reste modeste ce matin pour deux raisons : 1) la décision de la Fed était déjà intégrée et la communication de la banque sous-entend une pause, donc peu de probabilité d’assister à une nouvelle réduction monétaire en décembre, et 2) les fondamentaux européens restent hautement dégradés comme nous l’a rappelé hier le nouveau recul de l’inflation en Allemagne à un plus bas depuis presque 3 ans (1,1%) ou encore le recul de l’indice de sentiment économique en Zone Euro à un plus bas depuis janvier 2015. Si la dépréciation du dollar, renforcée depuis hier par une réduction des écarts de rendements entre les taux américains et européen, maintient l’EUR/USD orienté à la hausse, à contrario la défiance des marchés à l’égard du contexte économique européen agit comme un « poids » réfrénant la dynamique de redressement. Alors que les marchés sont encore ce matin sous le coup de la décision de la Fed et digèrent les annonces de la veille, l’attention devrait très rapidement se refocaliser sur les fondamentaux européens à l’occasion de la publication en fin de matinée des premières estimations de PIB au 3ième trimestre, mais aussi d’inflation et du taux de chômage en octobre en Zone Euro. Des résultats décevants, du moins confortant l’impression d’une région fragilisée par le contexte de risque actuel, pourraient venir tester la dynamique haussière du cours, et potentiellement donner lieu à un mouvement correctif. La fin de semaine s’annonce toujours plus mouvementée alors que demain sont attendues les nouvelles statistiques d’emploi et les résultats de l’enquête d’activité ISM du secteur manufacturier aux Etats-Unis

 Niveaux/Sentiment : Profitant pleinement d’un repli du dollar après la décision de la Fed d’abaisser ses taux directeurs une 3ième fois cette année, le cours EUR/USD enregistre ce matin sa 4ième séance consécutive de hausse pour un gain cumulé de presque +0,8%. Malgré cette dynamique haussière, le cours EUR/USD semble éprouver quelques difficultés à accélérer pour rejoindre le seuil de $1,12 qui n’a plus été atteint depuis la mi-août. Attention aux éventuelles prises de bénéfices que pourraient subir la paire de change si les nombreux indicateurs conjoncturels publiés ce jeudi en Zone Euro déçoivent et confortent l’image d’une région européenne économiquement très fragile, et toujours aussi instable politiquement. En cas de repli, la barrière de $1,11 et celle de $1,1070 (support depuis 2 semaines) pourraient permettre à l’EUR/USD de limiter les dégâts.

 Perf 2019 =-2,66% / Moyenne 2019 = $1,1215 / Point haut 29 octobre 2019 = $1,1151 / Point bas 29 octobre 2019 = $1,1078 / Clôture 29 octobre 2019 = $1,1148


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.