Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 30, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 30 octobre 2019 – Sommaire :

  • La séance de mercredi s’ouvre dans le calme mais la volatilité pourrait rapidement s’agiter dans les prochaines heures avec le PIB aux Etats-Unis, l’inflation en Allemagne et la Fed.
  • Le cours EUR/USD est de retour au-dessus de $1,11 et compte sur une nouvelle baisse de taux de la Fed (décision à 19h00) pour s’y maintenir. À juste titre ?
  • Le cours EUR/GBP brille par son inertie et reste au centre du couloir £0,8600-£0,8650. L’annonce la veille d’élections anticipées le 12 décembre n’a pas provoqué de vives réactions.
  • Peu de mouvements observés sur les paires EUR/JPY (¥121) et EUR/CHF (₣1,1040) qui restent toutes deux à proximité de leur sommet sur ces 3 derniers mois.
  • Le cours EUR/CAD (C$1,4550) attend sagement la décision cette après-midi de la Banque du Canada (15h00) qui pourrait opter pour un nouveau statu quo (consensus).
  • La paire EUR/AUD reste orientée à la baisse et oscille à un creux de 4 semaines sous le seuil de A$1,62 après la publication ce matin d’un rebond de l’inflation en Australie au T3.
  • Aucune réaction visible au niveau de la couronne norvégienne qui a chuté hier à un nouveau plus bas historique face à l’euro à plus de NOK 10,31.
  • Le zloty polonais bondit ce matin à un nouveau pic de 3 mois face à l’euro à hauteur de PLN 4,26.
  • Le rand sud-africain (ZAR 16,24) pourrait connaître une nouvelle séance mouvementée à l’occasion de la présentation ce mercredi du nouveau budget par le ministre des finances.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Après le calme vient la tempête ? C’est pourtant ce type de configuration de marché à laquelle on s’attend dans les prochaines heures dans une séance de mercredi qui sera globalement dominée par la publication des premières estimations de PIB au T3 aux Etats-Unis, des chiffres de l’emploi et d’inflation en Allemagne, et surtout la décision ce soir de la Fed de baisser à nouveau ses taux ou non. Aussi bien pour les économistes que pour les investisseurs cette décision ne fait aucun doute et la probabilité d’une 3ième réduction consécutive du taux directeur par la banque centrale américaine est estimée à 96% ce mercredi matin sur les marchés à terme (cf. indicateur FedWatch Tool de l’organisation américaine CME), d’où finalement la résilience affichée par l’EUR/USD ces derniers jours et les pertes réduites engrangées par le taux de change. En délicatesse au mois d’octobre, le dollar pourrait cependant connaître un vif regain d’intérêt parmi les investisseurs si 1) l’économie américaine affiche un visage solide et 2) la Fed ne baisse pas ses taux, ce qui en soi n’est pas un scénario à négliger si on s’en tient à sa rhétorique d’ « ajustements de milieu de cycle » qui avait accompagné les deux baisses de taux précédentes en juillet et en septembre. S’il existe une série d’arguments qui justifient un possible statu quo – situation économique encore stable, faible leviers d’action en cas de vive décélération, signes de reprise de l’inflation, effets de la baisse de taux de septembre non encore évalués dans les statistiques macroéconomiques publiées à ce jour aux Etats-Unis – la question est de savoir si les banquiers centraux prendront le risque de déstabiliser les marchés en prenant une décision contraire aux attentes du consensus. Sa crédibilité pourrait en pâtir et sa capacité à réguler la volatilité sur les marchés financiers également. Réponse ce soir à 19h00 avec la publication du communiqué officiel et à 19h30 avec le début de la conférence de presse du gouverneur central Jerome Powell.

 Niveaux/Sentiment : Actuellement, en équilibre au niveau de $1,11, le cours EUR/USD pourrait vivre de prochaines heures agitées, et soit se rapprocher de ses sommets sur les 3 derniers mois ($1,1250) ou bien être victime d’une rechute et reprendre la direction de ses plus bas niveaux depuis plus de 2 ans situés à $1,09. En cas de baisse de taux par la Fed ce soir, laquelle à elle seule ne constituera pas un catalyseur assez puissant pour déclencher un mouvement baissier significatif et durable sur le dollar sachant que ce scénario est déjà anticipé depuis des semaines par les marchés, les investisseurs surveilleront le moindre indice laissant présager une éventuelle nouvelle intervention en décembre. Si les regards sont focalisés sur la Fed qui pourraient offrir l’occasion à l’EUR/USD de revoir le seuil de $1,12 qui n’a plus été touché depuis la mi-août, la paire de change pourrait connaître entre temps quelques désagréments et à nouveau subir un repli sous $1,11 si les chiffres publiés ce mercredi en Allemagne (emploi et inflation) déçoivent et alimentent les craintes de possible récession au sein de la 1ère économie européenne.

 Perf 2019 =-3,04% / Moyenne 2019 = $1,1216 / Point haut 29 octobre 2019 = $1,1118 / Point bas 29 octobre 2019 = $1,1072 / Clôture 29 octobre 2019 = $1,1110


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.