Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 22, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 22 octobre 2019 – Sommaire :

  • Volatilité réduite ce mardi. On reste dans l’attente d’un nouveau vote de l’accord de sortie au Parlement britannique qui pourrait intervenir ce mardi. Les acteurs de marché restent globalement optimistes et affichent un regain d’appétit au risque d’où un retour de dynamiques de « chasses au rendement » favorables aux devises émergentes.
  • L’EUR/USD reste sur la défensive (phase corrective) en l’absence de nouveaux catalyseurs haussiers mais limite pour le moment les pertes ($1,1150).
  • L’EUR/GBP reste bloqué au niveau de la barrière de £0,86 (support) en attendant de nouveaux développements sur le Brexit.
  • Léger repli de la paire EUR/JPY mais celle-ci reste à hauteur de ses plus hauts niveaux depuis 3 mois autour de ¥121.
  • L’EUR/CAD reste sans réaction ce matin (C$1,46) à l’annonce des premiers résultats des élections législatives au Canada qui donnent Justin Trudeau gagnant mais sans majorité.
  • La paire EUR/AUD accentue sa correction en direction du seuil de A$1,62 et enregistre actuellement sa 4ième séance consécutive de repli (perte cumulée de -1%).
  • La paire EUR/NOK poursuit elle-aussi sa correction (NOK 10,17) et s’éloigne de son pic historique de NOK 10,24 atteint la semaine dernière.
  • La paire EUR/ZAR retombe à un creux d’une semaine sous ZAR 16,40.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  On l’attendait plutôt vendredi mas elle est finalement arrivée lundi. La correction sur l’EUR/USD consécutive au rebond significatif de +2,5% enregistré par la paire de change sur les 3 dernières semaines. En l’absence de publication d’indices conjoncturels majeurs en Zone Euro et aux Etats-Unis lundi mais également de nouveaux développements sur le Brexit, l’EUR/USD a perdu un peu de sa superbe et s’est écarté légèrement de la barrière de $1,12 dont le cours semblait prendre la direction en fin de semaine dernière. Pas de périls en la demeure pour le moment, l’euro profite toujours de l’élan d’optimisme nourrit par l’espoir d’un dénouement heureux sur le Brexit qui ouvrirait la porte à un possible redressement de l’économie en Zone Euro, tandis qu’à contrario la valorisation du dollar est, elle, quelque peu écornée par les spéculations fortes de possible baisse de taux de la réserve fédérale américaine avant la fin d’année. Les développements positifs entrevus sur le front commercial entre la Chine et les Etats-Unis sont vus comme un facteur positif pour le dollar qui tend à limiter ses pertes, quand bien même si on ne semble pas céder sur les marchés des changes à tout excès d’optimisme tant qu’aucun document officiel n’est signé entre les deux parties. Au regard du calendrier économique très réduit sur ce début de semaine et de la réunion de la Banque Centrale Européenne qui se profile jeudi, nous pourrions assister à un gel des positions et une volatilité réduite de l’EUR/USD sauf nouveau développements significatifs sur le front du Brexit et/ou commercial. On reste dans l’attente d’un nouveau vote au Parlement britannique sur l’accord de sortie conclu la semaine dernière entre Londres et Bruxelles, lequel pourrait intervenir dès ce mardi.

Niveaux/Sentiment : Si une ratification de l’accord de sortie par les députés britanniques ouvrirait probablement la voie à une extension du rebond actuel de l’EUR/USD en direction de son pic des trois derniers mois situés au niveau de $1,1250, à l’inverse un blocage du texte viendrait raviver les craintes de nouveau report de la date de sortie voire de divorce brutal à la fin du mois, et donc potentiellement provoquer un basculement sous $1,11. Pour l’heure, la paire reste assez stable au niveau de $1,1150 et semble se chercher des catalyseurs pour orienter sa direction, à la hausse ou à la baisse. Si l’actualité concernant le Brexit et le front commercial offre aucun élément nouveau, la paire de change pourrait rester sous la menace d’un mouvement correctif initié par des prises de bénéfice avant la BCE de jeudi et d’éventuels éléments économiques rassurants aux Etats-Unis (ventes de maison neuve et enquête d’activité de la Fed de Richmond ce mardi).

Perf 2019 = -2,83% / Moyenne 2019 = $1,1219 / Point haut 21 octobre 2019 = $1,1179 / Point bas 21 octobre 2019 = $1,1135 / Clôture 21 octobre 2019 = $1,1148


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.