Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 18, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 18 octobre 2019 – Sommaire :

  • Les marchés ont chaleureusement accueilli hier l’annonce d’un accord sur le Brexit et se projettent désormais sur le vote prévu ce samedi au Parlement britannique. La faiblesse du PIB chinois au T3 atténue quelque peu l’enthousiasme des marchés des changes.
  • Au lendemain de l’atteinte d’un pic de 7 semaines à plus de $1,11, l’EUR/USD consolide ses gains ce matin. Avec un rebond de 2% enregistré en près de 3 semaines, la paire de change enregistre son 2nd plus important rallye de l’année.
  • Le cours EUR/GBP reprend quelques couleurs et remonte au-dessus de £0,8650 sur fond d’incertitudes concernant le choix des députés britanniques de soutenir ou non le nouvel accord de sortie conclu hier entre Londres et Bruxelles.
  • La paire EUR/JPY est stable ce matin à proximité du seuil de ¥121, tout comme la paire EUR/CHF à ₣1,10.
  • La paire EUR/AUD accentue son repli et retombe sous le seuil de A$1,63 après que le gouverneur australien a semé le doute sur la possibilité de la banque centrale de procéder à de nouvelles réductions monétaires à court/moyen terme.
  • La paire EUR/NOK ne faiblit pas et reste à proximité de ses plus hauts historiques à plus de NOK 10,20.
  • La faiblesse du PIB chinois au T3 (6,0% A/A = plus bas depuis 27 ans) contraste avec le rebond plus important que prévu de la production industrielle et des ventes au détail au mois de septembre. La paire EUR/CNH reste stable sur ses plus hauts niveaux depuis 6 semaines (¥7,88).
  • La livre turque rebondit après l’annonce d’un accord entre Ankara et Washington sur un cessez-le-feu temporaire en Syrie. Le cours EUR/TRY chute à un creux d’une semaine sous TRY 6,40.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  On n’y croyait plus ! La paire EUR/USD a enfin brisé hier la barrière de $1,11 sous lequel elle plafonnait depuis la fin du mois d’août. Il est vrai que l’annonce d’un accord trouvé sur le Brexit a été l’étincelle amorçant ce rebond néanmoins il ne faut pas négliger la publication en parallèle de chiffres économiques à décevants aux Etats-Unis qui ont également contribué à nourrir et entretenir cette expansion à un sommet de 7 semaines. Au lendemain de la publication d’une contraction des ventes au détail (une première en 7 mois), les acheteurs de dollar ont de nouveau été désappointés à la lecture jeudi après-midi d’une contraction bien plus importante que prévu de la production industrielle (-0,4% M/M vs. cons. -0,1%) et manufacturière (-0,5% M/M vs. cons. -0,2%) aux Etats-Unis au mois de septembre. Cette succession de mauvaises nouvelles et signaux d’essoufflement marqué de l’économie américaine à la fin du 3ième trimestre renforcent, pour beaucoup d’observateurs, la pression sur les épaules des banquiers centraux américains pour considérer une nouvelle baisse de taux d’ici la fin d’année, au plus tôt en octobre ou au plus tard en décembre. Sur les marchés à terme américains, les spéculations en faveur d’une possible réduction monétaire de -25pbs en fin de mois (réunion le 30 octobre) restent très importantes et un tel scénario est évalué à 85% d’après l’indice FedWatch Tool de l’agence américaine CME. Les vents sont clairement favorables à l’EUR/USD et combinent catalyseurs haussiers sur l’euro et baissiers sur le dollar d’où l’accélération visible la veille et un gain cumulé désormais de plus de +2% sur les 3 dernières semaines. Il s’agit du second plus important « run haussier » de l’année derrière celui de +2,4% entrevu fin juin au moment de l’observation des première rumeurs de baisse de taux en 2019 de la part de la réserve fédérale américaine. L’EUR/USD peut-il maintenir la cadence et accentué son rebond ? Fort possible, si l’alignement actuel des planètes se maintient et que s’observe en parallèle une baisse des incertitudes politiques en Europe et une réduction des divergences monétaires entre la Zone Euro et les Etats-Unis. Au regard des incertitudes qui entourent toujours l’issue finale du Brexit et l’issue du vote prévu ce samedi au Parlement britannique sur l’accord de sortie trouvé entre Londres et Bruxelles, on peut raisonnablement attendre une stabilisation de l’EUR/USD sur cette fin de semaine. La mise en vigueur ce vendredi de taxes douanières américaines sur une série de produits européens qui laisse planer le début d’une dispute commerciale de plus forte ampleur entre Bruxelles et Washington ou encore le retour en grande pompe de vives inquiétudes à l’égard de l’économie mondiale après la publication de chiffres de croissance moins bons que prévu en Chine au 3ième trimestre (6,0% A/A vs. cons. 6,1%) constituent des facteurs plutôt défavorables à la paire EUR/USD et qui, à défaut de déclencher une correction de la paire, pourrait au moins freiner son ascension.

 Niveaux/Sentiment : Après avoir cassé jeudi la barrière de $1,11, la paire EUR/USD marque le pas ce matin et fait du sur-place. Au regard de l’absence ce vendredi de chiffres économiques majeurs en Zone Euro et aux Etats-Unis, on pourrait assister à quelques mouvements correctifs de la paire de change consécutivement à son rebond de plus de 2% réalisé en moins de 3 semaines. Le maintien de risques autour du Brexit et un possible rejet de l’accord au Parlement britannique ce weekend pourraient geler les positions des investisseurs européens et constituer un obstacle à une ascension plus importante de la paire EUR/USD. La moyenne mobile 100 jours localisée à hauteur de $1,1140 constitue un seuil de résistance réprimant pour le moment les pressions haussières comme semble le suggérer le repli de la paire visible hier une fois ce seuil atteint. Si cette barrière était franchie, le cours pourrait alors rapidement tenter de rejoindre le seuil de $1,12 qui n’a plus été atteint depuis 2 mois. Un possible retour d’un sentiment d’aversion au risque nourri par de nouvelles inquiétudes autour de l’économie mondiale laisse néanmoins planer la menace d’une correction sous $1,11 ce vendredi.

 Perf 2019 =-3,00% / Moyenne 2019 = $1,1219 / Point haut 17 octobre 2019 = $1,1139 / Point bas 17 octobre 2019 = $1,1063 / Clôture 17 octobre 2019 = $1,1122


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.