Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 17, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 17 octobre 2019 – Sommaire :

  • Les yeux sont braqués vers Bruxelles et l’ouverture du Sommet européen où un accord de sortie sur le Brexit se fait toujours grandement attendre. L’euro poursuit sur sa lancée (haussière), la livre sterling tremble.
  • Le cours EUR/USD approche à grand pas du seuil de $11 qui fait figure de « plafond » depuis 7 semaines. La paire reste sensible aux développements du Brexit et aussi aux signes d’essoufflement de l’économie américaine. Production industrielle à suivre aux Etats-Unis (15h15).
  • La paire EUR/GBP rebondit et remonte ce matin au-dessus du seuil de £0,8650 alors que les marchés restent dans l’attente de la publication d’un accord de sortie. Grandement attendu hier soir, aucun texte écrit n’est encore sur pied.
  • La paire EUR/JPY poursuit son ascension et oscille à un pic de 11 semaines à plus de ¥120,5 ce matin. Grandement influencée par l’optimisme général autour du Brexit, la paire reste attentive aux éventuelles frictions entre Pékin et Washington au sujet de Hong Kong.
  • Repli de la paire EUR/AUD vers le seuil de A$ 1,63 en réaction à la publication ce matin en Australie d’un recul non-attendu par le consensus du taux de chômage à un creux de 3 mois (5,2% vs. 5,3%).
  • La paire EUR/NOK continue de progresser et de franchir de nouveaux records historiques. Celle-ci approche ce matin du seuil de NOK 10,20.
  • La paire EUR/CNH corrige légèrement après avoir clôturé la veille à un pic de 5 semaines à plus de ¥7,85. Les marchés surveillent la publication vendredi des chiffres de croissance en Chine au 3ième trimestre.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Doucement mais sûrement, le cours EUR/USD poursuit son redressement en direction de $1,11. La détente générale des investisseurs européens face à la dissipation depuis une semaine des risques liés au Brexit, qui on le rappelle est un des principaux catalyseurs baissiers à l’origine du ralentissement de l’économie européenne en 2019, offre un terreau favorable à un rebond de l’euro dont la valorisation s’est appréciée de +1,6% depuis le plus dernier point bas en clôture ($1,09) enregistré le dernier jour de septembre. Ne nous trompons pas cependant, le premier levier haussier de la paire de change reste le repli du dollar américain qui paye ces dernières semaines la multiplication de signes d’essoufflement de l’économie américaine venant à la fois 1) détériorer le statut de « premier de la classe » attribuée par les investisseurs à une économie américaine apparaissant plus résiliente que ses homologues au sein de l’univers du G10 (principales économies développées), et 2) soutenir une hausse des spéculations des investisseurs autour d’une nouvelle baisse de taux de la réserve fédérale américaine d’ici la fin d’année. Si la banque centrale a indiqué en septembre dernier qu’elle n’envisageait plus d’ajustements monétaires d’ici la fin d’année 2020, ce n’est pas l’avis d’une grande majorité des acteurs de marché qui voient une forte probabilité de baisse de -25pbs du taux directeur principal américain à la fin du mois d’octobre (réunion 29-30 octobre). Si ces attentes devaient se matérialiser alors la réduction des divergences monétaires et des écarts de rendements obligataires entre les Etats-Unis et la Zone Euro favoriseraient une revalorisation modeste de l’EUR/USD. On est bien sûr ici dans l’ordre de l’hypothétique, et il ne serait absolument pas surprenant de revoir l’EUR/USD baisser pavillon et retomber dans ses travers si la Fed ne répond pas aux attentes des marchés et procède un statu quo. Le sort du Brexit reste un paramètre important de la future volatilité de l’EUR/USD. Le caractère imprévisible de ce dossier invite à la prudence générale sachant qu’un risque d’échec des négociations ne peut être négligé à ce stade.

 Niveaux/Sentiment : Le cours EUR/USD est désormais tout proche de la barrière de $1,11 et celui-ci pourrait même être testé en cours de journée si les développements sur le Brexit confirment l’idée d’un accord de sortie trouvé entre britanniques et européens. Les statistiques du secteur de la construction et de la production industrielle seront à suivre cette après-midi aux Etats-Unis et pourraient donner l’occasion à l’EUR/USD d’accentuer son rebond si celles-ci s’avèrent décevantes et soutiennent l’hypothèse d’une possible nouvelle baisse de taux par la Fed à la fin du mois. Le cours de change n’a franchi qu’à une seule reprise le seuil de $1,11 depuis le 27 août dernier, soit plus de 7 semaines. Aussi son franchissement pourrait constituer un petit évènement sur les marchés des changes, soit provoquer une accentuation des gains de la paire ou déclencher quelques prises de bénéfices de la part d’investisseurs prudents souhaitant sécuriser leurs gains compte tenu des incertitudes toujours importantes autour de l’issue finale du Brexit. À ce sujet, les regards seront bien sûr tournés vers Bruxelles et l’ouverture ce jeudi d’un Sommet européen considéré par un grand nombre d’experts comme la dernière chance pour le Royaume-Uni d’obtenir un nouvel accord de sortie avant le 31 octobre.

 Perf 2019 =-3,43% / Moyenne 2019 = $1,1220 / Point haut 16 octobre 2019 = $1,1085 / Point bas 16 octobre 2019 = $1,1020 / Clôture 16 octobre 2019 = $1,1070


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.