Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 16, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 16 octobre 2019 – Sommaire :

  • La vague d’optimisme déclenchée hier par l’annonce d’un possible accord trouvé sur le Brexit se dissipe un peu. Les marchés restent attentifs aux nouveaux développements.
  • La réduction hier des projections de croissance du FMI pour 2019 (plus bas depuis 10 ans) et la crainte de voir surgir de nouvelles frictions entre Pékin et Washington (texte de loi sur Hong Kong voté aux Etats-Unis) pénalisent les valeurs cycliques, liées aux matières première et émergentes.
  • Le cours EUR/USD reste stable à hauteur de $1,1030-40. Ventes au détail aux Etats-Unis (14h30) & Livre Beige de la Fed (20h00) à suivre ce mercredi.
  • Après une nouvelle lourde chute la veille à un creux de 5 mois, le cours EUR/GBP enregistre un rebond correctif en direction de £0,87. Les investisseurs scrutent la présentation ce matin d’une éventuelle ébauche d’accord de sortie à la veille du début du Sommet européen.
  • Après avoir bondi à un pic de 2 mois ½ à plus de ¥120, le cours EUR/JPY corrige légèrement. Même dynamique pour la paire EUR/CHF qui se rétracte vers le seuil de ₣1,10.
  • L’EUR/AUD teste ce matin le seuil de A$1,64, ou son plus haut niveau depuis 6 semaines.
  • L’EUR/NOK a touché ce matin un pic annuel à NOK 10,13 et est désormais tout proche de son pic historique de NOK 10,16.
  • L’EUR/ZAR enregistre un rebond de +0,9% et oscille à un pic de la semaine à presque ZAR 16,6.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

  EUR/USD  :  L’EUR/USD s’est fait un peu peur hier et n’est pas passé très loin de subir un nouveau repli sous le seuil de $1,10 à cause notamment de nouvelles confirmant la dégradation du contexte économique en Zone Euro, et plus spécifiquement en Allemagne, mais également d’un soudain changement de ton de la part d’un responsable monétaire américain qui jusqu’à présent se positionnait davantage comme « colombe » plutôt que « faucon » dans les débats sur l’orientation future des taux de la Fed. Le président de l’antenne régionale de la Fed de St. Luis, qui avait voté en septembre en faveur d’une baisse de taux de -50pbs, a laissé entendre que la dynamique baissière sur les taux directeurs pouvait être inversée en 2020-2021 en cas de rebond de l’économie et indiqué que la banque centrale serait très prudente en matière de baisse de taux, ce type de décision s’effectuant au gré des réunions et ne pouvant pas être anticipé à l’avance. Du côté des marchés à terme, on continue de pronostiquer une nouvelle réduction monétaire en octobre (réunion de la Fed le 29-30 octobre) à hauteur de 75% selon l’indicateur FedWatch Tool publié par l’agence américaine CME. L’aspect divergence monétaire entre les Etats-Unis et la Zone Euro reste un des principaux facteurs qui guident la volatilité de l’EUR/USD aussi il reste à surveiller étroitement dans les prochains jours/semaines. Néanmoins, l’aspect monétaire est dépassé en ce moment par le volet politique et l’actualité autour du Brexit dont les développements favorables pourraient, s’ils se concrétisent, être une bonne nouvelle pour l’économie européenne qui pâtît depuis de nombreux mois des hautes incertitudes autour de la finalisation du processus de sortie du Royaume-Uni et les risques qui y sont associés. Le cours EUR/USD reprend ce matin son ascension en direction de $1,11 et surfe sur cette vague d’optimisme lié au Brexit, néanmoins le mouvement haussier reste toujours très modeste et graduel faute de réelle poussée de l’euro et demande toujours soutenue en dollar. Alors que les marchés restent très attentifs à la possible présentation ce matin d’une ébauche d’accord et aux réactions suscitées de part et d’autres par celui-ci, la paire EUR/USD pourrait être également sensible aux débats autour de l’orientation des taux de la Fed en marge de la publication en début d’après-midi des nouvelle statistiques de vente au détail aux Etats-Unis (14h30) et un peu plus tard dans la soirée du livre Beige de la Fed (20h00) qui analyse les conditions économiques actuelles aux Etats-Unis.

 Niveaux/Sentiment : Le retour hier, bien que sommaire, de l’EUR/USD sous le seuil de $1,10 nous rappelle au combien la paire de change reste fragile et capable à tout moment de retomber dans ses travers en cas de nouvelles défavorables. L’enthousiasme actuel des marchés autour du Brexit et d’une possible issue favorable éliminant tout risque de divorce brutal portent l’euro et le maintiennent sur une trajectoire haussière en direction de $1,11, ou son plafond sur les 7 dernières semaines. Si une hausse des spéculations autour d’une possible baisse de taux aux Etats-Unis pourrait aider la paire de change à se rapprocher de ce sommet, à l’inverse des signaux rassurants sur l’état général de l’économie américaine pourraient donner lieu à quelques mouvements correctifs. Bien sûr les marchés restent focalisés sur l’actualité liée au Brexit et seront très sensibles à tout nouveau développement, aussi bien favorables que défavorables. Autre facteur qui pourrait aider l’EUR/USD dans son ascension c’est le possible retour de fortes frictions entre la Chine et les Etats-Unis alors que le texte de loi sur Hong Kong voté hier par la Chambre des représentants doit être discuté au Sénat.

 Perf 2019 =-3,78% / Moyenne 2019 = $1,1220 / Point haut 15 octobre 2019 = $1,1045 / Point bas 15 octobre 2019 = $1,0989 / Clôture 15 octobre 2019 = $1,1031


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.