Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 10, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 10 octobre 2019 – Sommaire :

  • Sursaut d’optimisme des marchés visible ce matin en amont de la reprise des négociations sino-américaines à Washington et d’une rencontre jugée décisive sur le Brexit entre Boris Johnson et son homologue irlandais.
  • Le cours EUR/USD parvient à casser le seuil de $1,10 ce matin et oscille actuellement à un pic de 2 semaines. Très fragile et reposant sur peu d’éléments tangibles, un risque de retournement n’est pas à exclure en cas de nouvelles tensions commerciales /craintes sur le Brexit.
  • Le cours EUR/GBP tape à la porte du seuil de £0,90 ce matin mais cette barrière limite ses velléités haussières. Rencontre de la « dernière chance » entre B. Johnson et L. Varadkar suivie attentivement par les marchés.
  • Rebond de la paire EUR/JPY à plus de ¥118 à un plus haut depuis plus de 2 semaines sur fond d’espoir de trêve commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.
  • Le cours EUR/CAD oscille sur ses plus hauts niveaux depuis 3 semaines à plus de C$ 1,4650.
  • Correction de la paire EUR/SEK qui s’éloigne de son pic de 10 ans touché la veille à plus de SEK 10,90 après la publication ce matin d’un rebond surprise de la dynamique annuelle d’inflation en Suède au mois de septembre.
  • L’EUR/CNH tente à nouveau ce matin de s’extirper par le haut du couloir de fluctuation de ¥7,75-¥7,85 dans lequel la paire oscille depuis maintenant 1 mois.
  • Pressions baissières renforcées sur la livre turque en réaction aux menaces de sanctions économiques de la part de Washington. Le cours EUR/TRY s’approche à grand pas ce matin d’un « plafond » de plus de 3 mois localisé au niveau de TRY 6,50.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Engoncée dans une parfait léthargie et coincée dans un couloir étroit de $1,09-$1,10 depuis une semaine, la paire EUR/USD enregistre ce matin un sursaut à plus de $1,10 et atteint un pic de 2 semaines en amont de la reprise des négociations commerciales programmée ce jeudi à Washington entre la Chine et les Etats-Unis et la réunion, considérée par beaucoup d’observateurs comme celle de la « dernière chance », entre Boris Johnson et le premier ministre irlandais Leo Varadkar. L’optimisme est clairement de mise ce matin et on veut croire en des développements positifs sur les deux dossiers, les investisseurs misant sur le fait que les responsables politiques devraient privilégier la « raison » à l’« égo » compte tenu de la dégradation actuelle de l’économie mondiale. Seulement la théorie est une chose et la pratique en est une autre et il n’est pas impossible que l’on observe des développements considérés comme « défavorables » - frictions sino-américaines et/ou absence d’accord entre britanniques et européens – dans les prochaines heures. Si l’attention des marchés et la volatilité de l’EUR/USD semblent pour l’heure exclusivement connectées à l’actualité politique et non aux fondamentaux économiques – on en veut pour preuve l’absence de réactions de l’euro à la publication ce matin d’une contraction plus importante que prévu des exportations en Allemagne au mois d’août (-1,8% M/M vs. cons. -1,0%) – ces derniers pourraient néanmoins venir soutenir la tendance sur le cours de change, à la hausse ou à la baisse selon les développements du jours sur le front commercial et du Brexit. La publication cette après-midi des statistiques officielles d’inflation aux Etats-Unis sera un élément à suivre, notamment à l’aune de la prochaine réunion de la Fed programmée à la fin du mois d’octobre.

 Niveaux/Sentiment : L’optimisme qui imprègne les marchés des changes repose sur peu de faits tangibles d’où l’important risque de retournement si les choses ne se déroulent pas comme prévu et les investisseurs voient ressurgir d’importants risques baissiers. Sur le volet commercial, les marchés se satisferont amplement d’une nouvelle trêve et d’un gel des mesures de rétorsion américaines prévus pour la fin d’année, les tensions apparues sur le début de semaine limitant à priori des avancées substantielles en vue d’un accord à court terme. Un échec des discussions ; très fort possible ; viendrait saper les espoirs d’accord à court terme et d’éventuel redressement de l’économie mondiale dans les prochains mois. Sur le Brexit, à moins d’un revirement de dernière minute et de nouvelles propositions formulées par Boris Johnson sur la problématique frontalière en Irlande, il est fort peu probable que les européens changent soudainement de positions et fassent preuve d’une flexibilité qu’ils n’ont pour le moment pas ou très peu montrer tout au long des négociations de sortie. Attention donc à la chute, celle-ci pourrait être rude pour l’EUR/USD sachant que les chiffres publiés ce matin en Allemagne ne sont guère rassurants. Alors que le mouvement haussier semble avoir un potentiel réduit eu égard à la présence d’un « plafond » important à $1,11, un décrochage soudain en direction de $1,09 en cas de montée des risques et mouvement de panique des marchés n’est pas à exclure.

 Perf 2019 =-3,96% / Moyenne 2019 = $1,1224 / Point haut 9 octobre 2019 = $1,0989 / Point bas 9 octobre 2019 = $1,0950 / Clôture 9 octobre 2019 = $1,0969.


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.