Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

oct. 08, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 8 octobre 2019 – Sommaire :

  • L’euro tente de se redresser grâce à l’appui de bons indicateurs allemands, la livre sterling continue de fléchir en l’absence de progrès tangibles sur le Brexit et le yen corrige sur fond d’optimisme à l’égard du nouveau cycle de négociation entre la Chine et les Etats-Unis.
  • L’EUR/USD reste sur une trajectoire « modérément haussière » après la publication ce matin d’un rebond surprise de la production industrielle en Allemagne. Le cours continue néanmoins de se casser les dents sur la barrière de $1,10.
  • Les jours passent et l’impasse sur le Brexit se prolonge, d’où des incertitudes renforcées chez les investisseurs quant au dénouement final. La livre sterling perd du terrain et l’EUR/GBP s’approche à grand pas du seuil de résistance de £0,8950 qui tient depuis plus de 3 semaines.
  • Après avoir oscillé lundi à un creux d’un mois à ¥117, le cours EUR/JPY enregistre un rebond correctif qui le mène ce matin à la porte du seuil de ¥118. Les marchés gardent espoir d’une possible trêve commerciale entre Pékin et Washington.
  • Revenue hier à hauteur de A$1,63, la paire EUR/AUD corrige légèrement sur fond d’optimisme général des marchés à l’égard de la tournure des nouvelles négociations programmées ce jeudi entre la Chine et les Etats-Unis.
  • Légère correction de la paire EUR/SEK après avoir été aperçu la veille à un pic de 10 ans à SEK 10,90.
  • Un mouvement correctif sur la paire EUR/TRY s’observe ce matin après un rebond de plus de 2% à TRY 6,40 en réaction aux menaces du président américain de « détruire l’économie turque » en cas d’incursion d’Ankara dans la région nord de la Syrie.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Il pousse, il pousse, mais n’y arrive pas. Cela fait maintenant trois séances consécutives que le cours EUR/USD tente de franchir le cap de $1,10 mais se casse les dents sur cette barrière. Si la faiblesse passagère du dollar favorise un léger redressement de la paire de change dans la partie supérieure du couloir de $1,09-$1,11 qui est son quotidien depuis fin août, le manque cruel de bonnes nouvelles en provenance d’Europe maintient l’euro dans un état de léthargie profond. Ce matin, le rebond inattendu de la production industrielle en Allemagne au mois d’août (+0,3% M/M vs. cons. -0,1%) offre une petite éclaircie à la paire mais un soutien pour le moment insuffisant pour lui permettre de passer le fameux palier des $1,10. Pour cela, il faudra une nouvelle fois compter sur des indicateurs décevants aux Etats-Unis – indices de prix PPI publiés cette après-midi – ou comme hier un vent de pessimisme sur le volet commercial pour espérer que la volatilité s’emballe et que la dynamique de redressement s’intensifie. Le sentiment des acteurs de marché à l’approche du nouveau cycle de négociations entre Pékin et Washington risque de prendre de plus en plus d’ampleur sur les prises de décisions, d’autant plus lors d’une séance comme celle de mardi où le calendrier économique au sein des principales économies mondiales s’avère alléger. À noter également en fin de journée le discours public du président de la Fed Jerome Powell (20h30) dont il faudra garder un œil attentif même si selon toute vraisemblance la teneur ne devrait pas véritablement variée de la communication officielle d’une « économie à sa juste position » délivrée encore vendredi dernier.

 Niveaux/Sentiment : Les bons chiffres de production industrielle publiés ce matin en Allemagne maintiennent l’EUR/USD sur une trajectoire modérément haussière mais ne semblent pas constituer un levier assez puissant pour l’envoyer à plus de $1,10. Le franchissement de cette barrière reste à surveiller dans l’après-midi au moment de la publication des indicateurs de prix à la production aux Etats-Unis (14h30). Les échecs successifs de la paire de change à franchir cette barrière pourraient néanmoins finir par frustrer les acheteurs d’euro et entraîner un retour en grande pompe des vendeurs, d’autant plus si un vent d’optimisme sur le front commercial s’intensifie. Toujours à proximité de ses plus bas de l’année, la paire EUR/USD reste toujours sous la menace d’un nouveau repli en cas de « coup de vent » défavorable.

 Perf 2019 =-4,27% / Moyenne 2019 = $1,1226 / Point haut 7 octobre 2019 = $1,1000 / Point bas 7 octobre 2019 = $1,0960 / Clôture 7 octobre 2019 = $1,0970


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.