Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

sept. 25, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 25 septembre 2019 – Sommaire :

  • Volatilité très réduite ce matin sur les marchés monétaires. L’euro reste fragile tandis que la livre sterling se replie en marge de la réouverture du Parlement britannique ce mercredi. Le franc suisse poursuit son rebond alors que les tensions géopolitiques au Moyen Orient restent importantes.
  • Tout est à refaire. L’EUR/USD teste à nouveau le support de $1,10 ce matin et fait craindre une nouvelle rechute vers $1,09. En l’absence d’évènements majeurs ce mercredi, l’euro est handicapé par ses taux négatifs dans un contexte de marché actuellement averse au risque.
  • La paire EUR/GBP rebondit et s’écarte du seuil de £0,88 alors que l’on suivra ce mercredi le retour dans l’hémicycle des députés britanniques au lendemain de l’annulation hier de la suspension du Parlement par le gouvernement. Boris Johnson apparaît de plus en plus isolé et fragilisé.
  • Un support visible à ¥118 freine la dynamique baissière sur la paire EUR/JPY.
  • Le cours EUR/CHF accentue ses pertes et chute ce matin sous le seuil de ₣1,0850 alors que les espoirs d’un dégonflement des tensions entre les Etats-Unis et l’Iran ont été sapés par la tribune virulente de Donald Trump aux Nations Unies. La paire est désormais tout près de son plus bas de l’année situé à ₣1,0810.
  • Rebond du dollar néo-zélandais à moins de NZ$ 1,74 face à l’euro après le statu quo opéré ce matin par la banque centrale néo-zélandaise (RBNZ).
  • Les prix du pétrole continuent de corriger et chutent de plus de -1% ce matin. Le cours EUR/RUB accroit ses gains et prend la direction du seuil RUB 71,0.
  • Le cours EUR/CZK rebondit en direction du seuil de résistance de CZK 25,90 en amont de la décision de la banque centrale tchèque (CNB) qui selon le consensus devrait maintenir ses taux inchangés à 2%.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

EUR

EUR/USD  :  Le cours EUR/USD peine véritablement à se redresser comme le suggère la nouvelle tentative de repli sous $1,10 observé ce matin. Le calendrier économique étant très réduit ce mercredi en Zone Euro et aux Etats-Unis et l’environnement de marché global plutôt averse au risque, l’EUR/USD se voit de nouveau handicapé par le différentiel de taux entre les deux régions très largement favorable au dollar. Les taux négatifs européens restent un fardeau incontestable et incontesté pour l’euro qui freine pour l’heure toute tentative de rebond significatif. Malgré une inflexion observée sur le dollar à l’annonce de l’ouverture aux Etats-Unis d’une procédure de destitution contre le président américain Donald Trump, les marchés ne semblent prêter peu d’importance à ce risque potentiel, tout bonnement parce qu’aucun président dans l’histoire des Etats-Unis n’a jamais été destitué mais aussi parce que la composition du Sénat est sous domination républicaine. La dissipation des risques de « hard Brexit » au Royaume-Uni au lendemain de l’annonce de l’annulation de la décision de suspension du Parlement britannique reste un facteur sur lequel l’euro peut s’appuyer en ce moment pour garder la tête hors de l’eau. La fébrilité de la paire et surtout son incapacité à décoller la rend de fait sous la menace d’un retour de pressions baissières et d’un nouveau mouvement correctif en direction du seuil de $1,09.

 Niveaux/Sentiment : La volatilité sur la paire de change pourrait rester à nouveau très réduite ce mercredi dû à l’absence de catalyseurs susceptibles d’influencer, à la hausse comme à la baisse, la direction de cette dernière. Un repli sous $1,10 en direction des plus bas niveaux vus cette année à $1,0925 reste à surveiller, le manque de vitalité de l’EUR/USD pouvant à terme finir par frustrer les acheteurs d’euro et laisser la voie libre aux vendeurs. Beaucoup d’attentisme pourrait néanmoins s’observer sur la paire EUR/USD avant la publication jeudi des estimations finales de PIB au T2 aux Etats-Unis et vendredi des nouvelles statistiques des indices de prix PCE régulièrement utilisés par la Fed pour mesurer l’inflation dans le pays. Les marchés sont également attentifs aux développements du processus de destitution contre le président américain alors qu’est attendu le dévoilement public des échanges téléphoniques entre Donald Trump et son homologue ukrainien au cours desquels le locataire de la Maison Blanche aurait fait pression pour obtenir des informations sur Joe Biden, un des principaux favoris au sein du Parti Démocrate dans la campagne présidentielle de 2020.

Perf 2019 = -4,13% / Moyenne 2019 = $1,1239 / Point haut 24 septembre 2019 = $1,1024 / Point bas 24 septembre 2019 = $1,0982 / Clôture 24 septembre 2019 = $1,1018


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.