Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

sept. 13, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 13 septembre 2019 – Sommaire :

  • Au lendemain de l’annonce de vastes mesures de soutien de la BCE, l’euro étonnement sourit et retrouve une vigueur qu’on ne lui avait pas encore vu en septembre.
  • Le cours EUR/USD fait son retour ce matin au-dessus du seuil de $1,11 pour la 1ière fois depuis plus de 2 semaines. Ventes au détail & indices Michigan à suivre cette après-midi aux Etats-Unis.
  • Légère correction de la paire EUR/GBP qui revient à hauteur de £0,8950.
  • La paire EUR/JPY tape à la porte du seuil de ¥120 et oscille à un pic de 6 semaines alors que l’espoir d’un accord sino-américain imprègne les marchés financiers.
  • En l’espace de 24h, le cours EUR/CAD aura engrangé plus de 1% de gains. Après avoir été aperçu jeudi matin sous le seuil de $1,45, la paire approche ce matin le seuil de C$1,47.
  • Le cours EUR/AUD enregistre lui-aussi un rebond correctif et remonte à hauteur de A$1,62.
  • Peu de mouvements à noter sur les marchés émergents, l’euro souffrant de la comparaison avec les devises offrant de hauts rendements : l’EUR/CNH reste stable au-dessus du seuil de ¥7,80 et la paire EUR/ZAR se redresse très modérément après avoir testé le seuil de ZAR 16,0.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

EUR

EUR/USD  :  Quelle journée ! Entre son plus bas niveau atteint durant la conférence de presse de Mario Draghi à $1,0925 et son point haut atteint dans l’après-midi à $1,1086, le cours EUR/USD aura fluctué au sein d’une fourchette de +/-1,5%. On pensait rationnellement que les annonces faites par la BCE, si elles se révélaient d’une grande ampleur, étaient fortement susceptibles d’appuyer sur la tête de l’euro et le faire chuter. Ce qui fut le cas hier sauf que ces pressions baissières n’ont pas duré et se sont vite évanouies sous l’effet d’un rebond « salvateur » de l’euro. On disait hier que « le diable était dans les détails » et que ce serait l’interprétation faite par les marchés de la magnitude des mesures de relance prises par les banquiers centraux européens qui allait diriger la volatilité de la paire EUR/USD. Au regard du mouvement de balancier fait par celle-ci, on a du mal à entendre les qualificatifs « trop peu » ou « trop tard » comme seules raisons explicatives de ce rebond. L’arrivée à la rescousse des investisseurs américains sur les marchés des changes en milieu d’après-midi est probablement venue sonner un repli du dollar. La proximité de la réunion de la Fed qui se tiendra la semaine prochaine (17-18 septembre) et les fortes anticipations de baisse de taux ont très certainement poussé les investisseurs à faire preuve de prudence et tirer profit de la forte valorisation du dollar à un pic de près de 2 ans face à l’euro pour clôturer quelques positions et engranger leurs bénéfices en attendant que la réserve fédérale américaine de livre son verdict. Le rebond actuel de l’EUR/USD peut paraître quelque peu trompeur et son retour ce matin aux abords du seuil de $1,11 ne peut pour l’heure actuelle présumer d’un redressement significatif dans les prochaines semaines. À moins cependant que la Fed surprenne les marchés et se lancent dans une course effrénée vers une réduction significative de ses taux d’intérêt, ce qui apparaît pour l’heure très peu probable compte tenu de la résilience de l’économie américaine et de l’accalmie observée sur le front commercial et celui du Brexit. On va donc observer avec une certaine curiosité la dynamique de l’EUR/USD d’ici mercredi prochain, laquelle pourrait profiter de la frilosité des acheteurs de dollar avant la Fed pour rester orientée à la hausse et voguer dans un couloir de $1,10-$1,12. Ce vendredi, on sera surtout attentif aux indicateurs conjoncturels publiés aux Etats-Unis dont les statistiques de ventes au détail (14h30) et les premières estimations au mois de septembre des indices Michigan de confiance des ménages (16h00).

 Niveaux/Sentiment : Après avoir réussi à franchir hier le seuil de $1,1050, le cours EUR/USD tape désormais à la porte du seuil de $1,11 et pourrait ensuite se diriger vers celui de $1,1150 qui fait office de plafond depuis la mi-août. La résistance démontrée par l’EUR/USD et son refus de ne pas sombrer malgré les importantes annonces faites par la BCE hier nourrit une certaine forme d’optimisme et favorise un rebond temporaire de la paire de change. Attention toutefois à ne pas céder à un enthousiasme trop démesuré, les risques à moyen terme restent globalement baissiers et la volatilité reste encore et toujours très sensible aux divergences monétaires entre la Zone Euro et les Etats-Unis, lesquelles se sont un peu plus creusées hier en attendant la Fed mercredi prochain.

Perf 2019 = -3,19% / Moyenne 2019 = $1,1249 / Point haut 12 septembre 2019 = $1,1085 / Point bas 12 septembre 2019 = $1,0925 / Clôture 12 septembre 2019 = $1,1061


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.