Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

sept. 10, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 10 septembre 2019 – Sommaire :

  • Volatilité très réduite ce mardi. L’approche de la BCE et la pauvreté du calendrier économique limitent les prises d’initiative. Regard tourné vers l’emploi britannique et le vote de confiance à l’égard du nouveau gouvernement italien au Sénat.
  • L’EUR/USD reste sur une dynamique haussière mais bute pour le moment sur le seuil de $1,1050. Sauf surprise, le nouveau gouvernement italien devrait obtenir ce mardi la confiance du Sénat et ainsi démarrer officiellement son mandat.
  • Position attentiste de la paire EUR/GBP à £0,8950 en amont de la publication des chiffres de l’emploi au Royaume-Uni (10h30).
  • La paire EUR/JPY continue de progresser et se dirige doucement vers le seuil de ¥119. La paire EUR/CHF marque, elle, une pause après avoir atteint la veille un pic de 5 semaines à plus de ₣1,0950.
  • Modeste rebond de la paire EUR/NOK en direction de NOK 9,90 après la publication de chiffres d’inflation en Norvège en-dessous des attentes (recul de l’indice principal à un creux de 19 mois, de 1,8% à 1,6%).
  • Repli de la paire EUR/CNH sous ¥7,85 en réaction à la publication d’un niveau d’inflation stable en Chine au mois d’août alors que le consensus misait sur un recul (2,8% vs. cons. 2,6%).
  • Le cours EUR/HUF approche à nouveau ses plus hauts niveaux de l’année à plus de HUF 330 après la publication ce matin d’un repli plus marqué que prévu de l’inflation générale en Hongrie (de 3,3% à 3,1% vs. cons. 3,2%).

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

EUR

EUR/USD  :  La volatilité sur la paire apparaît très réduite sur ce début de semaine qui est clairement placée sous le sigle de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui tiendra une nouvelle réunion monétaire ce jeudi. Si la détente du contexte politique européen et les signes quelque peu rassurants observés lundi au niveau du secteur commercial allemand  – en comparaison avec les indicateurs très décevants du secteur industriel publiés la semaine dernière – viennent appuyer un rebond correctif de l’euro, les anticipations de nouvelles annonces accommodantes de la part de la BCE cette semaine et la perspective de voir très probablement les taux européens continuer de creuser leur sillon en territoire négatif constituent un réel frein à de larges prises d’achat d’euro. Le petit rebond de la production industrielle française au mois de juillet, bien que moins marqué que prévu (+0,3% M/M vs. cons. +0,5%), vient soutenir la valorisation actuelle de la paire de change et contient tout nouveau risque de repli. En l’absence d’indicateurs conjoncturels marquants d’ici jeudi en Zone Euro et aux Etats-Unis, la paire de change devrait rester sensible au contexte politique global, et donc l’actualité autour du Brexit et sur le front commercial mondial. En Italie, on surveillera d’un œil ce mardi le résultat du vote de confiance au Sénat envers le nouveau gouvernement de G. Conté. Si la majorité n’était, à la surprise générale, pas obtenue dès lors l’euro pourrait alors être victime de nouvelles pressions baissières.

Niveaux/Sentiment : Malgré un climat politique plus détendu en Europe rendu possible par une dissipation depuis la semaine dernière des craintes de « hard Brexit » au Royaume-Uni et d’élections anticipées en Italie cet automne, l’approche de la réunion de la BCE ce jeudi limite pour le moment toute prise d’initiatives et maintient ainsi l’EUR/USD dans un couloir de fluctuation très étroit à plus de $1,10. Malgré des velléités de redressement clairement visibles, le cours de change bute pour le moment sur le barrière de $1,1050. Une fois cette barrière cassée dès lors nous pourrions assister à un rebond de l’EUR/USD en direction du seuil de $1,1150 qui constitue le plus haut niveau atteint par la paire de change ces 4 dernières semaines. La pauvreté du calendrier économique en Zone Euro et aux Etats-Unis d’ici jeudi devrait limiter les risques de repli brutal de la paire sur ce début de semaine. On n’exclut néanmoins un réveil des pressions baissières à l’approche de la réunion de la BCE et un mouvement baissier vers $1,10.

Perf 2019 = -3,64% / Moyenne 2019 = $1,1252 / Point haut 9 septembre 2019 = $1,1014 / Point bas 9 septembre 2019 = $1,0967 / Clôture 9 septembre 2019 = $1,1046


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.