Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

sept. 05, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 5 septembre 2019 – Sommaire :

  • Un vent d’optimisme souffle sur les marchés des changes alors que les craintes de « hard Brexit » se dissipent et qu’un nouveau cycle de négociation sino-américaine est espéré pour octobre.
  • L’EUR/USD peine à confirmer son rebond à plus de $1,10 alors que le spectre de récession en Allemagne reste présent. Large séries de statistiques aux Etats-Unis : ISM non-manufacturier, chiffres ADP, commandes industrielles, inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage.
  • La paire EUR/GBP rebondit sur le seuil de £0,90 après avoir touché un creux de 5 semaines hier. Le texte de blocage d’un scénario de « no deal » passera devant les membres de la Chambre des lords tandis que la demande de suspension du Parlement par l’exécutif sera évaluée par une Cour de justice de Londres qui pourrait l’annuler.
  • Petit rebond de la paire EUR/CHF (F1,0840) après l’impression mitigée laissée par la publication des chiffres de croissance au T2 en Suisse (rebond trimestriel au-dessus des attentes mais repli plus marqué de la dynamique annuelle).
  • La paire EUR/CAD poursuit sa correction au lendemain du statu quo de la Banque du Canada et oscille tout proche de ses plus bas niveaux depuis près de 2 ans sous C$1,46.
  • La paire EUR/AUD poursuit également son repli et chute ce matin sous le seuil de A$1,62 après la publication ce matin de statistiques commerciales en Australie globalement conformes aux attentes.
  • La couronne suédoise reste stable à plus de SEK 10,7 avant la décision monétaire de la Riksbank.
  • Les devises émergentes restent sur une dynamique haussière face à l’euro à l’exception des devises d’Europe de l’Est comme le zloty (PLN 4,35) qui accueillent froidement le retour des inquiétudes autour de l’économie allemande.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Le rebond de la veille s’inscrit-il comme un « coup d’épée dans l’eau » ou un réel mouvement correctif après la chute ces derniers jours sur des plus bas qui n’avaient plus été vus depuis mai 2017 ? C’est la question qui est sur toute les lèvres ce matin. La capacité de l’EUR/USD à maintenir la cadence et consolider les gains engrangés la veille offrira un premier élément de réponse et des indices précieux sur la fébrilité de la paire dont on prête un potentiel baissier encore important (support clé de $1,08 à portée). La contraction bien plus importante que prévu des commandes industrielles visible ce matin en Allemagne (-2,7% M/M vs. cons. -1,5%) vient asséner un nouveau coup derrière la tête à l’euro et menace une nouvelle correction ramenant la paire sous le seuil de $1,10 si les pressions baissières étaient amenées à s’intensifier dans l’après-midi en cas de signaux rassurants envoyés par l’économie américaine. Sur ce dernier point, les investisseurs auront matière à réagir puisque est programmé sur les deux derniers jours de la semaine un nombre important de statistiques économiques aux Etats-Unis, notamment sur la seule journée de jeudi les chiffres ADP de l’emploi dans le privé, commandes industrielles, indice ISM du secteur non-manufacturier, inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage. La semaine se clôturera avec la publication des chiffres officiels de l’emploi, indicateur prisé par les acteurs de marché à l’aune duquel est évalué l’état de santé du pays.  On suivra également l’évolution de la situation au Royaume-Uni et la confirmation éventuelle d’un recul des craintes de « hard Brexit » qui fait figure de catalyseur haussier pour l’euro.

Niveaux/Sentiment : Alors que l’EUR/USD doit confirmer son retour la veille au-dessus de $1,10, celui-ci aborde la séance de jeudi sur la défensive après la publication d’un indicateur conjoncturel allemand décevant qui réanime les craintes de récession dans le pays au 3ième trimestre. Si pour le moment la paire tient bon il faudra attendre l’après-midi et la publication d’un nombre impressionnant de statistiques économiques aux Etats-Unis pour avoir une réelle confirmation d’un léger redressement de la paire de change et que les récents points bas entrevus au début de semaine (creux à $1,0924) sont temporairement hors de portée. Le climat global reste un marqueur influant pour la paire EUR/USD comme nous l’a prouvé les fluctuations des derniers jours aussi il est nécessaire de garder un œil attentif sur le volet commercial et le Brexit qui pourraient nous offrir de nouveaux rebondissements. 

Perf 2019 = -3,84% / Moyenne 2019 = $1,1256 / Point haut 4 septembre 2019 = $1,1037 / Point bas 4 septembre 2019 = $1,0967 / Clôture 4 septembre 2019 = $1,1033


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.