Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

août 28, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 28 août 2019 – Sommaire :

  • Volatilité réduite ce mercredi matin sur les marchés des changes où émane une certaine forme de prudence à l’égard du volet commercial et sur l’évolution de la situation politique en Italie. 
  • Le cours EUR/USD reste stable ce matin aux portes du seuil de $1,11 alors que les regards sont rivés sur l’Italie où s’observeront les ultimes négociations entre le Parti Démocrate et le Mouvement 5 Etoiles pour former un nouveau gouvernement.
  • Le cours EUR/GBP efface une partie des pertes de la veille après avoir touché un creux d’un mois à presque £0,90. Le ministre du Brexit David Frost doit rencontrer à Bruxelles plusieurs haut-dirigeants européens et tentera de relancer les négociations sur le Brexit.
  • La paire EUR/JPY reste stable à proximité de son support de ¥117, les marchés restant prudents et redoutent un nouveau rebondissement dans le conflit sino-américain.
  • La paire EUR/CHF fait son retour au-dessus de la barrière de ₣1,09 mais ce rebond pourrait n’être que temporaire si de nouvelles turbulences s’observent en Italie.
  • Le zloty polonais reste sur la défensive et tutoie actuellement ses plus bas niveaux de l’année face à l’euro. La paire EUR/PLN tape ce matin à la porte du seuil de PLN 4,38.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Statu quo sur l’euro en l’absence de nouveaux éléments, à la fois sur le plan commercial où le calme ambiant semble tenir à peu de choses mais aussi sur le plan politique en Europe où les négociations sur la formation d’une nouvelle coalition en Italie se prolongent et celles sur le Brexit restent dans l’impasse. Le cours EUR/USD suit donc une volatilité en forme de balancier autour de la barrière de $1,11 en attendant que la situation s’éclaircisse. La paire reste néanmoins toujours sur la défensive et souffre des divergences économiques importantes – une nouvelle fois mis en lumière mardi à travers la confirmation d’une contraction de l’économie allemande au second trimestre et le maintien d’un haut niveau de moral parmi les ménages américains – entre la Zone Euro et les Etats-Unis. La stabilité ce matin du moral des consommateurs allemands à un niveau similaire par rapport au mois dernier alors que le consensus misait sur un léger repli (9,7 vs. Cons. 9,6) constitue une  « bonne nouvelle » (dans le contexte actuel, ce qui n’est pas une mauvaise nouvelle en est une bonne) et maintient temporairement à flot l’euro. Au regard du peu d’indicateurs conjoncturels publiés ce mercredi en Zone Euro et aux Etats-Unis, l’attention pourrait davantage se porter sur le comportement de l’euro au gré de l’évolution des dossiers politiques du moment en Italie et au Royaume-Uni. Ce mercredi constitue la dernière opportunité pour le Parti Démocrate et le Mouvement 5 Etoile pour mettre à plat leurs différends et se mettre d’accord sur une nouvelle coalition gouvernante sinon quoi le président de la république n’aurait pas d’autres choix que d’annoncer de nouvelles élections anticipées cet automne où ni les démocrates ni le M5E ne sont favoris. De nouvelles développements sur le Brexit sont également attendus (espérés ?) aujourd’hui à l’occasion de la venue du ministre britannique du Brexit à Bruxelles. Une impasse sur ces deux dossiers pourrait renforcer la défiance des investisseurs à l’égard de l’euro et alors conforter la faible valorisation de l’euro. Sauf rebondissement sur le volet commercial, le dollar devrait rester globalement stable ce mercredi en attendant la publication jeudi de la seconde estimation des chiffres de PIB et vendredi des indices de prix PCE aux Etats-Unis.

Niveaux/Sentiment : Pour le moment la paire EUR/USD reste à proximité de la barrière de $1,11 mais les récents mouvements baissiers suggèrent une certaine fébrilité de cette dernière qui menace à tout moment de retomber dans ses travers et revenir tester ses plus bas niveaux annuels (et depuis avril 2017) à proximité de $1,10. La volatilité pourrait être ce mercredi davantage sensible aux mouvements de l’euro faute de catalyseurs visibles sur le dollar ce mercredi. Les regards seront globalement focalisés sur l’Italie où un échec éventuel des négociations et l’annonce de nouvelles élections anticipés cet automne où la Ligue de Matteo Salvini fera figure de favorite pourraient être l’ « étincelle » venant déclencher un nouveau repli significatif de l’euro.

Perf 2019 = -3,30% / Moyenne 2019 = $1,1265 / Point haut 26 août 2019 = $1,1164 / Point bas 26 août 2019 = $1,1092 / Clôture 26 août 2019 = $1,1100


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.