Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

mai 09, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 9 mai 2019 – Sommaire :

  • Les marchés restent prudents et surveillent de nouvelles tensions commerciales alors que de nouveaux échanges sino-américains sont programmés ce jeudi et vendredi à Washington.
  • Le cours EUR/USD brille par son inertie et peine à franchir le cap de $1,12.
  • Le cours EUR/JPY reste orienté à la baisse et fluctue ce matin à un creux de 4 mois à près de ¥123.
  • Le cours EUR/CNH enregistre actuellement un rebond de 1,5% en 5 séances et teste son plafond des 2 derniers mois localisé au niveau de ¥7,65.
  • La fragilité de l’économie chinoise et les tensions commerciales continuent de peser sur le dollar australien. Le cours EUR/AUD conforte ce matin son retour au-dessus de A$1,60.
  • Le cours EUR/NOK oscille sur ses plus hauts niveaux depuis deux mois à plus de NOK 9,80 alors qu’un nouveau statu quo de la Norges Bank est attendu ce matin (10h00).
  • Le cours EUR/ZAR poursuit sa correction et se dirige à grand pas du seuil de ZAR 16,0 alors que les premiers résultats de l’élection générale organisée mercredi en Afrique du Sud suggèrent une large victoire de la formation du président C. Ramaphosa (ANC).

Pense-bête - Petit retour en arrière sur le moment de la séance de mercredi : La contraction inattendue des exportations chinoises ravive de vieux démons / Retour des craintes sur le Brexit après l’annonce de participation du Royaume-Uni aux élections européennes / Glissade de la couronne norvégienne avant la réunion monétaire de jeudi / Le rand progresse en marge des élections législatives en Afrique du Sud

La séance de mercredi fut principalement marquée par le retour des inquiétudes autour de l’économie chinoise après la contraction surprise des exportations en avril mais également par l’apparition au Royaume-Uni de nouvelles inquiétudes des investisseurs autour d’un possible échec des négociations actuelles entre le gouvernement et les travaillistes sur la question du Brexit.

Après un impressionnant rebond de plus de 14% en mars, à la surprise générale les exportations chinoises se sont contractées en avril (-2,7% A/A Vs cons. +2,3%) et ainsi entrainé un large recul de la balance commerciale à son second plus bas niveau sur les 12 derniers mois (surplus de $13,8Mds Vs 32,7 Mds en mars). Cette mauvaise performance des activités commerciales tombent mal alors qu’une nouvelle menace de la part des Etats-Unis de hausse des tarifs douaniers sur près de $200Mds de produits exportés pend au nez de Pékin. Les négociateurs des deux pays se rencontreront ce jeudi et vendredi à Washington avec l’objectif de trouver un compromis sinon quoi ces mesures de rétention entreront en vigueur ce vendredi à minuit. Ces tensions commerciales mêlées aux nouveaux signes de fragilités de l’économie chinoise ont entraîné un repli du yuan et du dollar australien et à l’inverse un rebond du yen.

Le cours EUR/CNH poursuit son redressement et enregistre ce jeudi une 5ième séance consécutive de hausse pour un gain cumulé de plus de 1,5% (performance en cours). Ce matin la paire de change a touché un pic depuis le 20 février dernier à plus de ¥7,65. Le cours s’est par la suite rétracté après avoir atteint cette barrière qui fait office de seuil de résistance depuis plus de 2 mois. Après un repli observé mardi en marge de la réunion monétaire de la banque centrale australienne, le cours EUR/AUD a depuis effacé l’ensemble de ses pertes et oscille à nouveau au-dessus du seuil de A$ 1,60 ce matin. Le cours EUR/JPY poursuit sa glissade et touche ce jeudi un nouveau creux de 4 mois à presque ¥123 (plus bas enregistré ce matin à ¥122,89).

Malgré un contexte global plus hostile, le cours EUR/USD brille actuellement par son inertie et la paire résiste aux pressions baissières engendrées par une hausse des achats en dollar traditionnellement observée lors de période de hausse de la volatilité sur les marchés financiers. La paire reste toujours coincé aux portes du seuil de $1,12.

L’annonce officielle mardi du gouvernement britannique d’une participation aux élections européennes le 23 mai prochain a mis à mal tous les espoirs de compromis trouvé avec le camp travailliste et de soumission d’une version ajustée du texte de sortie au Parlement avant cette échéance. Un possible échec des négociations ravive les spéculations autour de l’avenir de la première ministre dont la position est de plus en plus disputée par une frange du Parti conservateur qui voit le rapprochement récent avec l’opposition et la participation au scrutin européen comme une véritable trahison. Après avoir tutoyé ses plus hauts de l’année en fin de semaine dernière, la livre sterling a abandonné plus de 0,5% face à l’euro mercredi et le cours EUR/GBP a fait son retour au-dessus du seuil de £0,86.

Malgré un rebond des prix du pétrole mercredi (+0,7% pour l’indice Brent à plus de $70,0), la couronne norvégienne a chuté mercredi à un creux de 2 mois face à l’euro à plus de NOK 9,83 à la veille de la réunion monétaire de la banque centrale norvégienne. Alors que cette dernière devrait vraisemblablement maintenir ses taux directeurs inchangés en mai après une hausse de 25pbs réalisée en mars dernier (cons. 1,0% Vs 1,0% en mars), du côté des investisseurs on craint que la banque officie désormais une pause jusqu’à la fin de l’année de sa politique de normalisation monétaire.

Alors que les citoyens sud-africains étaient amenés à se rendre aux urnes ce mercredi pour renouveler le Parlement, les premiers résultats observés tendent à confirmer une victoire de l’ANC, formation politique du président actuel Cyril Ramaphosa. Sous couvert de probable stabilité politique à la tête du pays, le rand a progressé de +0,4% face à l’euro et l’EUR/ZAR s’est replié sous ZAR 16,10. On attend d’ici la fin de semaine l’annonce des résultats officiels de ce scrutin afin de mesurer si l’ANC obtient une majorité au sein du nouveau Parlement.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Malgré la multiplication de signaux rassurants concernant l’état de santé de l’économie européenne qui apparaît, selon les récentes publications économiques observées, pas aussi dégradé que l’on aurait pu le penser, la paire EUR/USD ne parvient pas à se redresser et coince au moment de franchir la barrière de $1,12. Si les marchés préfèrent rester prudents et attendent une confirmation d’un réel redressement (solide et durable) des fondamentaux en Europe, la montée récente des risques et de la volatilité sur les marchés financiers consécutivement au retour de nouvelles tensions entre Pékin et Washington, d’indicateurs économiques décevants en Chine et d’un recul de l’optimisme autour d’une prochaine sortie d’impasse sur le Brexit sont des facteurs qui pèsent sur l’appétit au risque des investisseurs et tendent à conforter les stratégies d’achat de dollar (valeur « refuge ») plutôt que d’euro.    

Niveaux clés : Pour le moment, la paire EUR/USD plafonne à $1,12 faute de catalyseurs assez robustes pour justifier un retour de la paire de change dans le couloir de $1,12-$1,15 dans lequel celle-ci a fluctué de manière quasi-permanente entre octobre 2018 et la fin du mois d’avril. Sur cette fin de semaine, la paire sera particulièrement sensible à l’évolution des relations entre Pékin et Washington et l’émergence éventuelle de nouvelles tensions commerciales entre les deux géants économiques, mais également aux réactions suscitées ce jeudi et vendredi à la réception des nouvelles statistiques d’inflation aux Etats-Unis (indice PPI ce jeudi et CPI vendredi). Des résultats décevants mettant en lumière un ralentissement des prix aux Etats-Unis conforteraient les récents choix de la banque centrale de procéder à une pause de sa politique de hausse de taux et pourraient également raviver quelques spéculations autour d’une possible baisse de taux d’ici la fin de l’année. Des pressions baissières sur le dollar offrirait alors un tremplin à l’EUR/USD pour franchir le cap de $1,12. Sans signaux notables de détente des tensions commerciales, cette ascension pourrait rester timide, ou de courte durée.  

Perf 2019 = -2,33% / Moyenne 2019 = $1,1315 / Point haut 8 mai 2019 = $1,1214 / Point bas 8 mai 2019 = $1,1181 / Clôture 8 mai 2019 = $1,1191


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.