Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

mai 07, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 7 mai 2019 – Sommaire :

  • Les marchés des changes retrouvent peu à peu ses esprits après avoir subi de vives secousses lundi à la vision de nouvelles tensions commerciales entre Pékin et Washington.
  • Le cours EUR/USD tente une percée timide au-dessus de $1,12 après la publication d’un rebond modeste des commandes industrielles en Allemagne (1er rebond en 2019).
  • Le cours EUR/JPY fait du surplace et reste à hauteur de son support en 2019 de ¥124. Les marchés restent prudents dans l’attente de nouveaux développements sur le volet commercial.
  • Le cours EUR/CHF remonte au-dessus de ₣1,14 ce matin sur fond de soulagement global à l’égard de la situation économique en Europe et de dégonflement global de la volatilité sur les marchés financiers.
  • Stabilité de l’EUR/GBP autour du seuil de £0,8550. Les marchés surveillent (et espèrent) un dénouement heureux dans les discussions entre le gouvernement et le camp travailliste.
  • Correction de -0,5% de la paire EUR/AUD qui revient titiller le seuil de A$ 1,59. Louant des progrès sur le marché de l’emploi, la banque australienne n’a pas fait référence à une baisse de taux à venir, au grand dam des vendeurs d’AUD.
  • Le cours EUR/CNH reste sur une pente ascendante mais voit son potentiel haussier freiné par la présence d’un seuil de résistance localisé au niveau de ¥7,60.
  • La livre turque perd plus de 3% depuis le début de semaine et chute ce matin à son plus bas niveau depuis octobre face à l’euro à plus de TRY 6,90.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  Malgré un contexte global à nouveau volatile, le cours EUR/USD fait de la résistance et ne cède pas aux pressions baissières qui s’exercent sur elle. Il faut dire que la série d’indicateurs économiques publiée depuis la semaine dernière en Europe dépeignant un environnement économique moins contrasté que prévu offre un peu de soutien à la devise européenne. Pas de quoi convaincre pour le moment les investisseurs de racheter massivement de l’euro, mais au moins éviter pour le moment qu’ils envisagent de réduire encore davantage leurs positions et/ou se mettent à spéculer sur une nouvelle baisse. Si la situation de la paire de change reste fragile comme nous l’a encore démontré les dernières séances où la paire a multiplié les tentatives de décrochage sous le seuil de $1,1150, sa résilience est ce matin récompensée et un retour au-dessus de $1,12 est observé alors que le contexte de volatilité global tend à se détendre légèrement et que l’Allemagne a publié ce matin une première hausse de ses commandes industrielles en mars après avoir enregistré deux fortes contractions lors des deux premiers mois de l’année. On nuancera néanmoins cette « bonne nouvelle » puisque le rebond observé se révèle deux fois moins important que celui anticipé par le consensus, ce qui témoigne des perspectives incertaines auxquelles est confrontée l’industrie allemande. On marche donc sur des œufs et on ne peut pas réellement encore parler de quelconque redressement. La dynamique générale reste toujours baissière de par les importantes divergences économiques observées entre les Etats-Unis et la Zone Euro et le sentiment d’aversion au risque qui accompagne le retour au premier plan des tensions commerciales entre Pékin et Washington.

Niveaux clés : Le seuil de $1,12 reste un cap important pour l’EUR/USD. Celui-ci doit confirmer le franchissement de cette barrière pour venir déclencher un nouveau souffle de confiance suffisamment fort pour inviter de nouveaux acteurs à prendre des positions à l’achat sur la paire de change. Le contexte global à nouveau très volatile devrait jouer le rôle de catalyseur sur la paire de change en l’absence de publication d’indicateurs économiques majeurs en Europe et aux Etats-Unis sur ce début de semaine. Les développements et éventuels rebondissements au Royaume-Uni sur le dossier du Brexit restent à surveiller de par son influence sur le sentiment des investisseurs européens.

Perf 2019 = -2,27% / Moyenne 2019 = $1,1318 / Point haut 6 mai 2019 = $1,1209 / Point bas 6 mai 2019 = $1,1158 / Clôture 6 mai 2019 = $1,1197

GBP

EUR/GBP  :  Après un long weekend de trois jours, les investisseurs britanniques font leur retour sur les marchés ce mardi avec en tête des interrogations sur la future tournure des évènements sur le dossier du Brexit. Alors que les discussions entre le gouvernement et les travaillistes reprendront aujourd’hui, certains bruits de couloir révèlent qu’un accord est tout proche et que le gouvernement aurait en partie cédé sur la question du rattachement du Royaume-Uni à l’union douanière. Reste à savoir néanmoins de quelle manière cela se matérialiserait et la réaction du camp conservateur à cette nouvelle version de l’accord de sortie. Si les premiers échos évoquent une trahison, certains députés de la famille politique de la première ministre pourraient néanmoins apporter leur soutien à l’accord pour éviter au pays l’affront de devoir organiser des élections européennes le 23 mai prochain. Du côté de Theresa May, on tente de se préparer à toute éventualité comme un nouveau blocage du texte au Parlement. Certains médias évoquent l’organisation d’un second référendum destiné à confirmer le résultat du scrutin de juin 2016 à l’origine du démarrage du processus de sortie de l’Union Européenne.

Niveaux clés : Le cours EUR/GBP reste orienté à la baisse et se maintient tout proche de son support de £0,85 alors que les marchés semblent persuadés que l’on s’apprête à vivre dans les prochains jours un dénouement positifs sur le Brexit, soit un compromis sur une nouvelle version du texte de retrait et une ratification de celui-ci qui entrainerait une sortie avec activation immédiate d’une période de transition jusqu’à fin décembre 2020, ou alors un second référendum qui pourrait déboucher sur une révocation de l’article 50 et donc une annulation du projet de sortie. Il est encore trop prématuré et dangereux, le passé nous le prouve, de spéculer à plus d’une semaine sur les développements du Brexit, d’où une certaine stabilité pour le moment de l’EUR/GBP. Attention tout de même, le seuil de £0,85 pourrait être à nouveau vivement testé et un violent décrochage de la paire de change pourrait s’observer en cas de signaux positifs sur le Brexit.

Perf 2019 = -4,88% / Moyenne 2019 = £0,8687 / Point haut 6 mai 2019 = £0,8556 / Point bas 6 mai 2019 = £0,8488 / Clôture 6 mai 2019 = £0,8548


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.