Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

févr. 21, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 21 février 2019 – Sommaire :

  • Au lendemain des Minutes de la Fed qui n’ont pas réellement fait changer les marchés d’avis concernant un scénario de pause monétaire aux Etats-Unis cette année, la séance de jeudi est marquée par la nouvelle tentative de redressement de l’euro et la lourde chute du dollar australien.
  • L’EUR/USD rebondit à plus de $1,1350 après la publication de meilleurs résultats que prévu des enquêtes d’activité PMI en Allemagne et en France. La dynamique reste fragile alors que de possibles nouveaux débats monétaires pourraient surgir (Minutes de la BCE à 13h30).
  • Faute d’éléments nouveaux sur le volet du Brexit, la paire EUR/GBP fait du sur-place et stagne aux portes du seuil de £0,87.
  • Malgré de bons chiffres de l’emploi, le dollar australien chute lourdement ce matin après l’observation d’une contraction de l’activité au mois de février (indice PMI) qui maintient en vie l’hypothèse d’une baisse de taux en Australie cette année. Le cours EUR/AUD progresse ce matin de plus de +0,8% et prend tout droit la direction de A$ 1,60.
  • La couronne norvégienne cède -0,4% face à l’euro ce matin et l’EUR/NOK remonte au-dessus du seuil de NOK 9,75 après la publication ce matin d’un net recul des projection d’investissement dans le secteur pétrolier l’année prochaine.
  • Le rand sud-africain se renforce face à l’euro ce matin et oscille autour du seuil de ZAR 15,80 après avoir touché un point bas depuis 6 semaines la veille à plus de ZAR 16,20 en marge de la publication du nouveau budget en Afrique du Sud. La menace d’une dégradation de la note de crédit du pays semble se dissiper dans l’esprit des investisseurs.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  :  L’EUR/USD se cherche une direction ce matin au lendemain des Minutes de la Fed qui ont laissé aux marchés une impression légèrement moins pessimiste qu’anticipé. Les regards seront principalement tournés vers l’Europe et les débats sur l’état de santé général de l’économie européenne alors que seront publiées ce matin (10h00)  les premières enquêtes d’activité PMI au mois de février en Zone Euro. Au regard du pessimisme ambiant qui règne sur les marchés des changes à l’égard des perspectives économiques en Europe, de meilleurs résultats que prévu, sous-entendant un arrêt du ralentissement de l’activité dans la région, viendrait réamorcer la tentative de redressement de la paire de change observée depuis le début de la semaine. La réaction de la paire de change aux bons résultats PMI en Allemagne et en France donne un premier aperçu des possibles réactions de l’EUR/USD à ces enquêtes. Attention à ne pas sombrer dans l’euphorie puisque la publication des Minutes de la BCE en début d’après-midi (13h30) pourrait à nouveau raviver les débats sur une possible action de la banque centrale en mars au cas où les conditions économiques seraient jugées trop dégradées. Ceux-ci seraient d’autant plus préjudiciables à l’EUR/USD si en parallèle dans l’après-midi les Etats-Unis publient de bons fondamentaux économiques (commandes de biens durables, ventes de maisons existantes, indices PMI préliminaires) et renforcent l’impression d’une divergence importante de conjoncture et donc probablement d’orientation monétaire entre les Etats-Unis et l’Europe. Le réveil de tensions commerciales entre les Etats-Unis et l’Union Européenne sera également un élément clé à suivre qui pourrait servir de prétexte à de nouvelles prises d’achat de dollar par rapport à l’euro.

Niveaux clés : Au regard de la direction de la paire de change, celle-ci semble désormais davantage orientée en direction du seuil de $1,14 que vers le niveau $1,12 comme cela l’était craint en fin de semaine dernière. Le seuil de $1,1340 , qui faisait office de plafond ces deux dernières semaines, a été cassé ce matin et donc tend à confirmer la dynamique haussière prise par l’EUR/USD ce matin. Ce redressement reste néanmoins très fragile et peut à tout moment s’inverser si de nouvelles craintes autour de l’euro et/ou un sentiment global d’aversion au risque se propagent sur les marchés.

Perf 2019 = -0,99% / Moyenne 2019 = $1,1389 / Point haut 20 février 2019 = $1,1372 / Point bas 20 février 2019 = $1,1322 / Clôture 20 février 2019 = $1,1335

GBP

EUR/GBP  :  La paire de change est désormais en position d’observation et attend les nouvelles annonces relatives au Brexit et son issue finale potentielle avant de prendre une nouvelle direction, à savoir poursuivre sa dynamique de dépréciation si un accord est trouvé ou la sortie reportée à une date ultérieure ou rebondir soudainement si le risque de divorce sans accord apparaît à nouveau crédible. Peu d’échos ont filtré hier de la rencontre à Bruxelles entre Theresa May et Jean-Claude Juncker, d’où le peu de réactions des marchés et de la livre sterling qui se maintient sous le niveau de £0,87. Les investisseurs restent globalement optimistes bien que disposant toujours de peu de faits tangibles pour justifier à ce jour un tel sentiment. Le décalage de dynamique économique observé ces dernières semaines au Royaume-Uni où le marché de l’emploi reste très robuste et en Zone Euro sous-entend l’idée d’un maintien voire d’un possible accroissement des rendements de taux proposés par les deux régions, au bénéfice de la livre sterling face à l’euro. Si le Brexit continue d’occuper tous les esprits, on peut néanmoins croire que la réaction globale de l’euro à la teneur des enquêtes PMI publiées ce matin et des débats monétaires potentiellement provoqués par les Minutes de la BCE pourraient venir influencer quelque peu la volatilité de la paire EUR/GBP. Un retour à plus de £0,87 est toujours à l’ordre du jour en l’absence de nouveaux facteurs de traction sur la livre sterling… à condition néanmoins que l’euro ne déçoive pas à nouveau.

Niveaux clés : Un retour à plus de £0,87 est toujours à l’ordre du jour en l’absence de nouveaux facteurs de traction sur la livre sterling… à condition néanmoins que l’euro ne déçoive pas à nouveau. Pour le moment, la paire de change s’accroche et se maintient sous cette barrière, cette dernière restant pour le moment muette et peu sensible au rebond ce matin de l’EUR/USD. Sauf bonne nouvelle sur le volet du Brexit, un nouveau repli de l’EUR/GBP en direction du seuil de £0,86, ou ses plus bas niveaux depuis mi-2017, apparaît difficile.

Perf 2019 = -3,33% / Moyenne 2019 = £0,8814  / Point haut 20 février 2019 = £0,8762 / Point bas 20 février 2019 = £0,8670 / Clôture 20 février 2019 = £0,8679


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.