Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

févr. 19, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 19 février 2019 – Sommaire :

  • Volatilité réduite ce mardi sur les marchés des changes. Actualité marquée ce matin par la décision de l’entreprise Honda de fermer une de ses usines au Royaume-Uni (3500 emplois) faute de certitudes sur l’issue finale Brexit et les commentaires « accommodants » des banquiers centraux australiens et japonais.
  • L’EUR/USD se maintient péniblement au-dessus de $1,13. Indice de sentiment ZEW en Allemagne (11h00) & retour des investisseurs nord-américain après un weekend prolongé de trois jours.
  • Paire EUR/GBP relativement stable autour de £0,8750. Direction indécise après la décision d’Honda et avant les chiffres de l’emploi au Royaume-Uni (10h30).
  • La paire EUR/JPY reste sur une pente ascendante après les commentaires ce matin du gouverneur central japonais évoquant de possibles nouvelles mesures de soutien à l’économie.
  • Le cours EUR/AUD progresse et approche à nouveau le niveau de A$ 1,59 alors que la banque australienne a pointé lors de sa réunion de février d’ « importantes incertitudes » autour des perspectives économiques globales (Minutes de la RBA). Un scénario de baisse de taux à horizon 12 mois est plus que jamais à l’ordre du jour.
  • La crise que traverse le principal fournisseur d’électricité du pays (Euskom) se poursuit en Afrique du Sud et impacte le rand. Nouveau pic de plus de 5 semaines pour l’EUR/ZAR à plus de ZAR 16,0.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

 

USD

EUR/USD  :  Le rebond de l’EUR/USD ce lundi au-dessus de $1,13 n’est qu’un leurre et relève davantage de facteurs exogènes et d’une hausse du sentiment global des acteurs de marché sur le volet que d’un réel regain de confiance des investisseurs pour l’euro.  La devise européenne reste d’autant plus fragile que l’on voit poindre une montée des interrogations autour de possibles nouvelles mesures d’assouplissement monétaire de la part de la Banque Centrale Européenne (BCE), et cela potentiellement dès la réunion du 7 mars prochain. Les indicateurs de sentiment publiés en Allemagne cette semaine (indices ZEW ce mardi et Ifo ce vendredi) mais surtout la publication en Zone Euro ce jeudi des premiers résultats des enquêtes PMI d’activité au mois de février pourraient donner quelques indications sur les futures décisions prises par la banque. Dépourvue en ce moment d’importantes forces de traction, l’EUR/USD peut néanmoins compter sur l’optimisme des acteurs de marché sur la conclusion d’un accord entre la Chine et les Etats-Unis, lequel tend à limiter les achats de dollar. La question des implications que soulèvent l’état d’urgence annoncé par Donald Trump vendredi dernier pour forcer la construction d’un mur à la frontière mexicaine reste très floue compte tenu de l’absence de situation similaire dans le passé. Cependant, on peut penser que ce contexte n’incite pas non plus les investisseurs à accroître significativement leurs positions en dollar.

Niveaux clés : La paire EUR/USD menace une nouvelle fois ce matin de retomber sous le seuil de $1,13, néanmoins l’absence d’éléments déclencheurs  l’empêche pour le moment de franchir le pas. Un indicateur ZEW décevant ce matin en Allemagne (11h00) pourrait l’y aider. La volatilité de la paire de change sera bien entendue très influencée par le retour des investisseurs nord-américains après un weekend prolongé de trois jours. N’ayant pas participé à cet élan d’optimisme global sur le volet commercial, ils pourraient eux aussi afficher un regard rassuré face aux progrès des négociations sino-américaines et ainsi éviter à la paire EUR/USD de décrocher à nouveau et s’approcher du niveau de $1,12. En cas de nouvelle glissade de l’EUR/USD, on note l’existence d’un support à court terme autour de la barrière de $1,1250.

Perf 2019 = -1,33% / Moyenne 2019 = $1,1391 / Point haut 18 février 2019 = $1,1334 / Point bas 18 février 2019 = $1,1282 / Clôture 18 février 2019 = $1,1308

GBP

EUR/GBP  :  Le cours EUR/GBP a ouvert en fort recul sous le seuil de £0,8750, revigoré par les commentaires rassurants entendus de part et d’autres sur le Brexit qui tendent à infirmer l’hypothèse qu’une sortie désordonnée peut être évitée, mais également par les échanges à priori « constructifs » tenus ce lundi à Bruxelles entre le ministre du Brexit, Stephen Barclay, et son homologue européen. Dans un entretien à un journal allemand, le président de la Commission européenne a totalement ouvert la porte à un report de la date de sortie après la fin mars 2019 et laissé entendre qu’aucun pays européen ne serait, selon lui, opposé à cette option. Les cartes sont donc dans les mains de Londres qui pour le moment a toujours clamé que la date officielle du 29 mars serait respectée. Du côté du gouvernement britannique, certains membres éminents ont exhorté Theresa May à cesser de brandir la menace d’une sortie sans accord ; technique utilisée par cette dernière pour forcer les dirigeants européens à rouvrir les négociations sur les termes du contrat de divorce ; compte tenu des nombreux impacts négatifs que celle-ci fait déjà encourir à l’économie. L’entreprise Honda devrait selon média annoncer ce mardi la prochaine fermeture d’une de ses usines au Royaume-Uni et la suppression potentielle de 3500 emplois compte tenu des risques de pertes suscités par la perspective d’une rupture brutale entre Londres et Bruxelles. Il reste moins de 40 jours à la cheffe du gouvernement britannique pour changer son fusil d’épaule et ajuster sa stratégie.

Niveaux clés : La paire EUR/GBP est assez indécis ce mardi matin et apparaît en position d’attente avant la publication en milieu de matinée des nouvelles statistiques d’emploi au Royaume-Uni et la probable confirmation de la fermeture de l’usine de l’entreprise japonaise Honda à Swindon. De bons résultats pourraient donner l’occasion à la livre de progresser davantage et se tourner vers son support de £0,87. La volatilité pourrait néanmoins rester modeste juste avant la (nouvelle) visite, probablement ce mercredi, de Theresa May dans la capitale belge. 

Perf 2019 = -2,59% / Moyenne 2019 = £0,8823  / Point haut 18 février 2019 = £0,8769 / Point bas 18 février 2019 = £0,8729 / Clôture 18 février 2019 = £0,8748


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.