Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

janv. 08, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 8 janvier 2019 – Sommaire :

  • Nouvelle déconvenue pour l’euro après la contraction significative et non-attendue de la production industrielle en Allemagne (-1,9% M/M Vs cons. +0,3%).
  • L’EUR/USD glisse sous le niveau de $1,1450 et s’éloigne à nouveau du plafond de $1,15. Une marche décidément trop haute à gravir. Indice de sentiment en Zone Euro & commandes industrielles aux Etats-Unis à suivre ce mardi.
  • Paire EUR/GBP orientée à la baisse mais un support important à £0,8950 réfrène toute tentative de correction.
  • Nouveau repli important de l’EUR/CAD – dépréciation de presque -3% en 6 séances – qui retombe à son plus bas niveau depuis 3 semaines à C$ 1,52 la veille de la réunion monétaire de la Banque du Canada.
  • Paire EUR/CHF à nouveau tout proche du seuil de ₣1,12 ou le seuil support observé depuis le mois de juillet 2017.

Pense-bête - Petit retour en arrière sur le moment de la séance de lundi : Une volatilité influencée par les commentaires du président de la Fed… Un euro qui surfe sur les ventes au détail… Un regain d’optimisme sur le versant commercial… Pétrole en hausse

  • Portés par les propos accommodants tenus vendredi par le gouverneur central américain Jerome Powell, dans lesquels il soutient une nouvelle approche « patiente » de la Fed en matière de taux d’intérêt, les investisseurs ont retrouvé un peu d’appétit au risque et se sont détournés quelque peu des valeurs refuges telles que le yen japonais ou encore le dollar américain.
  • Malgré de nouveaux indicateurs inquiétants en provenance de l’industrie allemande (contraction des commandes industrielles en novembre), l’euro a surfé sur la bonne surprise reçue de la part de bien meilleurs chiffres de ventes au détail que prévu obtenus en Allemagne (+1,4% M/M Vs cons. +0,3%) et en Zone Euro (+0,6% M/M Vs cons. +0,1%) au mois de novembre. Fort de ce contexte extrêmement favorable, la paire EUR/USD a enregistré un jolie bond de +0,7% pour revenir sur ses plus hauts niveaux depuis octobre tout proche de $1,15 (pic en séance recensé à $1,1483 / clôture à $1,1474), tandis que la paire EUR/JPY a progressé de plus de +0,8% et s’est approchée tout près de son ancien support de ¥125 (pic en séance recensé à ¥124,80 / clôture à ¥124,73).
  • Alors que l’on aurait pu croire en un essoufflement progressif de ce regain d’optimisme au fil de la journée, celui-ci s’est au contraire prolongé grâce en partie aux échos positifs entendus de part et d’autres concernant la visite en Chine d’une délégation américaine de responsables au commerce, laquelle pourrait servir de pierre angulaire à de nouvelles négociations commerciales en vue d’un accord entre les deux principales économies mondiales. Fait marquant pour être noté, habituellement très critique à l’égard de la Chine, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross s’est montré lundi soir étonnement optimiste quant à la possibilité que les deux parties trouvent un accord et noté la « bonne foi » des autorités chinoises à résoudre le conflit qui oppose Pékin à Washington.
  • On notera que parallèlement à l’atténuation (temporaire) des craintes autour de l’économie mondiale – même si le repli de l’indice ISM américain des services à un creux de 5 mois redonne du grain à moudre à l’hypothèse d’un début de ralentissement de l’économie américaine – et à l’application sur le début 2019 de la nouvelle politique de réduction des quotas de production pétrolière décidée par les membres de l’OPEP en décembre dernier, les cours du pétrole poursuivent tout doucement leur rebond et l’indice Brent est désormais de retour à plus de $57, soit un rebond de 14% par rapport au niveau de presque $50 enregistré à la fin de l’année dernière. Ce rebond des prix n’est pas pour déplaire aux devises dites « pétrolières » qui poursuivent leur mouvement de revalorisation face à l’euro : couronne norvégienne (EUR/NOK à un plus bas depuis 3 semaines sous NOK 9,80) / rouble russe (repli de plus de -4% en 4 séances pour la paire EUR/RUB qui revient sur ses plus bas niveaux depuis 3 semaines à moins de RUB 77,0) / dollar canadien (repli de plus de 2% en une semaine et retour de l’EUR/CAD sous le support de C$ 1,53)

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD  : Les jours se suivent et se ressemblent pour l’EUR/USD. Alors que l’on pensait la paire sur une nouvelle route ascendante sous l’effet combiné d’une légère amélioration de l’environnement extérieur global (réchauffement des relations entre Pékin et Washington) et d’une nouvelle vague de déception à l’égard du dollar (doutes autour de la politique de taux de la Fed et nouveaux signes de ralentissement économique aux Etats Unis), le cours rebrousse chemin ce mardi matin et s’éloigne une nouvelle fois du plafond de $1,15 qui apparaît toujours comme une marche trop haute à gravir. En cause, la forte contraction inattendue de la production industrielle allemande de presque -2% en novembre (seconde plus mauvaise performance sur les 3 dernières années) alors que le consensus tablait sur un léger rebond de +0,3%. Les soubresauts de l’économie allemande, considérée comme locomotive économique de la Zone Euro, inquiètent fortement les investisseurs et réduisent automatiquement leur intérêt pour l’euro. Ces craintes sont d’autant plus fortes que l’Allemagne a déjà souffert d’une contraction de son économie au 3ième trimestre. Bis repetita au T4 ? En tout cas, la confirmation d’un ralentissement important du cycle de croissance en Zone Euro soutient l’hypothèse d’un attentisme, plus ou moins long, des banquiers centraux européens sur les taux.

Niveaux clés : De retour ce mardi matin sous le niveau de $1,1450, la paire EUR/USD reste, au regard de sa volatilité récente, toujours enclin à glisser sous le niveau de $1,14. La publication en fin de matinée des indices de confiance économique en Zone Euro ou encore dans l’après-midi des statistiques de balance commerciale et de commandes des usines aux Etats Unis seront à surveiller attentivement. Une sortie de route du couloir de $1,13-$1,15 reste toujours pour le moment peu envisageable.  

Perf 2019 = -0,28% / Moyenne 2019 = $1,1417 / Point haut 7 janvier 2019 = $1,1484 / Point bas 7 janvier 2019 = $1,1390 / Clôture 7 janvier 2019 = $1,1474

GBP

EUR/GBP  : Comme l’on pouvait s’y attendre après la forte correction survenue vendredi dernier et en l’absence de nouvelles réellement réconfortantes concernant le Brexit, le cours EUR/GBP a enregistré lundi un petit rebond, néanmoins pas assez robuste pour porter la paire jusqu’à la barrière de £0,90 (pic recensé lundi en séance à £0,8978). Si on s’achemine vers un rejet fort probable du texte du Brexit au Parlement lors du vote qui se tiendra le 15 janvier prochain (mardi), on s’active néanmoins chez les députés à éviter à tout prix une sortie désordonnée sans accord. Plusieurs amendements seront proposés au Parlement pour conditionner le choix d’une rupture brutale au vote des députés et non pas à la seule décision du gouvernement. Cela tend à « légèrement » apaiser les tensions sur la livre sterling, mais cela reste néanmoins très modeste.

Niveaux clés : Si la paire EUR/GBP ne semble pas enclin à revenir au-dessus de la barrière de £0,90 – la faiblesse de l’euro ce matin ne l’y incitant pas – la présence d’un support important à £0,8950 réfrène pour le moment toute tentative de correction. Il faudra surveiller le passage éventuel de ce niveau, lequel pourrait entraîner quelques vives réactions sur les marchés des changes : 1) possibles prises de profits au regard d’incertitudes toujours importantes ou 2) à l’inverse nouvelles prises de position à l’achat sur la livre sterling face à un signal de rebond durable. En l’absence de données économiques importantes publiées au Royaume-Uni sur ce début de semaine, l’attention se porte surtout aux débats et commentaires des parlementaires britanniques sur le plan de sortie avant le vote de la semaine prochaine.

Perf 2019 = -0,23% / Moyenne 2019 = £0,8993 / Point haut 7 janvier 2019 = £0,8992 / Point bas 7 janvier 2019 = $0,8950 / Clôture 7 janvier 2019 = £0,8978


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.