Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

janv. 03, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 3 janvier 2019 – Sommaire :

  • Sentiment d’incertitude prolongé et renforcé par le « flash-crash » du yen (fort rebond) observé dans la nuit de mercredi à jeudi après la révision des projections de revenu d’Apple après des ventes très décevantes d’iPhone en Chine sur la fin d’année 2018.
  • Après un décrochage à $1,13, le cours EUR/USD est en phase corrective et tente de revenir à $1,14. Le prolongement du « shutdown » aux Etats Unis (13ième jour) reste un facteur qui pèse sur le dollar.
  • Le cours EUR/GBP a enregistré un pic de presque 16 mois à plus de £0,91 en séance asiatique avant de corriger légèrement. Dans cet environnement très averse au risque, la livre sterling reste délaissée par les investisseurs faute de certitudes autour du Brexit.
  • Le cours EUR/JPY a décroché sous le niveau de ¥120 ce matin (point bas observé à ¥118,7) avant de se redresser légèrement et revenir osciller autour du seuil de ¥122. Les craintes autour de l’économie mondiale et de la Chine (en particulier) pousse les investisseurs à augmenter leurs positions en « valeurs refuges ».
  • Rebond furtif de la paire EUR/AUD à plus de A$1,66 en séance asiatique (pic de 9 ans) avant un retracement à A$ 1,63. En tant que valeur cyclique, le dollar australien reste fortement pénalisé par ce sentiment d’aversion au risque qui caractérise actuellement la volatilité des changes.
  • Après avoir testé la veille son support de ¥7,80 (point bas depuis 2 semaines), le cours EUR/CNH se redresse légèrement ce matin.

Pense-bête - Petit retour en arrière sur le moment de la séance de mercredi : Peur sur l’économie mondiale, les valeurs refuges (JPY & USD) vivement recherchées

Ralentissement de l’économie mondiale & Aversion au risque  : Le nouveau vent de défiance soufflant sur l’économie mondiale, provoqué entre autres par la publication d’indicateurs d’activité PMI décevants en Chine (1ière contraction du secteur industriel en décembre depuis 19 mois) et en Zone Euro (plus faible croissance du secteur industriel en décembre depuis presque 3 ans) – activité industrielle clairement impactée par les tensions commerciales qui se sont intensifiées sur la seconde partie de 2018, a généré un sentiment fort d’aversion au risque parmi les investisseurs. Si les marchés actions ont engendré de nouvelles pertes et ainsi prolongé la correction entamée en fin d’année dernière, la volatilité sur les marchés des changes s’est caractérisée par une revalorisation importante du yen et du dollar américain, deux actifs considérés comme valeur refuge. Ainsi le cours EUR/JPY a corrigé de -1,8% mercredi et chuté pour la 1ière fois depuis 19 mois sous le niveau de ¥125 tandis que l’EUR/USD est lui retombé sous le niveau de $1,14 (clôture à un plus bas depuis 13 séances, $1,1342) après avoir tutoyé la barrière des $1,15 en début de matinée. Pour ne rien amélioré, les Etats Unis ont célébré leur 12ième jour de « shutdown » et ne semblent pas prendre la voie d’une sortie rapide de cette impasse budgétaire. Malgré la venue à la Maison Blanche de plusieurs responsables démocrates, la question de la politique migratoire aux frontière et du financement de la construction d’un mur à la frontière mexicaine ; une des promesses phares faite par le président durant sa campagne électorale ; restent un point de contentieux majeur sur lequel aucun des deux partis ne veut céder.

Remarque : Un « flash-crash » s’est observé sur la paire EUR/JPY dans la nuit de mercredi à jeudi suite à la forte révision à la baisse des projections de revenue de la compagnie américaine Apple sur le dernier trimestre 2018 consécutivement à des ventes moins importantes que prévu en Chine durant la période des fêtes de fin d’année. Cette décision a renforcé encore davantage les craintes des marchés vis-à-vis de la santé économique de l’économie chinoise et provoqué un bref décrochage de la paire EUR/JPY sous le seuil de ¥120 (point bas recensé à ¥118,72) pour la 1ière fois depuis 20 mois (avril 2017). Le cours a par la suite quelque peu retracé pour revenir osciller autour du niveau de ¥122. *

Perf 2019 = -2,56% / Moyenne 2019 = ¥123,93 / Point haut 2 janvier 2019 = ¥125,84 / Point bas 2 janvier 2019 = ¥123,50/ Clôture 2 janvier 2019 = ¥123,52

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

Malgré la poursuite du « shutdown » aux Etats Unis ; ou fermeture temporaire de certaines agences fédérales américaines ; et l’ensemble des risques que celui-ci fait peser au-dessus de l’économie américaine, la paire EUR/USD a été victime mercredi du fort sentiment d’aversion au risque qui s’est propagé sur l’ensemble des marchés financiers mondiaux et déclenché une forte demande des investisseurs pour les valeurs dites refuges comme le dollar. Il faut dire que, dans le même temps, si des inquiétudes subsistent autour d’une possible inflexion de la conjoncture américaine après une année 2018 éclatante (croissance probablement autour de 3%), les fondamentaux économiques en Europe n’ont rien de rassurants. En effet, la seconde estimation des indicateurs d’activité du secteur industriel au mois de décembre a bien confirmé un ralentissement inquiétant de la croissance en Zone Euro, laquelle si elle persiste pourrait venir chambouler les plans des responsables monétaires et leur projet de normalisation de la politique accommodante déployée ces dernières années. La paire continue donc de faire le yo-yo au sein de son couloir de fluctuation de $1,12-$1,15 – et ne semble pas disposer pour le moment à en sortir dans un futur proche. Ainsi après avoir tutoyé le niveau de $1,15 en début de matinée mercredi et atteint à cette occasion un pic de 8 semaines ($1,1497), le cours a décroché de plus de 1% et est retombé à son plus bas niveau depuis 13 séances sous $1,14. La paire continue d’évoluer en ordre dispersé ce jeudi : après avoir approché le support de $1,13 au moment du « flash crash du yen » ce matin, la paire est depuis en phase corrective et tentait d’effacer (timidement) ses pertes de la veille.

La séance de jeudi devrait être principalement marquée par les indicateurs économiques publiés cette après-midi aux Etats Unis (rapport ADP & indice ISM manufacturier) mais également la poursuite des débats autour du « shutdown » alors que l’on assistera ce jeudi à la 1ière séance de l’année 2019 du Congrès américain sous sa nouvelle disposition depuis les élections de mi-mandat de novembre, c’est-à-dire avec une Chambre des représentants désormais sous présidence démocrate. Néanmoins, la journée phare attendue par les marchés sera celle de vendredi avec la publication des chiffres d’inflation en Zone Euro et d’emploi aux Etats Unis.

Niveaux clés : Le seuil de $1,13 a confirmé ce matin son statut de support contenant les pressions baissières du moment qui affectent la paire de change. En phase corrective, la paire tentera à nouveau de rejoindre le niveau de $1,14, barrière au-dessus de laquelle elle semblait avoir réussi à se stabiliser sur la fin d’année dernière.

Perf 2019 = -0,85% / Moyenne 2019 = $1,1392 / Point haut 2 janvier 2019 = $1,1497 / Point bas 2 janvier 2019 = $1,1324 / Clôture 2 janvier 2019 = $1,1342

GBP

Malgré la publication hier d’une performance meilleure que prévu de l’activité manufacturière en décembre au Royaume-Uni, les incertitudes autour de l’issue du Brexit restent fortes et contiennent toutes tentatives de redressement de la livre sterling. Au regard du flou qui entoure l’avenir de la région et de son économie à court terme, le risque d’une sortie sans accord restant très important, la devise britannique a fortement souffert du sentiment fort d’aversion au risque qui a émergé mercredi sur l’ensemble des marchés mondiaux et qui se prolonge ce jeudi après la « flash-crash » observé en Asie après la révision des projections de résultat d’Apple au dernier trimestre 2018. Fortement influencée par le repli ce matin de la paire GBP/JPY à un plus bas depuis plus de 2 ans (recul sous ¥133), le cours EUR/GBP a franchi son plafond de 2018 de £0,91 (pic depuis septembre 2017) avant de retracer sous £0,9050.

Avant le retour de congé lundi prochain des députés britanniques et des débats autour du plan de sortie signé par Theresa May et l’Union Européenne qui sera voté au Parlement la semaine du 14 janvier, la livre sterling sera aussi sensible aux deux enquêtes PMI publiées en cette fin de semaine, dans le secteur de la construction jeudi et dans le secteur privé vendredi.

Niveaux clés : On a eu une confirmation du statut de plafond du seuil de £0,91 sur la paire EUR/GBP. Celui-ci apparaît néanmoins toujours comme une marche trop haute à gravir en l’absence de nouvelle « crise de confiance » des investisseurs autour du Brexit.  À la baisse, le seuil de £0,8950 continue d’apparaître comme un support majeur pour le cours de change. 

Perf 2019 = +0,79% / Moyenne 2019 = £0,9013 / Point haut 2 janvier 2019 = £0,9032 / Point bas 2 janvier 2019 = $0,8979 / Clôture 2 janvier 2019 = £0,8996


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.