Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

janv. 02, 2019 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 2 janvier 2019 – Sommaire :

  • Inquiétudes toujours prononcées autour de l’économie mondiale après la publication de nouveaux indicateurs d’activité PMI confirmant un ralentissement de l’économie chinoise
  • L’EUR/USD touche ce matin un nouveau pic de 8 semaines mais éprouve toujours autant de difficultés à franchir le seuil de $1,15. Révision des indicateurs PMI en Zone Euro (10h00)  & Etats Unis (15h45) ce mercredi
  • Le cours EUR/GBP tente un retour au-dessus de la barrière de £0,90 après une tentative vaine de correction sous £0,8950 lors de la dernière séance de l’année 2018. Les inquiétudes autour du Brexit restent prédominantes malgré les rumeurs incessantes de possible retour en arrière
  • Nouveau point bas depuis 4 mois touché ce matin par la paire EUR/JPY à presque ¥125. Les inquiétudes autour de l’économie mondiale et la fragilité des places boursières (recul des actions chinoises de plus de 1% ce matin) alimentent l’appétence des investisseurs pour les valeurs refuges
  • La paire EUR/CNH reste relativement stable et oscille sans direction au centre du couloir de fluctuation de ¥7,85-¥7,90.
  • Repli des prix du pétrole de plus de 1% dans la lignée de la correction des actions chinoises (Brent à $53). La paire EUR/RUB touche ce matin le seuil de RUB 80,0 pour la 1ière fois depuis mi-septembre. À l’inverse, la paire EUR/CAD retombe sous C$ 1,56 après avoir touché la veille un nouveau pic de 8 mois.

Pense-bête - Petit retour en arrière sur le moment de la séance de mardi : Première séance de 2019 très calme marquée par de nouveaux signaux de détente sur le plan commercial & budgétaire aux Etats Unis

Commerce mondial / « Shutdown » américain  : La première séance de l’année 2019 fut relativement calme, le peu de volatilité s’expliquant principalement par l’absence de nombreux acteurs financiers due à la fermeture de la plupart des places boursières mondiales.  L’euro s’est plutôt bien comporté face à l’ensemble de ses pairs, notamment le dollar américain (EUR/USD à plus de $1,1450) et le yen japonais (EUR/JPY aux portes du seuil de ¥126) face auxquels il a finalement plutôt tenu son rang malgré l’observation de quelques pressions baissières. En dépit des incertitudes actuelles qui entourent l’économie mondiale et qui agitent fortement les marchés actions, plusieurs lueurs d’espoir viennent adoucir un ciel ombrageux. Sur le plan commercial, la tendance est à la coopération entre Pékin et Washington, les deux principales économies mondiales semblant désormais décidées à mettre leur période de trêve à profit pour tenter de conclure un accord commercial, ou du moins redéfinir dans un premier temps les contours de leur relation commerciale d’ici le 1er mars prochain (date de fin du pacte de « non-agression commerciale » décidée lors du dernier Sommet du G20 à Buenos Aires). Lors d’un discours donné mardi à l’occasion du 40ième anniversaire du début des relations commerciales entre Chine et Etats Unis, le président chinois Xi Jinping a reconnu qu’au regard de l’Histoire, « la coopération est le meilleur des choix » pour son pays. Des paroles rassurantes qui doivent cependant désormais données lieu à des actes, d’où les réactions pour le moins très modestes des marchés qui ont par le passé été de trom nombreuses fois échaudés pour se laisser cette fois attendrir par de telles déclarations. Une délégation américaine d’experts au commerce est attendue en Chine la semaine prochaine, et offrira donc l’occasion de tester la valeur de ces promesses […] Aux Etats Unis, Donald Trump a laissé entrevoir une possible résolution de l’impasse budgétaire dans laquelle le pays se trouve alors que mardi a marqué le 11ième jour de « shutdown » ou fermeture temporaire ; faute de financement ; de plusieurs agences fédérales. De ses propres mots, le président américain a envoyé « une branche d’olivier » aux Démocrates en invitant mardi à la Maison Blanche les principaux responsables de la formation au sein du Congrès pour discuter de solutions concernant la sécurité aux frontières et ainsi voter rapidement un budget qui assurerait la reprise de fonction immédiate des quelques 800 000 fonctionnaires actuellement au chômage technique. Toutefois, il est encore trop tôt pour crier victoire, la question de la construction d’un mur à la frontière mexicaine restant toujours un sujet épineux sur lequel aucun des deux camps ne veut céder.  On attend jeudi le retour de congé des parlementaires américaines et la 1ière séance du Congrès sous sa nouvelle « forme » depuis les élections de mi-mandat de novembre dernier, c’est-à-dire avec un Chambre des représentants désormais à majorité démocrate.

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

Sur la continuité de la fin d’année, L’EUR/USD amorce 2019 sous de bons auspices et reste orienté à la hausse, la paire de change bénéficiant à la fois 1) d’un climat de détente globale des acteurs de marché face aux multiples signes de détente des relations commerciales entre Pékin et Washington, 2) d’un effet de soulagement au regard de la réduction récente de plusieurs foyers de tensions politiques en Europe ; autour du budget italien et du Brexit ; et 3) d’une défiance toujours marquée des investisseurs à l’égard du dollar reflétant leurs craintes à l’égard d’un « shutdown » prolongé qui pourrait avoir d’importantes répercussions sur l’économie américaine. L’EUR/USD a touché ce matin un nouveau pic depuis 8 semaines à presque $1,15 ($1,1497) mais éprouve toujours autant de difficulté à franchir ce seuil psychologique qui reste inviolé depuis la fin du mois d’octobre. Au regard de sa proximité, il n’est pas impossible que la paire parvienne à franchir cette barrière aujourd’hui, néanmoins il apparaît difficile pour le moment d’imaginer le cours s’y installer durablement. Les marchés boursiers restent très volatiles et sensibles aux signaux de ralentissement de l’économie mondiale. La bourse chinoise a enregistré un repli de plus de -1% suite à la publication d’indicateurs PMI en Chine à nouveau décevants et les bourses européennes pourraient connaître la même dynamique en marge de publication des estimations révisées des indicateurs PMI manufacturier de décembre en Zone Euro (10h00). Dans l’après-midi, on suivra également la publication des estimations révisées des indicateurs d’activité aux Etats Unis.

Niveaux clés : La barrière de $1,15 reste toujours un plafond important pour l’EUR/USD. Le franchissement de ce cap pourrait envoyer un signal au marché d’un nouveau cycle de redressement de la paire de change et ainsi convaincre les investisseurs de reprendre des positions à l’achat en euro (face au dollar). Au niveau des supports, les seuils de $1,1450 et $1,1400 apparaissent comme des niveaux sur lesquels la paire a été plutôt réactive ces derniers temps (frein & accélération).  

Perf 2018 = -4,39% / Moyenne 2018 = $1,1807 / Point haut 1er janvier 2019 = $1,1479 / Point bas 1er janvier 2019 = $1,1423 / Clôture 1er janvier 2019 = $1,1462


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.