Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

août 09, 2018 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 9 août 2018 – Sommaire :

  • La livre sterling reste toujours fragile après un début de semaine cauchemardesque. Le jeu du chat et de la souris que se livre Pékin et Washington maintient les marchés sur leur garde.
  • L’EUR/USD semble très fragile et ne parvient pas à se redresser. La paire se maintient à hauteur de $1,16 mais reste à la merci d’un nouveau rebond du dollar. Indices PPI US à suivre (14h30).
  • L’EUR/GBP reste à hauteur de ses plus bas hauts niveaux depuis 9 mois à plus de £0,90.
  • L’EUR/JPY ne bouge pas et se maintient aux portes du seuil de ¥129. Les marchés restent attentistes et semblent craindre de nouvelles représailles américaines contre Pékin.
  • La paire EUR/CAD a repris la direction de son support de C$1,50 sur fond de vague d’optimisme d’un possible dénouement heureux concernant l’ALENA.
  • L’EUR/NZD enregistre ce matin un rebond de plus de 1% après le nouveau statu quo de la banque centrale néo-zélandaise.
  • Le rouble recule de près de -0,9% face à l’euro à RUB 76,80 alors que les Etats Unis entendent adresser de nouvelles sanctions contre la Russie.

Volatilité sur les marchés des changes  – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD :  L’EUR/USD a globalement oscillé autour du seuil de $1,16 mercredi, la paire ne parvenant pas à accentuer le rebond amorcé lors de la séance de mardi. Preuve s’il en est qu’elle reste encore très sensible au contexte relativement hostile du moment. On aurait même pu penser que celle-ci allait connaître une nouvelle séance compliquée avec un recul jusqu’à $1,1570 en début de séance américaine (plus bas de la journée) après que Pékin renvoyait la pareille à Washington et annonçait la mise en vigueur le 23 août prochain de taxes douanières de 25% sur près de $16Mds de produits américains. Finalement ce petit élan de nervosité n’a pas perduré et le cours est revenu progressivement à hauteur de $1,16 en fin de journée (clôture à $1,1610).

L’EUR/USD reste toujours fragilisé par une demande relativement forte des marchés pour le dollar américain, et à l’inverse un intérêt très limité pour l’euro faute d’arguments justifiant de nouvelles prises d’achat . Si les marchés ont pu être rassurés par la stabilisation apparente des tensions au sein du gouvernement italien autour de la formation du nouveau budget – le ministre de l’économie Giovanni Tria a annoncé mercredi dans un entretien au quotidien Il sole 24  que les réformes fiscales seront intégrées dans le prochain budget et que celui-ci sera conforme aux exigences européennes en matière de finance publique – cela vient davantage limiter un nouveau repli de l’euro plutôt que le stimuler. Le cours de change reste ce jeudi à hauteur de $1,16 et restera à la merci de mouvements de la devise américaine alors que l’on attend en début d’après-midi la publication du premier des deux indices principaux d’inflation publiés cette semaine aux Etats Unis – indices PPI de prix à la production ce jeudi avant ceux CPI de prix à la consommation demain – et que l’on garde toujours un œil vigilant à tous éventuels nouveaux signes de tension entre la Chine et les Etats Unis.                                                                                                           

Perf 2018 = -3,40% / Moyenne 2018 = $1,2020 / Point haut 8 août 2018 = $1,1628 / Point bas 8 août 2018 = $1,1570 / Clôture 8 août 2018 = $1,1610

GBP

EUR/GBP :  Et de trois ! La livre sterling n’en finit plus de chuter et a enregistré mercredi sa 3ième séance consécutive de recul face à l’euro, la devise britannique chutant à cette occasion à son plus bas niveau depuis plus de 9 mois à plus de £0,90 (pic de la séance enregistré à £0,9016 = plus haut niveau touché par la paire EUR/GBP depuis le 20 octobre 2017). Faute de réelle actualité économique et politique majeure cette semaine au Royaume-Uni, la devise britannique reste la cible des craintes grandissantes des acteurs de marché vis-à-vis de la réalisation d’une sortie en mars prochain sans accord préalable signé avec l’Union Européenne. Considérant ce scénario comme la pire option possible pour l’économie britannique, certains investisseurs n’hésitent pas à soulever en ce moment l’hypothèse d’une possible baisse de taux de la part de la Banque d’Angleterre, comme le souligne un rapport publié par l’agence Bloomberg ce matin, alors même que la banque centrale britannique vient tout juste de les rehausser la semaine dernière à leur plus haut niveau depuis 2009 (0,75% actuellement). Les pressions baissières ne semblent pas pour le moment réellement dégonfler ce matin malgré un repli de la livre mesuré à près de -1,3% lors des trois premières séances de la semaine, le cours EUR/GBP se maintenant toujours à hauteur de £0,9010. Le seuil de £0,90 franchi, le prochain niveau de résistance pour la paire se situe désormais à £0,9130 (plafond en 2016 si l’on exclut l’épisode du « flash crash » d’octobre).

Perf 2018 = +1,44% / Moyenne 2018 = £0,8812 / Point haut 8 août 2018 = £0,9016 / Point bas 8 août 2018 = £0,8957 / Clôture 8 août 2018 = £0,9012

JPY

EUR/JPY :  Le jeu du chat et de la souris auquel se livre actuellement la Chine et les Etats Unis – réplique hier identique de Pékin aux mesures douanières américaines annoncées la veille sur $16Mds de produits chinois mises en vigueur le 23 août prochain – n’est en rien nouveau mais oblige néanmoins les investisseurs à rester sur leur garde, du moins jusqu’à tant que la situation se tasse et/ou trouve une issue positive. Dans ces conditions, le yen, en tant que valeur refuge, reste toujours une devise vivement recherchée par les investisseurs soucieux de se protéger contre d’éventuels mouvements de volatilité indésirables. Le cours EUR/JPY est retombée mercredi sous son support de ¥129 et effacé l’ensemble des gains acquis lors de la séance de mardi (clôture à ¥128,81), en partie grâce également au réveil de légère spéculations monétaires ; favorables au yen ; autour d’une possible flexibilité plus importante de la part de la banque centrale japonaise dans ses futurs choix monétaires. Malgré l’important rebond des marchés actions chinois (hausse de près de +2% de la bourse de Shanghai), les acheteurs de yen préfèrent jouer ce matin la carte de la prudence et surveillent toute nouvelle sortie virulente et/ou mesure de rétorsion américaine. Le cours EUR/JPY reste ainsi pour le moment très stable et se maintient aux portes du seuil de ¥129.

Perf 2018 = -4,86% / Moyenne 2018 = ¥ 131, 29 / Point haut 8 août 2018 = ¥ 129,45 / Point bas 8 août 2018 = ¥ 128,54 / Clôture 8 août 2018 = ¥ 128,81

CAD

EUR/ CAD :   Un peu à l’image de la livre sterling avec le Brexit, le dollar canadien est lui actuellement très sensible aux flux d’information sortant sur le thème de l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain). Un rapport publié par le quotidien canadien National Post, faisant état qu’un accord entre Etats Unis et Mexique sur le secteur automobile était tout proche d’être trouvé et d’un retour probable du Canada, grande absente des discussions actuelles, à la table des négociations dès la semaine prochaine, a fait grand bruit sur les marchés des changes et ravivé l’espoir qu’un accord à trois pourrait être prochainement signé. Si des obstacles importants demeurent, comme la problématique de la « clause crépusculaire » souhaitée par l’exécutif américain qui donne le pouvoir à un des trois membres de mettre fin à l’accord au bout de 5 ans, on est aujourd’hui beaucoup plus proche d’une issue favorable sur ce dossier qu’on ne l’était à la fin du mois de juin dernier lors du dernier tour de table à date réunissant les trois protagonistes. Cette vague d’optimisme autour de l’ALENA, accord commercial très important sinon vital pour les économies canadiennes et mexicaines (75% et 85% des exportations de ces deux pays sont accueillies par les Etats Unis), a déclenché un nouveau sursaut du dollar canadien, lequel a fait rebrousser chemin à la paire EUR/CAD qui était sur le point de tenter une percée au-dessus du seuil de C$1,52. Le cours de change est de nouveau sur le recul et a depuis repris la direction de son support de C$ 1,50.

Perf 2018 = -0,10% / Moyenne 2018 = C$ 1,5425 / Point haut 8 août 2018 = C$ 1,5188 / Point bas 8 août 2018 = C$ 1,5096 / Clôture 8 août 2018 = C$ 1,5117

 


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.