Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

août 08, 2018 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Séance du 8 août 2018 – Sommaire :

  • Séance de mercredi marquée par l’accentuation de la chute de la livre sterling. L’euro tente de prolonger son rebond de la veille tandis que le yen réagit positivement aux commentaires de la Banque du Japon.
  • L’EUR/USD semble prolonger son rebond de la veille et s’installe ce matin au-dessus du seuil de $1,16. Vigilance autour d’un possible rebond du dollar avant la publication des indicateurs d’inflation aux Etats Unis ce jeudi et vendredi.
  • L’EUR/GBP accentue son rebond débuté lundi et enregistre désormais un gain de plus de +0,9% sur le début de la semaine. La paire de change a franchi ce matin son pic de l’année et approche tout près de la barrière symbolique de £0,90.
  • Alors qu’il venait tout juste de revenir à hauteur de son ancien support de ¥129, la paire EUR/JPY est à nouveau sur la défensive et réagit aux propos d’un membre de la BoJ réclamant fin juillet une politique de contrôle de la courbe de rendements plus flexible.
  • Le cours EUR/CHF a fait son retour mardi à ₣1,1550 mais semble éprouver des difficultés ce matin à passer la seconde et prendre la direction de ₣1,16.
  • Après une tentative de recul sous le seuil de A$1,56 en réaction à la dernière réunion monétaire de la banque centrale australienne, l’EUR/AUD se stabilise au-dessus de support clé.
  • L’EUR/CAD accentue son importante rebond de la veille (+0,8%) et revient à hauteur ce matin du niveau de C$1,52. Il faut y voir ici un mouvement correctif après un recul de la paire de presque 2,5% en un peu plus de deux semaines.
  • L’action de la banque centrale chinoise pour limiter la vente de yuan a permis de freiner les pressions baissières sur la devise chinoise mais ne les a pas totalement éliminé. L’EUR/CNH oscille au centre d’un couloir de ¥7,90-¥7,95. 

Volatilité sur les marchés des changes – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD :  La dissipation des tensions commerciales et le peu d’actualité du moment a offert l’occasion à la paire EUR/USD d’amorcer un rebond après avoir connu un recul de -1,3% l’ayant envoyé à un plus depuis plus de 5 semaines (point bas recensé à $1,1527 lundi). Profitant de l’apaisement des marchés face à l’absence de nouvel épisode de tension entre Pékin et Washington, mais également surfant sur le soupçon d’optimisme déclenché par un bulletin de la BCE soulignant que la hausse actuelle des salaires en Europe avait un impact à la fois bénéfique sur la consommation et les prix (perspectives d’inflation renforcées), le cours de change s’est élancé en direction du seuil de $1,16 mais a vu sa progression freinée à l’approche de ce palier. Si celui-ci n’est pas parvenu mardi à casser durablement ce plafond (clôture à $1,1597), c’est désormais chose faite ce mercredi matin puisque le cours de change poursuit son rebond. Après un début de mois pour le moins compliqué, la paire de change est en passe d’enregistrer, pour la 1ière fois au cours de ce mois d’août, deux séances consécutives de gains. Surtout, ce rebond semble marquer le retour de l’EUR/USD dans le couloir de $1,16-$1,18 au sein duquel la paire a oscillé durant tout le mois de juillet et qu’elle avait délaissé au début de mois après la réunion de la réserve fédérale américaine (2 août dernier).

Compte tenu de l’absence d’évènements marquants en Europe et aux Etats Unis ce mercredi, nous pourrions assister aujourd’hui à un prolongement du rebond du cours de change et une consolidation de celui-ci au-dessus du seuil de $1,16. On restera néanmoins vigilant à un possible sursaut du dollar américain en fin de journée car les occasions ne manquent pas : 1) Indice action américain S&P 500 tout proche de son pic historique atteint cet année, 2) Anticipations avant la publication en fin de semaine des indices d’inflation aux Etats Unis (jeudi PPI et vendredi CPI) qui devraient conforter l’idée d’une nouvelle hausse de taux par la Fed en septembre, 3) Possibles nouvelles tensions US/Chine en marge de la publication ce matin des nouvelles statistiques chinoises qui indiquent un surplus commercial chinois relativement stable vis-à-vis de son partenaire américain ($28,1Mds en juillet vs $28,9Mds en juin).

Perf 2018 = -3,17% / Moyenne 2018 = $1,2023 / Point haut 7 août 2018 = $1,1608 / Point bas 7 août 2018 = $1,1545 / Clôture 7 août 2018 = $1,1597

GBP

EUR/GBP :  Malgré l’absence d’évènements marquants, la livre sterling continue sa chute et subit la montée d’anxiété des acteurs de marché vis-à-vis d’un scénario de « hard Brexit », ou d’une absence d’accord entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne avant la sortie effective du premier fin mars 2019, qui apparaît de jour en jour de plus en plus crédible. La sortie à ce sujet du ministre du commerce britannique Liam Fox a fait couler beaucoup d’encre et offert un sérieux crédit (trop ?) à un scénario de risque que de nombreux observateurs préféraient ne pas considérer comme sérieux à 8 mois de la sortie effective. Aussi surprenante soit-elle (au niveau du timing), cette sortie d’un tel haut fonctionnaire soulève deux questions : Traduit-elle un sentiment de pessimisme croissant au sein du gouvernement britannique qui présuppose que celui-ci est désormais prêt à rendre les armes et renoncer à tenter de convaincre ses homologues européens ou doit-on y voir de nouveaux signes de divergences au sein de la majorité qui laisserait supposer de nouveaux départs et une nouvelle crise de leadership pour Theresa May ? Qu’elle que soit la véritable réponse, cela n’augure rien de bon pour l’économie et/ou la stabilité politique du Royaume-Uni. Dans ce contexte, les investisseurs préfèrent non seulement se tenir éloigner de la livre sterling, mais pire encore parier sur sa chute. On évoquait hier la chute de la paire GBP/USD à un point bas depuis 11 mois sous son support de $1,30, et ce matin c’est la paire EUR/GBP qui atteint un niveau record puisque celle-ci a dépassé son plus haut niveau de l’année 2018, qui était jusqu’à présent de £0,8967 (07 mars 2018) ! Le cours de change enregistre actuellement un rebond de plus de 0,9% depuis le début de semaine (performance en cours) et s’approche désormais tout près de la barrière symbolique de £0,90 qui n’a plus été touché depuis novembre 2017. Les pressions baissières sur la livre sterling pourrait ralentir à l’approche de ce palier clé, néanmoins s’il devait être durablement franchi cela pourrait augurer des pertes encore plus importantes pour la devise britannique.

Perf 2018 = +1,06% / Moyenne 2018 = £0,8811 / Point haut 7 août 2018 = £0,8966 / Point bas 7 août 2018 = £0,8920 / Clôture 7 août 2018 = £0,8965

JPY

EUR/JPY :   La dissipation temporaire des tensions entre Pékin et Washington a offert l’occasion à la paire EUR/JPY de rebondir et d’effacer une partie des pertes accumulées depuis le milieu de la semaine dernière et le retour dans la lumière, aussi bien du côté américain que chinois, d’une considération de nouvelles mesures douanières. Le cours de change a ainsi fait son retour mardi au-dessus de son ancien support de ¥129, néanmoins les gains restent pour l’heure relativement modestes, les investisseurs ayant bien conscience que cette accalmie peut à tout moment s’évanouir. Le sursaut du cours de change pourrait n’être que de courte durée puisque l’on observe à nouveau l’EUR/JPY sur la défensive, la faute cette fois-ci à un rebond du yen provoqué par la publication ce matin des premiers commentaires relatifs à la réunion monétaire de la Banque du Japon du 30-31 juillet dernier. Dans ce « Sommaire d’opinion », il apparaît qu’un membre du comité directeur de la banque centrale japonaise était favorable à laisser les taux d’intérêt à 10 ans voguer dans une fourchette de +/- 0,25% autour de l’objectif fixé de 0%. Si cette position est pour le moment minoritaire, cela laisse néanmoins présager de possibles débats autour d’une flexibilité plus importante de la part des responsables monétaires japonais dans leurs futures décisions. Surfant sur ces légères spéculations monétaires, l’EUR/JPY revient ce matin à hauteur du niveau de ¥129 mais voit pour le moment sa chute freinée par cette barrière technique. On restera attentif à de possibles nouvelles sorties virulentes de la part de la Maison Blanche vis-à-vis de Pékin alors que les dernières statistiques commerciales chinoises publiées ce matin démontrent pour le moment un impact très limité des taxes douanières américaines (taxes additionnelles de 25% sur $34Mds de produits chinois mises en vigueur début juillet) sur la relation commerciale entre la Chine et les Etats Unis. Hier, il a été confirmé par Washington que les taxes portant sur $16Mds de produits chinois (second volet du plan de $50Mds) entreraient en vigueur le 23 août prochain.

Perf 2018 = -4,70% / Moyenne 2018 = ¥ 131, 30 / Point haut 7 août 2018 = ¥ 129,23 / Point bas 7 août 2018 = ¥ 128,57 / Clôture 7 août 2018 = ¥ 129,17

CNH

EUR/ CNH :   Après un recul de presque 8% face à l’euro et 7% face au dollar américain, le yuan a réussi à se renforcer légèrement et se stabiliser au cours des dernières séances. Il faut voir derrière cette dynamique la patte des autorités monétaires chinoises qui se positionne en tant que gardien du temple et défenseur de la devise chinoise. Celle-ci n’a pas envie de revivre à nouveau le mouvement de panique provoqué après les dépréciations du yuan à l’été 2015, et les sorties massives de capitaux hors de chine qui avaient à l’époque fortement déstabilisé l’économie chinoise. Aussi, la banque centrale chinoise n’a pas hésité à introduire auprès des banques locales de nouvelles mesures restrictives visant à augmenter le coût de vente du yuan sur les marchés à terme et à réunir lundi ces dernières pour les enjoindre à ne laisser aucune mouvement grégaire se reproduire de nouveau (ie. mouvement de forte hausse/baisse). Ces mesures portent plus ou moins leur fruit pour le moment, car à défaut d’avoir éradiquer les pressions baissières sur le yuan elles ont moins contribué à les stabiliser. En sera-t-il de même en cas de nouveaux signes visibles de décélération de la croissance en Chine et/ou de nouvelles mesures américaines de rétorsion commerciale contre Pékin ? Pas sûr que cela suffise, ou du moins il faudra pour les autorités chinoises réfléchir à d’autres mesures plus convaincantes pour empêcher les investisseurs de vendre et/ou parier sur une chute du yuan. Elle pourra compter à cette occasion sur ses importantes réserves de change, lesquelles ont étonnement augmenté en juillet et approchent désormais les $3,2Trn. Après avoir atteint un pic de plus de 3 ans à plus de ¥8,0, le cours EUR/CNH s’est stabilisé ces derniers jours dans un couloir de ¥7,90-¥7,95. Un support semble d’ailleurs s’être formé au niveau de ¥7,90 et tend à limiter les pertes du cours de change.

Perf 2018 = +1,41% / Moyenne 2018 = ¥ 7,7324 / Point haut 7 août 2018 = ¥ 7,9470 / Point bas 7 août 2018 = ¥ 7,9048 / Clôture 7 août 2018 = ¥ 7,9090


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.