Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

janv. 11, 2017 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Points clés (séance asiatique/ouverture de la séance européenne) :

  • Livre sterling sous pression avant la publication des chiffres de production industrielle et manufacturière (10h30) et de Theresa May devant le parlement – EUR/GBP aux portes de £0,87
  • Relative inertie des marchés avant la conférence de presse de Donald Trump attendue ce soir à New York (ce soir - heure indéterminée) – EUR/USD stable autour de $1,0550
  • Léger renforcement du dollar australien sur fond de hausse des cours des métaux – EUR/AUD sous le seuil de A$1,43 ce matin
  • Livre turque toujours en net recul – EUR/TRY au-dessus de TRY 4,0                                         

Focus de la veille  – Rapport compromettant sur Trump…la livre sterling sensible à la rhétorique du ‘Brexit’…Prix du pétrole à un plus bas depuis un mois…Pressions sur les épaules des banquiers centraux tchèques après la sortie des chiffres d’inflation

Trump : L’agence Buzzfeed a mis au courant une dizaine de responsables américains, dont Obama et Trump, sur la supposée existence d’un rapport compromettant sur la vie privée et les activités économiques du nouveau président américain détenu par la Russie. Ces allégations ne sont cependant pas à ce jour prouvées.

Livre sterling : La livre sterling reste toujours très sensible aux débats politiques en marge du lancement des négociations de sortie du pays hors de l’Union Européenne. La devise britannique a touché hier dans la matinée un nouveau point bas depuis deux mois à £0,8763 face à l’euro, avant de se stabiliser durant les sessions européennes et américaines.

Pétrole : Après avoir touché un pic depuis juillet 2015 en ce début d’année, les cours du pétrole viennent d’enregistre deux séances consécutives de recul alors que des doutes subsistent sur la capacité de certains pays (Irak notamment) à respecter leurs engagements en matière de réduction de leur production journalière de pétrole. L’indice Brent est actuellement à son plus bas niveau depuis un mois, sous le seuil des $54.

République Tchèque : L’inflation générale est ressortie à 2% au mois de décembre, un niveau qui n’avait plus été observé depuis 2012. Les pressions risquent de se faire de plus en plus fortes sur les épaules des banquiers centraux tchèques en ce qui concerne la fin de la politique de plafonnement de la couronne. Pour le moment, le taux plancher de CZK 27,0 sur le cours EUR/CZK est supposé être maintenu jusqu’à la fin du premier semestre 2017.

Focus du jour : Conférence de presse attendue de Trump…T.May et M.Carney (BoE) devant le parlement…Conclusions de la réunion monétaire de la NBP (Pologne)

Trump : Si les détails restent encore flous (lieu et heure), Donald Trump a indiqué la semaine dernière qu’il tiendrait ce soir une grande conférence de presse devant des journalistes. Ce sera l’occasion pour lui de délivrer les détails de son agenda en matière de politique économique et extérieure notamment, à un peu plus d’une semaine de son investiture officielle comme 45ième président des Etats Unis (20 janvier à 17h30).

Royaume-Uni : Aujourd’hui les investisseurs prêteront une oreille attentive sur les propos délivrés par la première ministre britannique devant le parlement britannique après que cette dernière ait indiqué au média Sky News ce dimanche qu’elle donnait sa priorité à un regain du contrôle de la politique d’immigration plutôt qu’a un accès au marché unique européen. L’audition du président de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, devant le comité au Trésor sera également à surveiller alors que le Royaume-Uni publiera la semaine prochaine ses nouveaux chiffres d’inflation qui pourraient montrer une nouvelle accélération de la croissance des prix à la consommation.

Pologne : La banque centrale polonaise publiera cette après-midi (heure encore indéterminée) les conclusions de sa première réunion monétaire de l’année 2017. Aucun changement n’est attendu, le taux directeur devrait vraisemblablement être maintenu à 1,5%.

EUR

Après quelques passages au-dessus du niveau de $1,06 en matinée (pic de la journée recensé à $1,0626), le cours EUR/USD a lentement reculé au fil de la journée pour clore la séance juste au-dessus du niveau de $1,0550. Depuis la fin de la semaine dernière, on observe une phase de consolidation sur le cours EUR/USD qui ne semble pas prendre de direction précise, fluctuant au sein d’une fourchette de prix étroite de $1,0500-$1,0630. Cette phase pourrait se prolonger encore aujourd’hui compte tenu de l’absence de chiffres attendus en Zone Euro et de l’inertie des marchés avant la conférence de presse de Trump.

A noter cependant que les membres de la  BCE se réuniront aujourd’hui à Francfort à l’occasion d’une réunion non-monétaire. 

Aujourd’hui :  Réunion non monétaire de la BCE

EUR/USD à 1,0550 (-0,03%)

USD

L’évènement clé de la journée aux Etats Unis sera la conférence de presse que Donald Trump est supposé donner à New York aujourd’hui. Hier le dollar s’est légèrement renforcé profitant à la fois d’un repositionnement à l’achat de certains investisseurs avant la conférence de l’ancien candidat républicain, au cours de laquelle il pourrait répéter son intention de stimuler l’économie américaine via des allègements fiscaux et une hausse des dépenses publiques, mais également d’une dynamique favorable suite à la publication d’un indice de confiance des PME à son plus haut depuis 12 ans et d’un rapport JOLT soulignant une hausse des postes vacants. Le dollar est demeuré assez insensible à l’existence présumé d’un rapport compromettant à l’encontre de Trump.

En l’absence de chiffres économiques clés, les investisseurs pourraient demeurer dans une position d’observation, limitant par conséquent la volatilité sur le dollar, avant la conférence de presse tant attendue de Trump. 

Aujourd’hui :  Pas de chiffres clés

GBP

La livre sterling a touché hier dans la matinée un point bas depuis deux mois face à l’euro à £0,8763 sur fond d’extension des craintes d’une potentielle sortie du marché unique européen suite aux propos de May à Sky News dimanche dernier. La livre sterling s’est ensuite lentement renforcée face à l’euro au fur et à mesure de la journée en réaction aux propos d’un responsable républicain indiquant que les Etats Unis étaient au premier rang pour négocier un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni une fois que celui-ci aura quitter l’UE. Le cours EUR/GBP a finalement terminé la séance d’hier juste au-dessus du niveau de £0,8660, mais reste cependant très fragile en cas de retour de pressions baissières.

Les chiffres de production industrielle et manufacturière, attendus en hausse au mois de novembre, pourraient offrir un support à la livre sterling ce matin. Cependant la livre sterling reste essentiellement sensible à la rhétorique de stratégie de sortie du Royaume-Uni et pourrait de nouveau faire face à de nouvelles pressions baissières en réaction aux propos tenus par Theresa May et Mark Carney devant le parlement britannique.

Aujourd’hui :   Production industrielle & manufacturière

EUR/GBP à 0,8675 (+0,14%)

CHF

Après avoir touché son point le plus haut de l’année à ₣1,0747 dans la matinée, le cours EUR/CHF s’est finalement consolidé sur des niveaux de ₣1,0720-1,0730. Le niveau de résistance de ₣1,0760 (plus haut niveau depuis le 15 décembre dernier est un véritable test pour le cours de change qui demeure depuis cette date comprimé au sein d’une fourchette étroite de ₣1,0680-₣1,0760. Le manque de direction sur le cours EUR/USD est en partie responsable de la dynamique observée sur l’EUR/CHF. Cette inertie pourrait se prolonger aujourd’hui alors que les investisseurs semblent attendre la conférence de presse de Donald Trump ce soir.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres clés

EUR/CHF à 1,0721 (-0,10%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.