Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

déc. 28, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

*Points clés (séance asiatique/ouverture de la séance européenne) :

  • L’écart de rendement entre les taux longs américains et allemands atteint un plus haut historique ce matin. La faible liquidité sur les marchés limite pour le moment un nouveau recul important de l’euro mais cette menace demeure réelle.
  • L’euro est en recul face à quasiment l’ensemble de ses pairs du G10 ce matin.
  • Normalisation haussière sur la livre sterling (~+0,2% vs EUR) alors que les marchés britanniques rouvrent ce matin après deux jours de fermeture annuelle.
  • Importante hausse ce matin de l’AUD et NZD sur fond de rebond des cours des matières premières                                                                 

*Focus de la veille  –  La BCE revoie à la hausse le besoin de recapitalisation de Monte dei Paschi…indice de confiance des ménages aux Etats Unis au plus haut depuis 15 ans…inflation qui ne décolle pas au Japon...livre sterling au plus bas en décembre  

BCE : Dans une lettre adressée à la banque toscane, la BCE indique avoir réalisé de nouveaux tests de résistance et estime désormais à €8,8Mds (vs €5,0Mds) le besoin de recapitalisation de Monte dei Paschi. Cette annonce vient mettre la pression sur les épaules du gouvernement italien qui a reçu la semaine dernière l’aval du Sénat pour débloquer la somme de €20Mds pour venir en aide aux banques.

Etats Unis : L’indice Conference Board de confiance des ménages a atteint en décembre son plus haut niveau depuis 15 ans (août 2001 exactement). Ce résultat confirme l’optimisme grandissant des citoyens américains vis-à-vis des perspectives économiques du pays depuis la victoire de Trump, ces derniers misant notamment sur le plan d’allègement fiscal promis par Trump pour voir leur pouvoir d’achat augmenter.

Japon : L’indice sous-jacent des prix à la consommation continuent, comme le mois dernier, de reculer à un rythme de -0,4% sur 12 mois, cela malgré l’important ralentissement du yen observé depuis la fin octobre (~-9% vs EUR & -13% vs USD depuis le 21 octobre).

GBP : La livre sterling a clôturé la séance d’hier à son plus bas niveau depuis le 1er novembre dernier face au dollar (GBP/USD à $1,2270) et à son plus bas niveau depuis le 28 novembre dernier face à l’euro (EUR/GBP à £0,8531).

*Focus du jour :  Chiffres immobiliers aux Etats Unis…prochaine démission du président de la banque centrale chinoise…le gouverneur de la Norges Bank (Norvège) reste accommodant

Etats Unis : En termes de publication économique, le chiffre du jour sera la croissance en novembre des ventes de maisons qui est attendue par les analystes à 0,5% M/M (vs 0,1% en octobre).

Chine : On apprend ce matin qu’après 15 ans de bons et loyaux services à la tête de la PBoC, le gouverneur central Zhou Xiaochuan se retirera en 2017 alors que se profilera cette même année le 19ième congrès du parti communiste chinois.

Norvège : Ce matin le gouverneur central de la Norges Bank réitère l’idée qu’il y a actuellement une plus forte probabilité pour que la banque centrale abaisse ses taux d’intérêt plutôt que ne les remonte. Cela vient nuancer l’optimisme qui semblait se dégager de l’économie norvégienne depuis l’annonce des membres de l’OPEP sur une réduction de leur production journalière, et les perspectives par conséquent d’une prochaine normalisation haussière des cours du pétrole.

EUR

Malgré la nouvelle en provenance de la BCE hier matin sur le besoin de recapitalisation bien plus important que prévu de la banque italienne Monte dei Paschi, le peu d’acteurs présents sur les marchés européens pour cause de congés de noël a limité le recul du cours de change qui a clôturé au-dessus du niveau de $1,0450 hier (volume d’échange sur le cours EUR/USD à seulement 64% du niveau moyen sur les 30 dernières séances). Néanmoins, on observe un net recul du taux 10 ans allemand qui atteint ce matin son plus bas niveau depuis le 9 novembre dernier, date de l’annonce des résultats des élections présidentielles américaines. Simple repositionnement stratégique des investisseurs institutionnels en amont des évènements à venir en Europe en 2017 ou signaux de réelles craintes des investisseurs de voir la plus vieille banque du monde en activité s’effondrer ? Quoi qu’il en soit ce matin, l’écart de rendement entre les taux américains et allemand 10 ans atteint un plus haut historique, supérieur à 235pbs, ce qui laisse présager un nouveau mouvement baissier important sur la paire une fois que la liquidité sera revenue sur les marchés.

Véritable risque baissier sur le cours EUR/USD (plus bas annuel à $1,0350)…alors que l’écart de rendement sur les taux longs atteint un plus haut historique ce matin (>235pbs).

Aujourd’hui :  Indices de confiance des entreprises et ménages en Italie

EUR/USD à 1,0452 (-0,03%)

 

USD

Malgré de solides fondamentaux (indice de confiance des ménages à son plus haut depuis 15 ans et croissance solide des indices Case-Shiller des prix de l’immobilier), le dollar reste stable face à un panier de devises, la faible liquidité actuelle sur les marchés limitant l’émergence de nouvelles pressions haussières sur la devise américaine. L’indice US dollar DXY se maintient au niveau de 103, et devrait vraisemblablement ne pas s’éloigner de ce niveau d’ici la fin de semaine, à moins que des chiffres décevants ne provoquent quelques prises de profit. Les investisseurs attendent avec impatience les détails des premières mesures que souhaite mettre en place Trump, et notamment les premiers débats au sein du nouveau Congrès américain qui débuteront le 3 janvier prochain. Le plan de d’allègement fiscal promis par Trump suscite énormément d’optimisme de la part des investisseurs, entreprises et ménages américains d’où la forte valorisation actuelle du dollar. Il sera déterminant d’avoir les détails de ce plan et les premiers commentaires des économistes face à celui-ci.

Le dollar devrait terminer l’année sur des hauts niveaux

Aujourd’hui :  Ventes de maisons en cours

CHF

Le cours EUR/CHF a profité de la (petite) dynamique haussière actuellement observée sur l’euro pour venir tester la résistance technique de ₣1,0750 (moyenne mobile 20j). Ce niveau a été brisé temporairement lors de la séance d’hier mais semble être malgré tout une barrière freinant l’expansion du cours. Compte tenu de l’environnement financier actuel (faible liquidité, craintes toujours présentes vis-à-vis des banques italiennes), il apparait peu probable que le cours de change progresse de manière significative dans les prochains jours. Le large mouvement d’achat des investisseurs sur le Bund allemand (obligation souveraine 10 ans allemande) laisse penser que malgré le peu d’acteurs actuellement présents sur les marchés, un sentiment de méfiance vis-à-vis de l’Europe prédomine. Un nouveau recul du cours EUR/CHF vers le niveau de ₣1,07 n’est pas à négliger dans les prochains jours/semaines si ces craintes se renforcent et/ou s’accélèrent.

Des craintes réelles en Europe qui devraient limiter l’expansion du cours EUR/CHF …résistance technique de ₣1,0750 tient toujours

Aujourd’hui :   Indice économique KOF

EUR/CHF à 1,0748 (+0,00%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.