Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

nov. 25, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille : Japon – Le yen au plus bas depuis le ‘Brexit’  

Le yen continue de reculer et souffre du nouvel optimisme qui se dégage des marchés financiers, notamment depuis l’élection de Donald Trump le 9 novembre dernier. Le yen a enregistré hier sa 6ième séance consécutive de baisse face à l’euro (-0,7% hier et -3,0% depuis l’annonce des résultats des élections américaines. Le cours EUR/JPY a clôturé la session d’hier au-dessus du niveau de ¥119,5, soit son plus haut niveau depuis le ‘Brexit’, et s’approche très fortement de son cours moyen en 2016 de ¥120,1.

Focus du jour :  Afrique du Sud – Nouvelles craintes de dégradation de la note de crédit du pays ? (Note de Moody’s publiée en fin d’après-midi)

Sans surprise la banque centrale sud-africaine a annoncé hier qu’elle maintenait ses taux directeurs inchangés, cependant cette dernière a signifié son inconfort face à la nouvelle poussée de l’inflation qui a atteint en octobre le niveau de 6,4%, bien au-delà du seuil maximal de 6% qu’elle s’est fixée. La forte hausse de l’inflation au sein d’une économie très fragile (croissance de 0,6% en glissement annuel au 2nd trimestre) au sein de laquelle le taux de chômage est très fort (27,1%) et les nombreuses instabilités politiques freinent les investissements domestiques et l’afflux de capitaux étrangers fait craindre une nouvelle dégradation de la note de crédit du pays par les différentes agences de notation. L’agence Moody’s rendra en fin d’après-midi ses conclusions sur les perspectives économiques du pays, avant celles de Standard & Poor’s la semaine prochaine. Un abaissement de la note de crédit de l’Afrique du Sud ou encore des conclusions alarmistes pourraient venir impacter le rand en fin de séance et en début de semaine prochaine.

EUR

Comme l’on pouvait s’y attendre, l’indice de confiance des ménages allemands est ressorti hier en légère hausse par rapport au mois précédent  ; la première en 3 mois ; tandis que l’indice de confiance des entreprises s’est maintenu au même niveau que le mois précédent (plus haut depuis mai 2014). On espérait un léger rebond du cours EUR/USD hier après que celui-ci ait récemment atteint son plus bas niveau sur les 20 derniers mois ($1,0515) et alors que les marchés américains étaient fermés pour cause de congés de Thanksgiving. C’était sans compter sur la BCE qui a rappelé hier, à l’occasion de la présentation du rapport semestriel de stabilité financière en Europe, les menaces qui pesaient sur la Zone Euro en marge du prochain référendum constitutionnel italien le 4 décembre prochain. Le vice-président de la banque centrale européenne, Vitor Constancio, a clairement indiqué que la BCE n’hésiterait pas intervenir au cas où les résultats de ce référendum créent un nouveau ‘choc économique’ en Italie. Ce dernier a d’ailleurs indiqué que le risque d’éclatement de la Zone Euro n’était actuellement pas intégré dans la valorisation actuelle des marchés européens, ce qui laisse nourrir de grandes craintes vis-à-vis de l’euro au cas où les incertitudes politiques s’intensifieraient. Un retour de l’EUR/USD ?...après le ‘Brexit’, l’élection de Trump, il semble que dans le contexte actuel on ne puisse écarter un tel scénario.

Très peu de chiffres importants à suivre aujourd’hui en Zone Euro si ce n’est l’indice de confiance des ménages en France ou les ventes au détail en Italie. A Berlin, les ministres des finances de la Zone Euro rencontreront aujourd’hui des membres du FMI afin de discuter des conditions du plan d’aide accordé à la Grèce. L’EUR/USD reste fragile et devrait encore une nouvelle fois dépendre du degré d’optimisme des marchés en marge des chiffres économiques publiés aux Etats Unis dans l’après-midi. Des prises de profit en fin de semaine pourraient néanmoins offrir un léger rebond du cours de change.

Aujourd’hui :  Indice de confiance des ménages en France / Commandes industrielles et ventes au détail en Italie

EUR/USD à 1,0585 (+0,31%)

USD

La volatilité devrait à nouveau rester modeste aux Etats Unis au lendemain de Thanksgiving, les marchés n’étant ouverts que durant la matinée ce vendredi. Le principal évènement clé de la journée outre-Atlantique sera la publication de l’indice préliminaire d’activité dans le secteur tertiaire. Les analystes tablent sur un niveau stable par rapport au mois dernier, aussi toute surprise de cet indicateur pourrait influer sur la valorisation du dollar qui reste toujours très fortement valorisé.

Aujourd’hui :   Balance commerciale de marchandises / Indice préliminaire PMI des services

GBP

En l’absence de données économiques majeures au Royaume-Uni hier et alors que les incertitudes autour de la stabilité de la Zone Euro restent persistantes, le cours EUR/GBP est resté très stable et s’est maintenu sous le niveau de £0,85 pour la seconde journée consécutive.  Ce matin, les investisseurs auront un œil attentif sur la publication de la seconde estimation du PIB au 3ième trimestre. A moins d’une surprise, celui-ci devrait rester inchangé et confirmer la solidité de l’économie britannique. De nombreuses voix se sont élevées hier au sein de la classe politique britannique contre le ton pessimiste du ministre des finances britannique lors de la présentation du nouveau budget ce jeudi. Selon eux, le gouvernement a tendance à être alarmiste sur les répercussions économiques que provoquera le ‘Brexit’ et notamment la période de négociation de 2 ans. Ce matin Sky news rapporte que l’UE pourrait adopter une approche du ‘Brexit’ qui se divise en 3 étapes : 1) Maintien du Royaume-Uni au sein du marché commun en échange de la contribution du pays au budget européen, 2) un accord de transition (pas de détails sur la composition de cet accord) et 3) une sortie définitive. Cette transition, de prime abord, ‘en douceur’  pourrait limiter les répercussions néfastes sur l’économie britannique.

La valorisation de la livre sterling demeure assez forte compte tenu de la volatilité observée sur les marchés des changes ces derniers mois. Le niveau moyen du cours EUR/GBP depuis le ‘Brexit’ est de £0,86. Une possible normalisation haussière du cours pourrait être observée, cependant les incertitudes autour de la Zone Euro et l’euro restent importantes et pourraient limiter ce rebond. Le ‘Brexit’ reste un thème majeur au Royaume-Uni et le principal facteur de volatilité sur la livre sterling.

Aujourd’hui :   Révision du PIB au T3 2016 / Enquête CBI sur le commerce de distribution

EUR/GBP à 0,8523 (+0,54%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.