Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

sept. 20, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille : Afrique du Sud – Rebond du rand sur fond de scepticisme des marchés à l’égard de la Fed

Hier le rand sud-africain a rebondit de plus de 1,0% face à l’euro et le cours EUR/ZAR a clôturé à 15,66, soit son plus bas niveau depuis 4 semaines, alors que le marché anticipe un nouveau statu quo de la Fed ce mercredi et se redirige leurs capitaux vers les devises à haut rendement.

Focus du jour :  Hongrie – Un biais toujours accommodant ? 

Cette après-midi la banque centrale hongroise devrait sans toute vraisemblance annoncer le maintien de sa politique monétaire inchangée et ainsi garder ses taux directeurs au niveau actuel de 0,9%. Toutefois, cette dernière pourrait maintenir un ton accommodant alors que l’économie a montré quelques signes inquiétants de ralentissement ces dernières semaines – recul de l’indice PMI manufacturier, contraction significative de la production industrielle, de l’inflation et des ventes au détail – ce qui pourrait alors contenir l’appréciation récente du forint qui a touché hier en cours de journée un plus haut depuis près de 7 mois face à l’euro à HUF 307,27. Un rebond consécutif à l’annonce faite vendredi dernier par l’agence de notation Standard & Poor’s qui a relevé la notation de crédit de la Hongrie de BB+ à BBB-.

La séance asiatique  :

  • Rebond du cours EUR/USD au-dessus de $1,12 à l’ouverture des marchés européens.
  • Les pressions restent principalement haussières sur le yen à moins de 24h de l’annonce des conclusions de la BOJ. Le cours EUR/JPY oscille autour des ¥114.
  • Le compte rendu de la RBA indique ce matin que la banque centrale australienne n’envisage pas pour le moment de nouvelle baisse de taux dans un futur proche. Le cours EUR/AUD oscille ce matin autour de A$1,48.

EUR

La balance courante ajustée de la Zone Euro au mois de juillet a reculé à €21,0Mds contre €29,5Mds au mois de juin dernier, mais cela reste un catalyseur important pour les investisseurs. Ces derniers s’interrogent actuellement sur la capacité de la BCE a poursuivre son programme d’assouplissement quantitatif au-delà de mars 2017 alors que les taux négatifs actuels des obligations souveraines européennes limitent la liquidité des actifs éligibles à ce programme. Hier le président de la banque centrale allemande, Jens Weidmann, a réitéré l’idée que la BCE ne pouvait pas maintenir ses taux bas et maintenir une politique accommodante pendant une période indéfinie. La Fed pourrait offrir une solution temporaire aux banquiers centraux européens ce mercredi, alors qu’une hausse de taux ou alors un signal fort en faveur d’une telle option favoriserait un recul de la parité EUR/USD, offrant dès lors une opportunité de stimuler l’inflation dans la région via une hausse des coûts à l’importation, et une normalisation des taux d’intérêts des obligations souveraines.

Ce matin l’indice de prix à la production en Allemagne est ressorti légèrement en dessous des attentes à -0,1% M/M contre 0,0% attendu. La journée devrait être assez calme alors que l’on n’attend pas d’autres chiffres majeurs en Zone Euro.

Aujourd’hui :  Indice de prix à la production en Allemagne

EUR/USD à 1,1206 (+0,30%)

USD

Hier le dollar s’est déprécié face à l’ensemble de ses pairs alors que les investisseurs anticipent un nouveau statu quo de la Fed lors de la réunion monétaire qui débute aujourd’hui et qui délivrera ses conclusions mercredi soir. La volatilité reste malgré tout contenue – fourchette de fluctuation sur la parité EUR/USD de $1,1146-$1,1197 - alors que le scénario d’une potentielle annonce de hausse de taux surprise est actuellement débattue au sein des marchés. En cas de nouveau statu quo, qui demeure le scénario central des analystes (94% des analystes sondés par Reuters) et des marchés (probabilité implicite de hausse de taux en septembre de seulement 12%), l’enjeu de cette réunion sera le positionnement de la Fed. Si Janet Yellen envoie des signaux forts annonçant qu’un resserrement monétaire est imminent, et n’est plus qu’une question de semaine, nous pourrions voir une anticipation du marché et un début de revalorisation du dollar face à l’euro. Toutefois, on ne peut négliger un possible mouvement de déception du marché qui ne comprendrait pas l’ambivalence entre le ton d’un tel discours et l’annonce d’un nouveau report d’une hausse de taux.

Aujourd’hui on surveillera principalement les nouveaux indicateurs relatif à la santé du secteur de l’immobilier américain que sont la croissance des permis de construire et des mises en chantier;

Focus élection américaine : La course à la Maison-Blanche est très serrée alors qu’Hillary Clinton possède moins d’1pts d’écart sur son concurrent républicain Donald Trump (41,0% vs 40,3%) d’après l’indice RealClear Politics (lien)

Aujourd’hui :   Permis de construire et mises en chantier

GBP

Malgré un début de normalisation observée face à l’euro hier – niveau de 0,8530 touché au plus bas par la parité EUR/GBP – les pressions restent baissières sur la livre sterling alors que les investisseurs craignent une sortie brutale du Royaume-Uni hors de l’UE depuis la sortie vendredi du ministre des finances Philip Hammond qui a indiqué qu’il pourrait envisager de sacrifier un accès au marché commun européen afin de respecter les objectifs que s’est fixé le pays en matière de régulation de l’immigration. De nombreuses incertitudes entourent les futures négociations entre les autorités européennes et britanniques. Le responsable du côté britannique des négociations de sortie, David Davis, a laissé entendre qu’il y avait un risque qu’une sortie s’effectue sans qu’un accord commercial ne soit convenu avec ses homologues européens.

Le niveau de £0,8590 jour pour le moment un rôle de résistance pour la parité EUR/GBP, mais si celui-ci devrait être brisé nous pourrions voir le cours s’apprécier davantage et revoir le niveau de £0,87 (niveau de £0,8724 touché le 16 août dernier).

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/GBP à 0,8582 (+0,10%)

JPY

A moins de 24h de la publication des conclusions de la nouvelle réunion monétaire de la Banque du Japon, les investisseurs restent très sceptiques, non pas sur la capacité de cette dernière à intervenir, mais sur sa capacité à enclencher un nouveau cycle d’affaiblissement du yen alors que la politique accommodante menée par la Banque du Japon depuis plus de trois ans semble avoir atteint ses limites. Comme indiqué dans le FX breakfast de lundi,  la BOJ pourrait opter pour une nouvelle baisse de son taux de dépôt de 10bps ou plus (actuellement à -0,10%) et compenser l’effet néfaste de ce taux négatif sur le profit des banques en annonçant un ralentissement de sa politique expansionniste de rachat d’actifs. Néanmoins, il est probable que cette annonce n’est pas un effet escompté sur le yen et déclenche un nouveau rebond de la devise japonaise, qui serait d’autant plus important si la Fed reporte à nouveau son projet de hausse de taux sans donner d’indications précises sur son agenda.

En séance asiatique, le yen a oscillé au sein d’une fourchette étroite de prix ¥113,5-¥114,0 et pourrait se maintenir globalement autour de ces niveaux en attendant l’annonce faite demain matin par la BOJ (02h00). Une chute du cours EUR/JPY vers les niveaux de ¥111, voire au-delà en réaction à une annonce décevante de la BOJ n’est pas à exclure demain.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/JPY à 113,87 (-0,03%)

CHF

Le Secrétariat à l’Etat à l’économie a publié ce matin ses nouvelles projections économiques pour la Suisse et voit la croissance économique helvète croître à un rythme de 1,5% en 2016 et 1,8% en 2017 (vs 1,4% et 1,8% précédemment), tandis que l’inflation devrait rester négative à -0,4% en 2016 avant d’accélérer à 0,3% en 2017 (en ligne avec les précédentes projections). Ce matin, la balance commerciale Suisse ressort en surplus de CHF 3,02Mds au mois d’août contre CHF 2,81Mds en juillet. Le franc suisse a peu réagit à ces nouvelles et reste principalement influencé par le sentiment global des investisseurs qui demeurent en position d’attente avant la réunion de la Fed programmé demain soir à 20h00.

Aujourd’hui :   Projections économiques SECO / Balance commerciale

EUR/CHF à 1,0955 (+0,04%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.