Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

sept. 02, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille : Royaume Uni – Essoufflement des craintes de récession économique

A la surprise générale, l’activité des usines britanniques a atteint en août un plus haut depuis 10 mois comme l’illustre l’enquête PMI parue hier, confirmant la résilience de l’économie britannique aux chocs provoqués par le ‘Brexit’. Cette dynamique positive du secteur manufacturier s’explique par un fort rebond des commandes favorisée par une importante dépréciation de la livre sterling depuis l’annonce du ‘Brexit’. La livre sterling a reculé de 0,70% face à l’euro, enregistrant un pic à 0,8385 avant de se normaliser et clôturer la session à 0,8433, soit son plus haut depuis le 3 août dernier à la veille de la dernière réunion de la BOE.

Focus du jour :  Etats Unis – Un rapport sur l’emploi assez solide pour justifier une hausse de taux ? (14h30)

Depuis les propos de Janet Yellen et de Stanley Fischer à Jackson Hole vendredi dernier, les investisseurs semblent convaincus qu’un bon rapport sur l’emploi en août pourrait être un facteur décisif dans la prise de décision des autorités monétaires américaines fin septembre, certains d’entre eux – nombre inconnu – s’étant déjà positionnés en faveur d’une hausse de taux en juillet dernier. Les analystes tablent sur 180k créations d’emplois en août, en ligne avec la moyenne des sept premiers mois de l’année (186k), une nouvelle baisse du chômage à 4,8% et une hausse mensuelle des salaires de 0,2%. Si ces attentes se matérialisent, on devrait voir une forte revalorisation du dollar face à l’euro, qui pourrait retrouver ses plus hauts niveaux du mois autour de 1,1040. 

La séance asiatique  :

  • Nouveau recul du yen – le 7ième consécutif (performance en cours) – qui s’approche du niveau de 116.
  • Marchés des changes plutôt calmes. Tout comme vendredi dernier la volatilité devrait s’agiter dans l’après-midi alors que les investisseurs lient la décision de la Fed en septembre aux nouveaux chiffres de l’emploi américain.

EUR

L’indice PMI manufacturier au mois d’août en zone euro a été légèrement révisé à la baisse de 51,8 à 51,7, laissant planer la menace d’une décélération de l’économie européenne au troisième trimestre. Cette baisse de la dynamique du secteur manufacturier européen intervient alors que l’on a observé cette semaine une stagnation du chômage et de la croissance des prix à la consommation au mois d’août. Dans ce contexte, la BCE pourrait être tentée de réviser significativement ses perspectives économiques en zone euro et ouvrir la porte à une extension de sa politique accommodante au-delà de mars 2017 lors de sa réunion monétaire programmée jeudi prochain.

Peu de publications économiques programmées ce matin en Europe, dont l’impact devrait de toute manière rester très limité, l’attention des investisseurs étant tournée vers les Etats Unis et la publication des nouveaux chiffres de l’emploi.

Aujourd’hui :  Indice de prix des producteurs en Zone Euro / Révision de la croissance du PIB en Italie / Inscriptions aux allocations chômage en Espagne

EUR/USD à 1,1190 (-0,05%)

USD

L’activité des usines américaines s’est contractée au mois d’août pour la première en 6 mois, comme l’illustre le recul de plus de 3pts de l’indice ISM manufacturier américain qui passe sous le niveau de 50 (49,4 vs 52,0 attendu et 52,6 en juillet. Ces mauvais chiffres a fait surgir des doutes sur la vitalité de l’économie américaine, poussant les perspectives de hausse de taux au mois de septembre à 34% contre 40% au début de la matinée de jeudi. Autre chiffre décevant, celui des ventes de véhicules au mois d’août qui ont été moins bien moins importantes qu’anticipé, seulement 16,98Mln contre 17,25Mln attendu et 17,88Mln en juillet.

Les regards des investisseurs du monde entier sont maintenant tournés vers les nouveaux chiffres de l’emploi, dont semble reposer le sort des taux de la Fed en septembre.

Aujourd’hui :   Rapport sur l’emploi / Balance commerciale extérieure / Commandes des usines / Révision des commandes de biens durables / Indice ISM de la Fed de New York

GBP

Si le regain de dynamique observé hier dans le secteur manufacturier se répercute dans le secteur des services, qui représente la moitié de l’économie britannique, il apparaît dès lors peu probable que la banque centrale britannique procède à une nouvelle baisse de taux cette année. Le Royaume-Uni publie ce vendredi les résultats de l’enquête PMI dans le secteur de la construction et ce lundi celle dans le secteur des services. Si la barrière des 0,8400 (premier niveau support à 0,8370) résiste pour le moment, celle-ci pourrait à nouveau être brisée aujourd’hui en cas de nouveaux signes de résilience de l’économie britannique aux chocs du ‘Brexit’. Une déception favoriserait au contraire un retour de la parité vers le niveau de 0,85 (première résistance à 0,8490).

Aujourd’hui :   Indice PMI dans la construction

EUR/GBP à 0,8426 (-0,08%)

JPY

Le yen a enregistré sa 6ième séance consécutive de recul face à l’euro, la devise japonaise s’étant dépréciée de 2,1% sur cette période, sur fond de renforcement de la confiance des marchés envers les perspectives de croissance mondiale. Cette nouvelle appétence au risque des investisseurs limite la demande globale pour le yen japonais. Le retour des discussions sur un possible recours à une stratégie de « monnaie hélicoptère » de la Banque du Japon lors de sa prochaine réunion monétaire programmée les 20 et 21 septembre prochain favorise également un affaiblissement du yen.

L’indice de confiance des consommateurs japonais au mois d’août publié ce matin affiche un rebond de 0,7pts. Un bon rapport sur l’emploi aux Etats Unis renforcerait les pressions baissières sur le yen qui pourrait se diriger vers le niveau de 117, précédent niveau support sur le cours à la mi-juin et niveau autour duquel oscillait le yen face à l’euro la veille de la dernière réunion de la BOJ fin juillet.

Aujourd’hui :   Indice de confiance de consommateur

EUR/JPY  à 115,79 (+0,19%)

CHF

La parité EUR/CHF  a touché hier dans la journée la barrière de 1,10, ce que l’on n’avait plus vu depuis le 24 juin dernier, date de publication des résultats du référendum britannique. Le cours s’est normalisé à la baisse après la parution de chiffres décevants aux Etats Unis et a clôturé la journée légèrement au-dessus du niveau de 1,0970.  Ce niveau de 1,10 pourrait être de nouveau touché cette après-midi en cas de bons chiffres de l’emploi aux Etats Unis qui renforceraient la probabilité d’une hausse de taux de la Fed en septembre.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/CHF  à 1,0966 (-0,05%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.