Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

août 25, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille : Royaume-Uni  – Une correction de l’EUR/GBP qui se poursuit au sein d’un marché moins pessimiste

En l’absence de données économiques clés, le cours EUR/GBP a poursuivi hier sa correction entrevue depuis le pic de 0,8724 touché le 16 août dernier – plus haut niveau touché sur les trois dernières années – qui s’est significativement accélérée cette semaine alors que le pessimisme global des investisseurs a été atténué par les bons indicateurs économiques publiés la semaine dernière. Compte tenu des récentes publications, le scénario d’une nouvelle baisse de taux par la BOE dans les prochains mois paraît moins certain . La livre sterling s’est apprécié de 1,9% depuis le début de la semaine face à l’euro et a été entrevue sous le niveau de 0,85 lors de la session de la veille, ce qui n’avait plus été vu depuis le 9 août dernier. Le prochain niveau support sur le cours EUR/GBP demeure celui de 0,8373, niveau du cours la veille de la dernière intervention de la BOE le 4 août dernier.

Focus du jour :  Allemagne – Un regain de confiance des entreprises allemandes ? (Indices Ifo à  10h00)

En juillet dernier avait été observé une baisse de confiance des entreprises allemandes en réaction aux incertitudes provoquées par le ‘Brexit’ et susceptibles de peser sur l’économie de la zone euro. Les deux enquêtes PMI publiés en juillet et en août semblent au contraire indiquer que la dynamique économique dans la région reste pour le moment insensible à cette menace. Les indices Ifo de confiance des entreprises allemandes publiés ce matin nous confirmerons ou non si deux mois après le dévoilement des résultats du référendum britannique un retour à la normale peut être évoqué en zone euro. Les projections médianes des analystes tablent sur un petit rebond de l’indice principal de climat des affaires de 108,3 à 108,5, soit légèrement en dessous du plus haut niveau de l’année observé en juin dernier (108,7). Ces indices de confiance sont d’autant plus importants que l’Allemagne reste le principal pourvoyeur de croissance en Europe et que les autorités monétaires surveillent de près l’évolution économique en zone euro à deux semaines de sa nouvelle réunion monétaire.

La séance asiatique  :

  • Rebond de l’EUR/GBP ce matin après un recul de près de 2% depuis le début de la semaine. Le cours EUR/GBP approche les 0,8530.
  • Léger rebond de l’EUR/USD alors que s’ouvre aujourd’hui le symposium de Jackson Hole. Le cours EUR/USD oscille au niveau de 1,1270.

EUR

A la veille de l’ouverture du symposium économique de Jackson Hole qui réunira les principaux gouverneurs centraux du monde, et compte tenu du calendrier économique léger en Europe – seule révision du PIB allemand au T2 2016 ressorti hier inchangé par rapport aux premières estimations – le cours EUR/USD a poursuivi sa correction débutée vendredi dernier. Le cours  a enregistré sa 4ième sessions consécutive de baisse et a clôturé à son plus bas niveau depuis  1 semaine ½ à 1,1261. Ce pendant l’EUR/USD se maintient au-dessus du niveau support de 1,1230 (plus haut niveau du précédent rebond observé au début du mois), ce qui confirme que la tendance globale sur le cours EUR/USD reste toujours haussière et que les récentes pressions baissières ne sont la conséquence de prises de profit avant le discours de Janet Yellen ce vendredi qui pourrait délivrer des détails sur l’agenda monétaire de la Fed et les possibilités d’une hausse de taux en septembre prochain.

Hier la BCE a publié un rapport indiquant que les banques européennes avaient vu leur bénéfice net chuter de 20% en année glissante au 1er trimestre 2016. Ce rapport vient relancer le débat sur les répercussions négatives pour le secteur bancaire de la politique de taux négatifs menée par la BCE. Au cours des dernières semaines, plusieurs banques européennes ; dont certaines banques allemandes hier ; ont d’ores et déjà indiqué  avoir déjà commencé à imputer à certains clients des frais de dépôts. Il s’agit là d’un argument qui pourrait peser en marge des prochaines réunions monétaires, dont la prochaine programmée le 8 septembre prochain.

Aujourd’hui :  Indice de confiance des entreprises en Allemagne et en France / Estimation finale du PIB en Espagne

EUR/USD à 1,1267 (+0,05%)

USD

Le dollar a continué de surfer hier sur les bons chiffres immobiliers publiés mardi et a profité globalement de mouvements de prises de profits des investisseurs avant le discours de Janet Yellen ce vendredi. Il apparait clairement ces dernières semaines que deux camps bien distincts se sont formés parmi les membres du comité directeur de la réserve fédérale américaine et les différents présidents des antennes régionales. Le président de la Fed de New York William Dudley et le vice-président de la Fed Stanley Fischer ont tous les deux évoqué une hausse de taux très prochainement, sans fermer la porte à une intervention dès septembre, justifiant leur choix par l’argument de la bonne santé de l’économie américaine et notamment de son marché de l’emploi. Les marchés espèrent  que J.Yellen se positionnera dans ce débat et délivrera des directions précises sur l’orientation que souhaite donner la Fed à sa politique monétaire, mais il est fort probable que la montagne accouche d’une souris et que cette dernière décide de botter en touche. Si tel est le cas, les investisseurs interprèteront très certainement cela comme un nouveau geste de prudence et la signe que la Fed n’est pas prête à resserrer sa politique monétaire dès septembre. Dans ce contexte, nous verrions ressurgir de nouvelles pressions baissières sur le dollar qui favoriseraient un retour du cours EUR/USD vers les niveaux de 1,1350-1,1400.

Le symposium économique de Jackson Hole débute aujourd’hui mais le principal évènement demeure l’intervention de Janet Yellen programmée demain à 17h00. En attendant également la révision importante du PIB aux Etats Unis au second trimestre qui interviendra également demain, l’attention des investisseurs devraient se porter sur les commandes de biens durables  au mois de juillet qui sont attendus en net rebond par rapport au mois dernier (consensus +3.3% M/M vs -3.9% en juin), et sur l’enquête PMI dans le secteur des services (consensus 52,0 vs 51,4).

Aujourd’hui :   Commandes de biens durables / Indicateur préliminaire PMI dans les services / Statistiques hebdomadaire des inscriptions aux allocations chômage / Indicateur PMI manufacturier de la Fed du Kansas

GBP

La livre sterling a brisé temporairement la résistance de 0,8490 face à l’euro (plus haut du précédent rebond observé en début du mois d’août) mais la cassure n’est pas nette et le cours EUR/GBP s’est finalement stabilisé au-dessus de 0,85 en fin de session hier. La tendance à court terme reste baissière comme l’indique le franchissement hier de la moyenne mobile à 20 jours ( niveau de 0,8550) mais quelques mouvements correctifs pourraient être entrevus en cours de journée après un rebond de près de 2,0% observé depuis le début de la semaine. L’attention des investisseurs devrait se porter aujourd’hui sur l’enquête CBI sur l’activité de détail au Royaume-Uni en août, en attendant la publication demain matin de la révision du PIB au second trimestre, qui est attendu inchangé par rapport aux premières estimations  (0.6% T/T et 2,2% A/A).

De nouveaux bons indicateurs réduiraient les perspectives d’une nouvelle baisse de taux avant la fin de l’année et pourrait favoriser un nouveau rebond de la livre sterling.

Aujourd’hui :   Enquête CBI sur l’activité de détail

EUR/GBP à 0,8526 (+0,28%)

JPY

Le cours EUR/JPY a clôturé la séance d’hier au sein de la fourchette de prix 113-114 pour la 14ième séance consécutive confirmant le manque de visibilité des investisseurs vis-à-vis de l’économie japonaise et de la politique monétaire de la BOJ. Le premier ministre Abe a annoncé un nouveau plan de relance de ¥28trn début août pour relancer une croissance moribonde, cependant des doutes persistent sur son efficacité alors qu’il n’inclut moins de ¥5trn de dépenses publiques. Outre son impact, c’est également son financement qui suscite les doutes alors qu’aucune coordination visible ne semble exister entre les le gouvernement et les autorités monétaires du pays. La BOJ a déçu l’ensemble des attentes placée en elle lors des trois dernières réunions monétaires, au point que l’hypothèse d’une limite atteinte par cette dernière a été évoquée.

De nouvelles spéculations d’une intervention de la BOJ pourraient cependant de nouveau émerger en réaction aux nouveaux chiffres d’inflation publié ce vendredi matin. Les analystes tablent sur un niveau stable de l’indice sous-jacent à -0,4% au mois de juillet. Selon une enquête menée par Reuters ce jeudi, une majorité de 60% des économistes sondés tablent sur l’annonce de nouvelles mesures accommodantes de la part de la BOJ le 21 septembre prochain. Les investisseurs restent pour le moment très prudents et attendent davantage d’indices pour se positionner.

Fourchette de prix étroite sur l’EUR/JPY, signe de prudence des marchés avant la prochaine réunion de la BOJ

Aujourd’hui :  Pas de chiffres économiques clés

EUR/JPY  à 113,16 (+0,04%)

ZAR

Le rand sud-africain a poursuivi sa chute en avant sur fond de craintes des marchés de nouvelles incertitudes politiques en cas d’arrestation du ministre des finances. Ce dernier, accusé d’espionnage lorsqu’il était à la tête du Trésor sud-africain dans les années 2000, a indiqué qu’il ne se présenterait pas de lui-même auprès de l’unité de police d’élite qui lui a envoyé mardi une lettre de convocation. Le rand a reculé de 0,63% hier face à l’euro – soit plus de 3,5% sur les deux dernières séances – pour atteindre un nouveau plus bas depuis un mois à 15,92. Outre les nouvelles turbulences que créeraient cette arrestation, les investisseurs craignent un abaissement de la note de crédit de la dette du pays par les différentes agences de notation.

On note toutefois que l’inflation a reculé plus qu’attendu à 6,0% sur 12 mois et atteint son plus bas niveau de l’année.

  Aujourd’hui :  Pas de chiffres économiques clés

EUR/ZAR   à  15,9330 (+0,08%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.