Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

août 04, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille : USD – Réconfort trouvé dans les chiffres ADP de l’emploi

Le dollar a profité hier d’un regain de confiance des marchés après la parution de chiffres ADP meilleurs qu’attendus au mois de juillet à 179k contre 170k attendu et 176k en juin (chiffre révisé à la hausse hier). La résilience des chiffres de l’emploi dans le secteur privé offre un répit au dollar et suggère une certaine solidité du marché de l’emploi, qui sera validée (ou non) par le rapport officiel sur le marché de l’emploi ce vendredi après-midi. Le dollar a effacé la totalité des pertes engrangées lors de la journée de mardi et rebondit de près de 0,70% face à l’euro, le cours terminant la session d’hier sous la barrière des 1,1150.

Focus du jour :  BOE – Intervention massive ou simple ajustement ?

Le principale évènement de la journée se déroulera au Royaume-Uni où la Banque d’Angleterre délivrera les conclusions de sa nouvelle réunion monétaire, la seconde en trois semaines, ainsi que ses nouvelles projections économiques via la publication de son rapport trimestriel sur l’inflation. Analystes et investisseurs s’accordent à dire que la BOE réduira ses taux d’au moins 25bps à l’occasion de cette réunion monétaire, mais la banque centrale anglaise pourrait opter pour une politique plus accommodante ; comme la révision de son programme QE ou une baisse de taux supérieure à 25bps ; alors que semble peser un risque de récession économique sur le pays. Un scénario de baisse de taux de 25bps est déjà intégré par le marché dans la valorisation actuelle de la livre sterling, aussi dans l’éventualité où la BOE ne délivre pas plus que cela et/ou sans indice de Carney sur l’éventualité d’une nouvelle intervention dans les mois à venir en cas de dégradation apparente de l’économie, un sentiment de déception favoriserait un renforcement de la livre sterling vers les niveaux de £0,82 face à l’euro. En cas d’intervention massive de la part de la BOE, nous pourrions voir la livre sterling reculer vers les niveaux de £0,86 dernièrement observés au début du mois de juillet.

La BOE publiera son communiqué officiel et ses nouvelles projections économiques à 13h00, puis s’en suivra une conférence de presse du gouverneur central Mark Carney à 13h30. Pour plus d’informations concernant cet évènement et ses possibles répercussions sur le cours EUR/GBP,  je vous invite à jeter un œil sur nos trois scénarios en pièce jointe de ce mail.

La séance asiatique  :

  • Renforcement de l’AUD ce matin malgré des ventes au détail au second trimestre moins importantes que prévues (0,4% QoQ vs 0,5%). Le cours EUR/AUD oscille autour de 1,4650.
  • Le dollar continue de s’apprécier face à l’euro sur fond de nouvel « optimisme de rigueur » des investisseurs après de bons chiffres ADP hier. Le cours EUR/USD chute ce matin sous les 1,1130.
  • Cours EUR/GBP stable autour de 0,8370 avant la réunion de la BOE.

Pétrole

Les cours du pétrole brut ont rebondi de plus de 3% hier, l’indice WTI repassant au-dessus des $41 ce matin, après une baisse plus importante des stocks de pétrole américains. Sur la base de ce rebond, le loonie canadien s’est renforcé de près de 1% face à l’euro et le cours EUR/CAD est repassé sous les 1,46. La couronne norvégienne a elle progressé de 0,35% face à l’euro, le cours EUR/NOK retombant sous les 9,43.

WTI à $40,87 (+0,10%)

EUR

L’indice PMI composite en Zone Euro est ressorti hier à 53,2, légèrement au-dessus des attentes et des premières estimations publiées deux semaines auparavant qui s’élevaient à 52,9. Ces chiffres traduisent la plus forte croissance du secteur privé en zone euro sur les 6 derniers mois. Cette accélération de la croissance en zone euro est principalement tirée par l’activité économique en Allemagne (même si le secteur des services a progressé à un rythme légèrement inférieur à ce qui était initialement estimé). Cette accélération de la croissance en zone euro renforce l’hypothèse d’une certaine imperméabilité de la région aux incertitudes causées par le ‘Brexit’. Toutefois, la région doit encore résoudre le déficit de confiance des ménages européens qui agit directement comme un frein sur la consommation et donc sur la croissance économique de la région. Les ventes au détail au mois de juin sont restées stables par rapport au mois de mai, confirmant cette décélération de la consommation des ménages.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/USD à 1,1129 (-0, 16%)

USD

Les bons chiffres ADP ont rassuré les marchés et redonné du crédit à une possible hausse de taux de la Fed avant la fin de l’année, une hypothèse qui a été confirmée hier par le président de la Fed de Chicago Charles Evans. Le manque de visibilité concernant la politique monétaire américaine rend les investisseurs très sensibles et favorise des mouvements court-termistes comme observés lors deux précédentes sessions sur le dollar. Ce nouvel « optimisme de rigueur » a totalement éclipsé le nouveau signal d’un fléchissement de la croissance de l’économie américaine. La dynamique de croissance dans le secteur des services a ralenti à un rythme plus important que prévu en juillet, comme le signale la baisse de l’indice ISM hier à 55,5 contre 56,0 anticipé et 56,5 en juin.

Le dollar devrait continuer de surfer sur ce sentiment d’optimisme alors que l’attention des investisseurs sera principalement tourner vers la BOE et que le calendrier économique en Europe et aux Etats Unis est plutôt mince aujourd’hui. La volatilité devrait  s’intensifier vendredi avec la publication des chiffres officiels de l’emploi américain.

Aujourd’hui :   Commandes des usines

GBP

L’indice PMI dans le secteur des services en juillet est ressorti hier en ligne aux premières estimations publiées au milieu du mois de juillet confirmant que la plus forte contraction de la dynamique économique dans ce secteur au Royaume-Uni depuis 7 ans. Le marché craignait une possible dégradation plus importante qu’anticipée dans ce secteur d’activité, mais elle n’a finalement pas eu lieu. Les investisseurs sont désormais suspendus aux lèvres de la BOE et de Mark Carney dont l’ampleur de l’intervention paraît très incertaine. Depuis mardi, on voit émergé un sentiment de craintes des investisseurs d’une possible nouvelle déception de la part de la banque centrale britannique, favorisant un renforcement de la livre sterling de plus de 1% face à l’euro sur les séances de mardi et mercredi, le cours EUR/GBP clôturant hier sous le niveau de £0,84 . L’incertitude qui pèse sur cette réunion suggère une forte volatilité à venir sur le cours EUR/GBP, quelle que soit la décision prise cette après-midi.

Aujourd’hui :   Réunion de la BOE & Conférence de presse de Mark Carney

EUR/GBP à 0,8371  (-0,02%)

CHF

Le franc suisse a amorcé un nouveau fléchissement face à l’euro reculant hier de 0,25% face à la devise européenne, le cours EUR/CHF clôturant la session d’hier aux portes des 1,0850. Le franc suisse surfe sur une pente glissante provoquée par des ventes au détail très décevantes publiées ce mardi, et les spéculations d’intervention de la BNS pour assurer la défense du niveau support de 1,0800 sur le cours EUR/CHF.

Aujourd’hui :   Indice de confiance des consommateurs

EUR/CHF  à 1,0833 (-0,14%)

PLN

Le zloty a surfé hier à nouveau sur le sentiment de réconfort des investisseurs face au recul du gouvernement d’imposer le fardeau de la conversion des prêts hypothécaires libellés en devises étrangères (principalement en franc suisse) aux banques polonaises. La Pologne voit ainsi la menace d’une possible nouvelle dégradation de sa note de crédit par les agences de notation s’éloigner. Par ailleurs, le gouverneur central Adam Glapinski a fait savoir lors de son intervention mardi qu’il estimait le zloty sous-évalué et qu’aucune baisse de taux n’était à l’ordre du jour dans les prochains trimestres.

Le zloty a bondi de 1% hier face à l’euro touchant son plus haut niveau sur les 3 derniers mois à 4,2802.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/PLN  à 4,2876 (+0,17%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.