Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

juil. 26, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille : Pétrole - Cours du baril à son plus bas depuis 3 mois

L’indice WTI de pétrole brut a chuté hier à son plus bas niveau sur les 3 derniers mois à $43,13 sur fond de craintes des investisseurs d’un retour d’une situation de surabondance de l’offre de produits pétroliers sur les marchés. Dans ce contexte, les devises dites « pétrolières » ont été significativement impactées. Parmi elles, le loonie canadien a enregistré la plus mauvaise performance journalière face à l’euro parmi les devises « développés », reculant de 0,81% face à la devise européenne. Le cours EUR/CAD a clôturé la journée d’hier à 1,4524, soit son plus bas niveau depuis un mois.

Focus du jour:  US – Une dynamique de croissance dans la continuité du second trimestre?

Alors que les Etats Unis devraient sans nulle doute publiés ce vendredi un net rebond de son économie au second trimestre 2016 – le consensus actuel table sur une croissance de 2,6% au T2 selon les premières estimations – il reste à savoir si ce redressement peut se reproduire sur plusieurs trimestres d’affilée. On suivra donc cette après-midi les nombreuses publications économiques relatives au mois de juillet programmées cette après-midi. Parmi elles, on aura un œil attentif sur l’indice préliminaire PMI dans le secteur des services, l’indice Conference Board de confiance des consommateurs ainsi que sur les indices d’activité économique reportés par la Fed de Richmond et de Dallas.

  La séance asiatique  :

  • Fort rebond du yen de plus de 1% sur fond de déception après les détails publiés par le journal Nikkei concernant le nouveau plan fiscal d’Abe.
  • Nouvelles pressions baissières sur la livre sterling après la publication d’un nouvel entretien de Martin Weale. Le marché anticipe une intervention de la BOE le 4 aout prochain.
  • Rebond de l’EUR/USD qui repasse le niveau de 1,1010.

EUR

Comme l’avait laissé espérer les bons indices PMI publiés vendredi derniers, les indices Ifo de confiance des vendeurs et détaillants allemands au mois de juillet sont ressortis principalement en légère baisse par rapport au mois précédent, mais bien meilleurs qu’attendus. Ainsi l’indice principal de climat des affaires recule de 108,7 à 108,3 en juillet, bien loin des estimations de 107,5. Cela semble confirmé l’hypothèse que les répercussions économiques causées par le ‘Brexit’ sont bien moins importantes, pour le moment, que ce à quoi le marché s’attendait.

Le cours EUR/USD a repris quelques couleur et terminé la session d’hier à la porte des 1,10. Les pressions globales restent plutôt baissières sur l’euro dans un contexte de dichotomie économique entre une Zone Euro qui avance au ralenti et des Etats Unis qui accusent un solide redressement de son économie au second trimestre.  

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/USD à 1,0961 (-0,11%)

USD

Principale publication économique de la veille, l’indice d’activité manufacturière de la Fed de Dallas au mois de juillet a rebondi de -18,3 à -1,3 sur un mois, soit le plus haut niveau observé depuis le mois de décembre 2014. Le solide rebond de la croissance économique au second trimestre pourrait pousser la Fed, qui débutera sa réunion monétaire de deux jours aujourd’hui,  à délivrer de nouveaux détails sur son agenda de hausse de taux cette année. L’absence de conférence de presse lors de cette réunion devrait néanmoins limiter les possibilités de spéculation. Le scénario central partagé par le marché actuellement table plutôt sur une intervention en décembre après les élections présidentielles. La probabilité implicite d’une hausse de taux en décembre est repassée pour la première fois au-dessus des 50% ce vendredi (55% exactement) depuis l’annonce du ‘Brexit ‘.

Aujourd’hui :   Indice CB de confiance des consommateurs / Indice PMI dans les services / Ventes de maisons neuves / Indicateurs d’activité de la Fed de Richmond & Dallas

GBP

Le léger recul de l’indice relatif au niveau des commandes industrielles de -2 à -4 par rapport au mois dernier n’a eu que peu d’impacts sur la livre sterling qui s’est très sensiblement renforcé hier face à l’euro. Dans un entretien publié ce matin, le membre du comité directeur de la BOE, Martin Weale, revient sur ses propos tenus la semaine précédente dans lesquels il indiquait qu’il n’y avait pas d’urgence à baisser les taux. S’il ne précise pas sa position en marge de la prochaine réunion de la BOE qui aura lieu jeudi prochain, il reconnaît que les indices PMI publiés vendredi dernier sont bien pires que ce qu’il imaginait et voit désormais « les perspectives économiques différemment ».

Ces propos ont provoqué de nouvelles spéculations baissières sur la livre sterling qui se dirige vers les 0,8400 ce matin.  

Source : Reuters

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/GBP à 0,8347 (-0,33%)

JPY

Ce martin le journal Nikkei rapporte que sur les ¥20trn prévus par le nouveau plan de redressement de Shinzo Abe seulement ¥6trn constitueront des dépenses publiques réalisées par le gouvernement japonais. Le reste du plan sera financé par les gouvernements locaux et des entreprises privés subventionnées par l’état. Cette nouvelle a fortement déçu les investisseurs qui y voient là encore un effet d’annonce fait par le gouvernement d’Abe.

Ce matin le yen rebondi de plus de 1 ,1% face à l’euro et est repassé sous le niveau de 115.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/JPY à 116,38 (-0,09%)

CHF

Des statistiques hebdomadaires parues hier sur les évolutions du compte courant de la BNS semble indiquer un ralentissement de l’intervention de cette dernière sur les marchés des changes pour affaiblir le franc suisse. Dans ce contexte, malgré un léger renforcement de l’euro hier, le cours EUR/CHF est resté stable au même niveau de 1,0835 qui était le sien en fin de semaine dernière.

Aujourd’hui :   Pas de chiffres économiques clés

EUR/CHF  à 1,0838 (+0,03%)

HUF

Le forint hongrois a rebondi de plus de 0,30% hier face à l’euro avant la réunion de la banque centrale hongroise qui délivrera ses conclusions en début d’après-midi (14h00). Le marché table sur un nouveau statu quo sur les taux alors que la banque a annoncé en mai dernier la fin de son cycle de baisse de taux. Il sera néanmoins intéressant d’observer la position de cette dernière face au ‘Brexit’ et au possible ralentissement de la croissance des partenaires commerciaux de la Hongrie.  

Le cours EUR/HUF a touché hier le niveau de 311,27 en cours de séance, un niveau bien plus bas qu’observé lors de l’annonce des résultats du référendum au Royaume-Uni. Finalement, le cours a clôturé au niveau de 312,14, son plus bas niveau depuis près d’1 mois ½.

Aujourd’hui :   Réunion monétaire

EUR/HUF  à 1,0838 (+0,03%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.