Actualités du marché des devises

Retrouvez les dernières informations sur le marché des devises telles que EUR/USD, EUR/GBP, USD/JPY, GBP/USD.

juin 08, 2016 | Analyse du marché des devises

Thèmes globaux

Focus de la veille  : Royaume Uni – Une volatilité reflétant l’incertitude qui entoure le résultat final du prochain référendum

Hier la livre sterling s’est fortement renforcée face à l’euro – +0,60% à 0,7809 – sur fond de repositionnement stratégique du marché après une supposée erreur d’ordre d’achat massif de GBP en séance asiatique qui provoqua une baisse du cours EUR/GBP à 0,7755 l’espace de quelques secondes. Les derniers sondages parus en fin de journée lundi confirment que les deux camps sont au coude à coude rendant encore plus indécise l’issue finale du vote du 23 juin prochain.

Focus du jour: Chine – Craintes confirmées autour de la croissance chinoise

Après une brève embellie au mois de mars, les craintes à l’égard de la croissance chinoise confirment leur retour sur le devant de la scène. En mai, les exportations chinoises reculent pour le second mois consécutif mais à un rythme bien plus important qu’en avril (-4,1% Y/Y vs -1,8% en avril) tandis que les importations semblent s’être quant à elles stabilisées, reculant seulement de -0,4% sur 12 mois contre -10,9% en avril. Hier, la banque mondiale a fortement révisé à la baisse ses projections de croissance mondiale pour 2016 de 2,9% à 2,4% prétextant des prix de matières premières très bas, un ralentissement des échanges et une faible demande des pays développés. La fragilité actuelle de la croissance chinoise ne semble pas être étrangère à cette dynamique de ralentissement de l’économie mondiale.

La séance asiatique  :

  • PIB japonais au T1 2016 revu à la hausse à 1,9% contre 1,7% initialement publié. EUR/JPY repasse sous les 122.
  • Nouveau recul inquiétant des exportations chinoises en mai de -4,1%Y/Y. EUR/CNH fluctue autour du niveau de 7,47.
  • Indice WTI au-dessus de $50. Plus haut depuis juillet 2015

EUR

Petite surprise positive hier, la troisième estimation de la croissance du PIB en zone euro au premier trimestre s’est avérée bien meilleure que les précédentes publications, ressortant à 0,6% contre 0,5% précédemment estimée, soit une croissance sur 12 mois de 1,7% contre 1,6% en première estimation et 1,5% en seconde estimation. La consommation est le principal facteur expliquant ces meilleurs chiffres. Il faut espérer que le récent regain de confiance des ménages et entreprises européennes se confirment et réussissent à soutenir une croissance qui est attendue plus faible au second trimestre.

Aujourd’hui :    Pas de publications économiques majeures en zone euro

EUR/USD  à 1,1363 (+0,06%)

USD

Hier soir, les crédits à la consommations au moins d’avril sont ressortis bien en dessous des attentes et en fort recul par rapport au mois de mars – $13,4Mds contre $18,0Mds attendu et $28,4Mds en mars – relançant le débat autour de la solidité de la croissance économique américaine et par conséquence le débat autour de la prochaine hausse de taux de la Fed. La Fed devrait essayer de sauver sa crédibilité en « maintenant en vie » la date de juillet le plus longtemps possible après avoir fortement laissé entendre au marché qu’une intervention cet été était fort probable.

Aujourd’hui :    Rapport sur l’emploi JOLTS

GBP

Alors que les débats autour du référendum du 23 juin prochain agitent l’actualité et alimentent la volatilité de la Livre Sterling, il est important de suivre les indicateurs économiques sortant en parallèle de cette échéance majeure, même s’il faut reconnaître leurs impacts limités à ce jour sur la devise britannique. Aujourd’hui, on suivra les chiffres de production industrielle et manufacturière attendus stables par rapport au mois précédent et qui devraient confirmer la torpeur qui semble s’être emparée de l’économie britannique face à la menace d’une possible sortie du pays de l’Union Européenne.

Aujourd’hui :     Production industrielle et production manufacturière

EUR/GBP  à 0,7811 (+0,03%)

JPY

La nouvelle du jour au Japon est la confirmation de la solide croissance enregistrée au premier trimestre 2016 alors que la seconde estimation du PIB japonais ce matin ressort à 1,9% en rythme annualisé contre 1,7% en première estimation. Ce rebond est notamment attribué à un ralentissement moins accru des investissements des entreprises japonaises. Malgré ce bon chiffre, la faiblesse de la consommation et des exportations inquiètent alors que le yen ne semble pas être prêt à dévier de sa marche en avant. Ce matin le yen repasse sous les 122 face à l’euro.

Aujourd’hui :     Production industrielle et production manufacturière

EUR/JPY  à 121,74 (-0,16%)

CHF

La forte volatilité autour du débat britannique profite fortement au franc suisse qui est fortement recherché par les investisseurs pour couvrir les risques entourant la menace de sortie du Royaume Uni  hors de l’UE. Les discussions émanant de Pologne autour d’une possible conversion en zloty des prêts hypothécaires principalement libellés en franc suisse ne sont pas non plus étrangères au rebond récent vu sur la devise suisse qui vient de s’apprécier de 1,2% face à l’euro sur les deux derniers jours, atteignant hier son plus haut niveau depuis un mois et demi à 1,0959.

A surveiller aujourd’hui les chiffres d’inflation qui sont attendus par le marché stables par rapport au mois précédent.

Aujourd’hui :     Chiffres d’inflation

EUR/CHF à 1,0970 (+0,10%)

PLN

Aujourd’hui on suivra la réunion monétaire de la banque centrale polonaise qui se réunira à 11h ce matin. Le marché n’attend pas de mouvements sur les taux d’intérêt qui devraient rester stables à 1,75%. Toutefois il faudra surveiller les commentaires faits en aval de cette réunion alors que la déflation reste fortement ancrée dans le pays tandis que le zloty polonais s’est apprécié de 2,1% face à l’euro depuis le 23 mai dernier.

Aujourd’hui :  Réunion monétaire de la NBP

EUR/PLN à 4,3488  (-0,07%)


Recevez les dernières actualités sur le marché des devises

Publié cinq fois par semaine, ce bulletin d'information présente au quotidien des tendances et des activités qui touchent le marché sous forme d'actualités faciles à comprendre.