Devenir client

juin 08, 2021 | Business Finance

La semaine des marchés financiers en images - 8 Juin 2021

L'actualité hebdomadaire des marchés financiers, rédigé par notre analyste Guillaume Dejean

Les points à retenir :

  • Faisant suite à la nouvelle réunion monétaire de la Banque centrale européenne programmée le jeudi 10 juin, la BCE publiera son communiqué officiel et sa présidente, Christine Lagarde, tiendra une conférence de presse pour exposer les conclusions de cette réunion et les nouvelles projections trimestrielles de la banque.
  • La BCE devrait maintenir ce jeudi sa politique monétaire inchangée. 
  • La montée de pressions inflationnistes en Europe ne provoque pas forcément de sentiment d'urgence pour les banquiers centraux européens.
  • Avec la nette amélioration de la situation sanitaire en Europe et la réouverture des économies européennes, l'espoir revient.
  • La saison estivale s'annonce comme une période charnière. De nombreux pays européens comptent sur une forte activité touristique cet été pour soutenir leur croissance.
  • L'euro a su inverser la tendance au printemps et a quasiment effacé les pertes subies au premier trimestre face au dollar.
  • Sans un coup de pouce des banquiers, il est permis de douter de la capacité de l'euro à accélérer. Un statu quo de la BCE et un rendez-vous donné en septembre pour procéder à un ajustement pourrait signifier une pause dans l’ascension de l’EUR/USD et possiblement un été relativement calme pour la paire de change.

La semaine des marchés en quelques images :

L’EUR/USD dans l’attente de directives de la BCE sur son agenda

Spread de taux 10 ans Etats-Unis-Allemagne Vs. Taux EUR/USD

graphique spread de taux 10 ans Etats-Unis-Allemagne Vs. Taux EUR/USD

Données hebdomadaire actualisées au 8 juin 2021.
Source: Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juin 2021

Des premières estimations d‘inflation de la Zone Euro en mai ont montré une accélération de la dynamique annuelle de croissance des prix à la consommation à 2%. C‘est le seuil de référence fixé par la Banque centrale européenne (BCE) dans son mandat de "régulateur et stabilisateur des prix".

Forte remontée des prix en Zone Euro

Indices de prix à la consommation en Zone Euro, en variation annuelle (en %)

Graphique Indices de prix à la consommation en Zone Euro, en variation annuelle (en %)

Données mensuelles actualisées au mois de mai 2021.
Source: Eurostat, Western Union Business Solutions – Juin 2021

Les derniers indicateurs de prix en Zone Euro montrent que la dynamique annuelle de l‘indice sous-jacent qui exclut les prix de l‘énergie, de l‘alcool, du tabac et des denrées alimentaires (ie. produits aux prix les plus volatiles) est très loin de l‘objectif recherché de 2%. 

D'importantes restrictions subsistent

Indice de rigidité des restrictions sanitaires gouvernementales

 Graphique Indice de rigidité des restrictions sanitaires gouvernementales

Données hebdomadaires actualisées au 8 juin 2021.
Source: Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juin 2021

Alors que l‘on se prépare à une vague touristique massive cet été en Europe, il faudra garder un oeil sur le volet sanitaire. Si la situation est bien différente de celle de l‘année dernière où il n‘y avait pas encore de vaccins, on ne peut pas non plus présager d‘une absence de risques de nouvelles vagues cet automne L‘existence de variants plus contagieux invite à la prudence.

Encore des efforts à faire sur la vaccination

Ratio de vaccination au COVID au sein de l‘UE

Ratio de vaccination au COVID au sein de l‘UE

Données actualisées au 5 juin 2021.
Source : Our World In Data, Western Union Business Solutions – Juin 2021

La disparité des niveaux de vaccination au sein de l’Union Européenne est également un gros point d’interrogation à l’approche de l’ouverture de la saison estivale.

L‘ascension de l‘euro stoppée par un plafond ?

Cours spot du taux EUR/USD

Cours spot du taux EUR/USD

Données journalières actualisées au 8 juin 2021.
Source : Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juin 2021

À court terme, on peut penser que sauf dépréciation du dollar, l‘euro disposera de peu d‘arguments pour justifier une nouvelle poussée sachant qu‘il est déjà de retour depuis fin mai sur ses plus hauts niveaux de l‘année. L‘absence possible de directives claires de la part de la BCE sur son agenda monétaire en juin pourrait limiter les gains potentiels sur l‘euro, d‘où l‘impression d‘un plafond sur la paire de change et la peur qu‘un sentiment de frustration des acheteurs favorise un retour des vendeurs.

Pour voir l'ensemble du rapport de notre analyste Guillaume Dejean, cliquez sur le bouton ci-dessous pour obtenir le document.

Lire le rapport