Aperçu de l'actualité des marchés

Séance du 5 décembre 2018 – Sommaire :

  • Marchés financiers à nouveau en posture d’ « aversion aux risques » face aux signes de ralentissement de l’économie US & propos dissonants de la Maison Blanche sur la Chine.
  • Un EUR/USD qui rate encore la marche des $1,14. Des gains qui semblent toujours plafonnés & un risque baissier plus que jamais présent (support de $1,13 à surveiller).
  • Hommage national à l’égard de l’ancien président George H. W. Bush : Marchés US fermés & audition de J. Powell au Congrès annulée.
  • « Coup de chaud » éphémère de la livre sterling. Un espoir d’annulation du Brexit qui ne permet pas à l’EUR/GBP de revenir durablement sous £0,89.
  • Après un repli de presque -2% en trois jours, la dynamique corrective de l’EUR/CNH semble se stabiliser.  
  • Au lendemain d’un repli de presque -1%, la paire EUR/JPY ne montre aucun signe de réactions et teste toujours son support de ¥128.
  • Décision monétaire et statu quo attendu au Canada (16h00). L’EUR/CAD reste stable, à proximité de C$1,5050, et ne sourcille pas malgré le repli important des prix du pétrole (~-2%)

Volatilité sur les marchés des changes  – Dynamique de l’euro face à ses pairs :

USD

EUR/USD : Une nouvelle fois, l’EUR/USD a raté la marche des $1,14. Après avoir atteint en début d’après-midi un pic de 7 séances à $1,1420 sous l’impulsion combinée de craintes vis-à-vis de ralentissement de l’économie américaine (inversion de la courbe des taux) et d’un reflux temporaire des incertitudes à l’égard du Brexit (voir segment EUR/GBP), le cours EUR/USD a effacé ses gains et retracé vers son support de $1,13 (point bas recensé mardi à $1,1316) après une série de tweets du président américain sur la Chine. Soufflant à la fois le chaud et le froid concernant les négociations commerciales à venir avec Pékin, Donald Trump a tenu à rappeler aux marchés que malgré la trêve conclue en marge du G20, un accord bilatéral entre les deux nations ne devait pas être considéré comme quelque chose d’acquis d’avance.  

De retour à proximité de son support de $1,13, la paire EUR/USD reste toujours sous la menace d’une nouvelle chutealimentée par des turbulences politiques en Europe, la question budgétaire italienne restant toujours un sujet brulant auquel les investisseurs européens sont sensibles. Le risque est d’autant plus fort que la paire ne pourra pas cette fois compter sur l’aide du dollar, actuellement aux prises avec des pressions baissières, puisque les marchés américains seront fermés ce mercredi en cette journée de deuil nationale en hommage à l’ancien président George H. W. Bush décédé vendredi dernier. Au niveau des publications économiques du jour, la matinée sera en partie rythmée en Europe par la sortie des estimations finales des enquêtes PMI du mois de novembre dans le secteur privé.

Perf 2018 =-5,64% / Moyenne 2018 = $1,1839 / Point haut 4 décembre 2018 = $1,1420 / Point bas 4 décembre 2018 = $1,1316 / Clôture 4 décembre 2018 = $1,1344

GBP

EUR/GBP : La livre sterling a connu mardi un « coup de chaud » très éphémère sur fond de hausse au sein des marché du sentiment qu’un retour en arrière sur le Brexit pouvait être envisageable. En effet, selon la Cour de Justice Européenne, le gouvernement britannique dispose juridiquement du droit de « révoquer unilatéralement » l’invocation à l’article 50 de la Constitution Européenne et ainsi renoncer à son projet de sortie de l’Union Européenne. Aussi après avoir touché un pic de deux mois en début de matinée à plus de £0,8940, le cours EUR/GBP a effacé la totalité de ses gains à la réception de la nouvelle et retracé en direction du seuil de £0,89 (point bas recensé mardi à £0,8887). Ce moment d’euphorie n’a néanmoins pas perduré et la paire est revenue s’installer au-dessus de la barrière de £0,89, les marchés ne semblant pour le moment considérer l’organisation second référendum de sortie comme une hypothèse crédible, cela même en cas de rejet, comme cela est fort probable, du projet de loi de sortie lors du vote programmé au Parlement britannique le 11 décembre.

La livre reste ce mercredi sur la défensive face à l’euroet continue de souffrir de la présence d’importantes incertitudes concernant les conséquences potentielles, politiques et économiques, d’un refus des députés britanniques d’approuver le plan de sortie négocié par Theresa May à Bruxelles. Alors que beaucoup d’observateurs évoquent un possible départ de cette dernière en cas de revers mardi prochain, celle-ci refuse pour le moment de baisser les bras et s’accroche à son poste. Si le volet politique occupe tout l’espace médiatique, la livre sterling pourrait recevoir aujourd’hui un petit coup de pouce de la part de l’économie et d’une activité du secteur privé britannique attendue en légère progression au mois de novembre (enquête PMI des services publiée en milieu de matinée).

Perf 2018 =+0,51% / Moyenne 2018 = £0,8835 / Point haut 4 décembre 2018 = £0,8944 / Point bas 4 décembre 2018 = £0,8887 / Clôture 4 décembre 2018 = £0,8916

CNH

EUR/CNH  : Troisième séance de hausse pour le yuan chinois face à l’euro lequel continue de surfer sur l’enthousiasme né en marge du G20 et l’annonce d’une trêve commerciale entre Pékin et Washington qui devrait venir atténuer les pressions autour d’une économie chinoise en pleine décélération. Sous l’effet d’un repli de -0,5% (-1,7% depuis vendredi), le cours EUR/CNH a cassé mardi le seuil support de ¥7,80 qui avait contenu depuis juillet dernier les différentes tentatives de correction de la paire de change et touché un point bas depuis 5 mois à moins de ¥7,76 (point bas recensé mardi à ¥ 7,7590). Habituellement étroitement liée à l’EUR/USD, la paire de change avait vu sa relation déconnectée à l’été après l’annonce de nouveaux droits de douane américains sur $200Mds de produits chinois. Le regain d’espoir autour d’un futur accord commercial entre américains et chinois semble avoir ici activé un phénomène de rattrapage de la paire EUR/CNH qui pourrait la mener assez rapidement vers son ancien support du début d’année de ¥7,70.  Si la réserve affichée mardi par le président américain à l’égard d’un hypothétique accord commercial entre Pékin et Washington (voir le segment EUR/USD) n’a pas réellement entamé la dynamique redressement du yuan, celle-ci semble néanmoins quelque peu s’essouffler ce mercredi.

Perf 2018 =-0,56% / Moyenne 2018 = ¥ 7,8004 / Point haut 4 décembre 2018 = ¥ 7,8162 / Point bas 4 décembre 2018 = ¥ 7,7536 / Clôture 4 décembre 2018 = ¥ 7,7702