Devenir client

juil. 29, 2021 | Business Finance

La semaine des marchés financiers en images - 27 Juillet 2021

L'actualité hebdomadaire des marchés financiers, rédigé par notre analyste Guillaume Dejean

Les points à retenir : 

  • L'euro est ressorti fragilisé des marchés des changes la semaine dernière, à cause de l'accentuation des tensions sanitaires en Europe et la dernière réunion monétaire de la BCE.
  • Au lieu de se concentrer sur la réunion de la Fed, l'actualité est monopolisée par les secousses qui frappent les marchés d'actions chinois.
  • Les principaux indices actions chinois, continentaux et hors continentaux, ont enregistré depuis vendredi dernier entre -5% et -10% de pertes sur fond de défiance des investisseurs étrangers à l’égard de la politique de durcissement de la régulation en Chine
  • Le début de semaine est donc marqué par un retour d’un sentiment d’aversion au risque qui imprègne les prises de décision. Le yen, le franc et le dollar performent plutôt bien dans cet environnement, tout le contraire du dollar australien, de la couronne norvégienne, du zloty polonais ou encore du rand sud-africain qui se retrouvent sous pression.
  • L'un des événements majeurs est la réunion de la Fed qui a de nombreuses raisons de rester prudente et tenir un discours peu engageant.
  • L’euro n’est pas à son avantage en ce mois de juillet mais peut compter sur plusieurs catalyseurs (confiance dans les perspectives et rallye des actions européennes) pour maintenir la tête hors de l’eau. 

Les craintes sur la croissance secouent les marchés des changes

Indice action CSI 300 Vs. Cours spot USD/CNH
Indice action CSI 300 Vs. Cours spot USD/CNH

Données actualisées au 20 juillet 2021.
Source: Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juillet 2021

Violentes turbulences sur les titres chinois

Performance depuis le 23 juillet 2021

Performance titres chinois depuis le 23 juillet 2021

Si les pressions vendeuses à l‘égard des titres chinois venait à s‘intensifier davantage alors nous pourrions assister à un mouvement de repli plus prononcé de la devise chinoise, laquelle a réussi pour le moment à réduire les pertes face à ses principaux pairs.

.* Indice d’entreprises chinoises cotées aux Etats-Unis / ** Indice d’entreprises chinoises cotées à Hong Kong. Note que la performance de l’indice Nasdaq Golden Dragon n’inclue pas la séance du 27 juillet 2021. Source: Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juillet 2021

Des signes de ralentissement aux Etats-Unis

Spread de taux 10-2 ans Vs. Anticipations d‘inflation de long terme aux Etats-Unis

Spread de taux 10-2 ans Vs. Anticipations d‘inflation de long terme aux Etats-Unis

Données actualisées au 27 juillet 2021.
Source : Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juillet 2021

Au regard du haut niveau d’attente des marchés et des spéculations déjà intégrées dans la valorisation du dollar d’une hausse de taux de la Fed dès 2022, l’absence d’éléments accréditant les scénarios anticipés pourrait être source de déception.

La BCE éteint les spéculations monétaires

Swap de taux sur l‘Eonia, en %

Swap de taux sur l‘Eonia, en %

Données actualisées au 27 juillet 2021.
Source : Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juillet 2021

La perspective d‘une forte reprise européenne c‘est justement ce qui tient à bout de bras l‘euro et lui évite de glisser davantage face aux pressions baissières qui s‘abat sur lui. On pense notamment aux paires EUR/USD et EUR/GBP qui parviennent tant bien que mal à se maintenir au-dessus des seuils respectifs de 1,17 $ et 0,85 £. Pour le moment les chiffres donnent raison à la thèse d‘un solide rebond comme l‘illustre le pic d‘activité de 21 ans recensé en juillet dans le secteur privé européen 

Vers une revalorisation plus ample du franc

Cours spot, moyenne & écarts-types du taux EUR/CHF

Cours spot, moyenne & écarts-types du taux EUR/CHF

Données actualisées au 27 juillet 2021.
Source : Refinitiv, Western Union Business Solutions – Juillet 2021

En réalité, la revalorisation du franc a déjà commencé depuis mars et l’apparition des débats de marché sur l’inflation. Il ne serait pas surprenant de revoir le taux EUR/CHF s’installer entre 1,05-1,08 ₣ à court/moyen terme si le contexte économique/politique européen se dégrade.

Pour voir l'ensemble du rapport de Guillaume Dejean, cliquez sur le bouton ci-dessous pour télécharger le document.

Téléchargez le rapport