Devenir client

août 10, 2021 | International Payments

Quelle reprise pour le secteur du voyage et du tourisme ?

Le COVID-19 a fortement impacté le secteur du tourisme et du voyage, les projections estiment un retour à la normale des vols internationaux vers 2023-2024.

Comment se sont positionnés les Français pour voyager cet été 2021 ?

La pandémie a créé de vrais freins dans l’esprit des Français. D’après un sondage IFOP, pour le compte du site VoyageAvecNous (réalisé entre le 27 et 28 avril 2021), seulement 16% des Français sont partis ou vont partir à l’étranger cet été et 64% étaient inquiets d’annuler leurs vacances.

Quelle est la situation sanitaire à l’échelle mondiale ?

Les efforts en matière de vaccination ont permis une nette amélioration de la situation sanitaire en Europe et en Amérique du Nord. Cependant, le niveau des contaminations reste encore élevé. La recrudescence de cas et l’apparition des différents variants en Europe incitent à la prudence. Des nouvelles mesures restrictives ont été mises en place en Europe et sur le territoire français pour tenter de limiter la propagation du virus.

La situation est tout aussi instable en Asie et en Amérique du Sud. L’accès à la vaccination étant limité dans les pays sud-américains, ces derniers demeurent très impactés par la pandémie. Même constat pour l’Asie dont la combinaison du retard dans la vaccination avec la propagation des variants, dont le variant Delta, ont fait exploser les cas au printemps. La situation reste toujours instable dans la région en ce début d’été.

Au 8 juillet 2021, un peu plus de 25% de la population mondiale a reçu au moins une dose de vaccin. Tant que l’immunité collective n’est pas atteinte, le risque de nouvelle vague provoquée par l’apparition de variant au virus continue de menacer la reprise des voyages en Europe et les métiers du tourisme.

Graphique - Ratio vaccination dans le monde

Les Français peuvent-ils voyager en Europe et à l’étranger ?

Des restrictions de voyage depuis la France demeurent et nos frontières restent rigides. Voici un récapitulatif des informations du gouvernement français au 1er juillet 2021 :

  • Liste verte (ou statut 1)
    • Pas de circulation active du virus. Aucun motif impérieux ou de septaine nécessaire.
    • Albanie, Arabie Saoudite, Australie, Bosnie, Canada, Corée du Sud, Etats-Unis, Hong Kong, Israël, Japon, Kosovo, Liban, Macédoine du Nord, Monténégro, Nouvelle Zélande, Serbie, Singapour, Taïwan, Vanuatu et pays de l’UE.
  • Liste Orange (ou statut 2)
    • Circulation active du virus dans des proportions maitrisées. Motif impérieux nécessaire avec septaine et test PCR au retour.
    • Afrique subsaharienne (hors Afrique du Sud, RDC, Zambie), Asie Centrale et du Sud-Est, Biélorussie, Equateur, Maghreb, Mexique, Moyen-Orient (hors Arabie Saoudite & Oman), Pérou. Royaume-Uni, Turquie, Ukraine et Vénézuela.
  • Liste rouge (ou statut 3)
    • Circulation active du virus dans des proportions non maitrisées. Destination quasi-interdites qui requièrent un motif impérieux et une quarantaine au retour.
    • Afghanistan, Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa-Rica, Inde, Maldives, Namibie, Népal, Oman (nouveau), Pakistan, Paraguay, République Démocratique du Congo (nouveau), Russie, Seychelles, Sri Lanka, Suriname, Uruguay et Zambie (nouveau).

Pour cette saison estivale 2021, la majorité des pays européens et américains ont assoupli leur politique sanitaire, bien que certains pays, comme l’Allemagne, conservent un niveau de restriction élevé. D’autres pays comme la Russie ou la Thaïlande ont levé de nombreuses restrictions. Malgré tout, un pays ouvert ne signifie pas une situation stable. En effet, la Russie a subi une nouvelle vague de contamination en juillet tandis que la Thaïlande a enregistré un pic épidémique. 

Quelles sont les perspectives de reprise pour le secteur ?

Bien que l’on observe depuis le début d’année 2021 une augmentation des vols internationaux dans le monde, cette dynamique reste très graduelle. L’Asie et l’Amérique du Nord enregistrent la plus forte reprise, l’Europe reste très largement en-deçà des niveaux de 2019.

Les points clés de la reprise :

  • Les européens privilégient les pays voisins pour voyager. La confiance plus importante sur l’état sanitaire des pays européens explique cette tendance au tourisme de proximité.
  • En France, on note une reprise plus forte des vols domestiques que des vols internationaux.
  • La reprise sera lente et graduelle, le scénario le plus optimiste qui vise une immunité collective à la sortie de l’été 2021, estime un retour à la normale au minimum en 2023-2024.

Graphique projection du trafic aérien français vs 2019

  • Cependant, l’immunité collective n’est toujours pas atteinte ce jour puisque 66,4% de la population française a reçu au moins une injection et 55,2% des Français ont un schéma vaccinal complet. (Données au 10 aout 2021, source : Ministère des solidarités et de la santé)
  • La confiance reste le moteur de la décision de voyager, une tendance qui pourrait se renforcer jusqu’à ce que la situation sanitaire se stabilise mondialement.

Malgré cette situation sanitaire instable, l’optimiste reste présent sur la reprise française. L’INSEE table sur une croissance de 6% cette année, tandis que la Banque de France anticipe un rebond de 5,75% et le gouvernement de “seulement” 5%. 

Une des solutions pour la reprise du secteur du tourisme et du voyage repose sur le déblocage de l’épargne « COVID ». Selon la Banque de France, les ménages ont épargné 142 Mds€ de plus que d’habitude entre mars 2020 et mars 2021. Le déblocage de cette épargne est directement lié à la confiance des ménages dans la situation sanitaire et dans les perspectives économiques, notamment l’évolution du marché de l’emploi et du chômage en France. Une confiance retrouvée dans ces indicateurs pourrait inciter les ménages à consommer davantage, dans le secteur du voyage par exemple.

Voici un récapitulatif sous forme d’infographie des informations clés de l’analyse de notre spécialiste Guillaume Dejean.

Infographie - reprise secteur tourisme et voyage

Pour en savoir plus sur les services et solutions proposés par Western Union Business Solutions, visitez notre page solution sur les paiements internationaux dédiée au secteur du tourisme et du voyage.

Pour être au courant des dernières actualités, n’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter.

S'abonner à la newsletter

* Sources : Western Union Business Solutions, Our world in Data, Refinitiv, Ifop, Booking.com, gouvernement français, Université d'Oxford, Ecole d'administration Biavatnik, Radarbox, INSEE, DARES.